ANALYSE DU JOUR Dosta: Signature des arrangements particuliers, Kabila abimi pomba

  • 25590 Views
  • 13 Comment(s)
April 30, 2017 Yeba
Shares

ANALYSE DU JOUR Dosta: Signature des arrangements particuliers, Kabila abimi pomba








Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

13 thoughts on “ANALYSE DU JOUR Dosta: Signature des arrangements particuliers, Kabila abimi pomba”

    1. CELUI QUI A RAISON NE PREND PAS LES ARMES POUR REGLER LES PROBLEME POLITIQUE. C’EST LE PEUPLE QUI DOIT SE PRENDRE EN CHARGE. IL EST IMPORTANT DE LE SAVOIR BANDEKO BA CONGOLAIS, L’ACCORD DE PAIX DU 31/12/2016 EST DEVENU UNE RÉSOLUTION 2348. IL FAUT CONSCIENTISER LA POPULATION SUR CE FAIT… LES ORGANISATIONS ET GROUPES SOCIOPOLITIQUES N’ONT QUE LE RÔLE DE DIRE LA VÉRITÉ AU PEUPLE. ET, CE DERNIER, LE PEUPLE, DOIT AVOIR CE QUE L’ON APPELLE UNE CONSCIENCE NATIONALE. QUAND L’ON DIT « PRENEZ VOUS EN CHARGE» CELA VEUT DIRE MANISFESTER VOTRE MECONTEMENT CONTRE LA TYRANNIE, APPROPRIEZ VOUS L’ARTICLE 64 DE L;A CONSTITUTION. PARTOUT OÙ LES PEUPLES SE SONT RÉVEILLÉS ( TUNISIE, BURKINA, VENEZUELA, BRESIL, COREE DU SUD, ETC..) CE N’EST PAS QUELQU’UN, UN LEADER, QUI LEUR A DIT DE RECOUVRER LEURS DROITS. DONC, LES PATRIOTES DOIVENT CONTINUER DE CONSCIENTISER LE PEUPLE, DE DONNER LA BONNE INFORMATION AU PEUPLE JUSQU’AU JOUR OÙ LE PEUPLE VA SE PRENDRE EN CHARGE LUI-MÊME… TOUT NE S’ARRANGE PAS PAR LES ARMES. RAPPELEZ-VOUS DE JP BEMBA QUI AVAIT AUSSI LES ARMES À KINSHASA, MAIS L’EUFOR OU L’EUROFOR ÉTAIT VENUE NEUTRALISER TOUT AVEC DES CENTAINES DE MORTS. D’AILLEURS, NON PAS SEULEMENT QUE JP BEMBA EST BLOQUÉ À LA CPI, MAIS AUSSI D’AUTRES MILITAIRES DE JP BEMBA SONT EN PRISON DEPUIS 2006 JUSQU’À CE JOUR… DONC, CONSCIENTISEZ, CONSCIENTISEZ ET APPORTEZ LE MESSAGE DE L’ÉVEIL NATIONAL DANS LES QUARTIERS. CE SONT LES POPULATIONS QUI DOIVENT SE SOULEVER, NE CROYEZ PAS À LA SOLUTION DES ARMES PARCE QUE HIPPOLYTE KANAMBE NE CHERCHE QUE CELA, IL A ACHETÉ TOUS LES MILITAIRES CONGOLAIS CE QUI CONTRAIRE À LA SITUATION DU BURKINA FASO, BRESIL, TUNISIE, COREE DU SUD, VENEZUELA, ETC…… LE JOUR OÙ LA CONSCIENCE NATIONALE SERA DANS L,ESPRIT DU CONGOLAIS, LA REVOLUTION SE DECLENCHERA D’ELLE-MÊME…

  1. DOSTA, BA ANALYSES NAYO EZA TROP SIMPLES ET NULS POUR UN ANALYSTE. VRAIMENT AMATEURISME. OSALAKA BA ANALYSES LOKOLA BA SCHEGUES. BA INFOS NAYO EZA YA RADIO-TROTTOIR. OLOBAKI NINI PO NA KANYAMA ? LELO KANYAMA AZONGI MOSALA. DOMMAGE PO NAKANISAKI OPESAKI INFOS YA VRAIE PO NA KANYAMA. TIKA NDEKO ELIEZER TRANQUILLE. AU SECOUR ALLY NTUMBA, OZA WAPI?

    1. Oui. Oza na raison.
      Analyste il faut a se baser na ba vrais sources ya ba informations. Je sais que le travail eza pasi mpo na leki na biso. To rendre ye ya vie dificile te.

    2. RD CONGO : HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA, PAR SON COUP D’ÉTAT D’UN AUTRE STYLE, LANCE UN DÉFI AU PEUPLE CONGOLAIS AINSI QU’AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES QUI A PRODUIT LA RÉSOLUTION 2348 POUR LA PAIX EN RD CONGO. Par cette conspiration, il a imposé par ses hommes de mains un changement des dispositions de l’accord du 31/12/2016. Et, par voie de conséquence, il vient donc de changer aussi les clauses de la Résolution 2348 du Conseil de sécurité. Ainsi par exemple, au terme de cette falsification de la dite Résolution, les dispositions sur la provenance du candidat Premier ministre et le mode de désignation du président du CNSA contenues dans l’accord issu du centre interdiocésain, ont connu des graves modifications …

      Le Potentiel (Quotidien de Kinshasa) donne les précisions de ces modifications et parle aussi de la falsification du texte de l’arrangement particulier issu des discussions de la CENCO. Parce que tout le monde sait que les fonctions du Premier ministre et du président du CNSA, sont «une exclusivité du Rassemblement gravée dans l’accord de la Saint Sylvestre».Aujourd’hui, Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila refuse cela. D’après le texte de l’arrangement particulier imposé cette fois-ci par le pouvoir en place, les fonctions précitées, précise le quotidien, relèvent désormais de l’opposition signataire dans laquelle toutes les plateformes de l’opposition dans leur diversité se trouvent représentées. Pour le quotidien, la signature de ce texte revu vient de mettre dans une position inconfortable Bruno Tshibala et Joseph Olengankoy, car mis en ballotage par le critérium. Ils sont donc, conclut le quotidien, les grands perdants de leur trahison.

      Ainsi, concernant la nomination de Bruno Tshibala à la primature, les dignitaires religieux de la RDC, même guidés par le Saint-Esprit, ne lisent pas le temporel avec les mêmes lunettes. En effet, quand les évêques catholiques dénoncent l’irrégularité dans la nomination du nouveau Premier ministre et finalement la cérémonie bricolée le jeudi, donne raison aux Évêques, les autres confessions religieuses par contre prenaient, elles, acte. Ce fractionnisme congolais n’épargne pas non plus le monde spirituel. « Comment ne pas remettre au goût du jour la chanson de Patrice Ngoy qui fredonne qu’il a cherché le monde et l’a trouvé dans…l’Église ». Pourtant, l’Église doit être du coté de la justice et de la vérité pour bannir le coup d’État.
      Militons pour la justice, la démocratie et le respect des textes.

  2. Kala wana boyebaka te ke azalala pomba ,azo boma chaque annee et n importe act 64 totika ba dialogue ya buzoba avec la classe politique de kuluna mp et oposition*

    1. I mean Qu’est ce qu’ils vont faire de toutes ces multitudes de provinces créées sous jo kabila, si ils ne commencent pas par les développer maintenant ekozala mawa trop.
      RDC mawa trop

  3. BOTIKA PETIT ASALA MUSALA NA YE NA NDENGE NA YE NA BA CONDITION YA RDC AVEC DES RISQUES QUE CELA COMPORTE BA ENNEMIS YA CONGO BOTIKA KO OPPOSER PETIT NA NDEKO ELIESER CHACUN SON STYLE ET D AILLEURS BANGO BA BALE BALOBAKA MAKAMBO YA VRAIS.
    SOKI BOLINGI KOYAKA YE TE BO ZAPER YE BISO BA VRAIS BANA MAYI YA CONGO TOLANDAKA YE TOYOKAKA BA INFOS NA YE.

  4. Ba POMBA ya UDPS mangungu jamais kobanga!
    To kanisaki, que Kinshasa ekopela, soki ba nommer TSHILOMBO FELIX alias Monsieur Tshibolo Antoinette te!
    Kie kie kie!
    Bawu ke batama na bawu na kikoso!
    Mpangi Felix Tshibolo, Kikoso ke Sika ya ku swamina ve!
    Kie kie kie!

  5. RD CONGO : HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA, PAR SON COUP D’ÉTAT D’UN AUTRE STYLE, LANCE UN DÉFI AU PEUPLE CONGOLAIS AINSI QU’AU CONSEIL DE SÉCURITÉ DES NATIONS UNIES QUI A PRODUIT LA RÉSOLUTION 2348 POUR LA PAIX EN RD CONGO. Par cette conspiration, il a imposé par ses hommes de mains un changement des dispositions de l’accord du 31/12/2016. Et, par voie de conséquence, il vient donc de changer aussi les clauses de la Résolution 2348 du Conseil de sécurité. Ainsi par exemple, au terme de cette falsification de la dite Résolution, les dispositions sur la provenance du candidat Premier ministre et le mode de désignation du président du CNSA contenues dans l’accord issu du centre interdiocésain, ont connu des graves modifications …

    Le Potentiel (Quotidien de Kinshasa) donne les précisions de ces modifications et parle aussi de la falsification du texte de l’arrangement particulier issu des discussions de la CENCO. Parce que tout le monde sait que les fonctions du Premier ministre et du président du CNSA, sont «une exclusivité du Rassemblement gravée dans l’accord de la Saint Sylvestre».Aujourd’hui, Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila refuse cela. D’après le texte de l’arrangement particulier imposé cette fois-ci par le pouvoir en place, les fonctions précitées, précise le quotidien, relèvent désormais de l’opposition signataire dans laquelle toutes les plateformes de l’opposition dans leur diversité se trouvent représentées. Pour le quotidien, la signature de ce texte revu vient de mettre dans une position inconfortable Bruno Tshibala et Joseph Olengankoy, car mis en ballotage par le critérium. Ils sont donc, conclut le quotidien, les grands perdants de leur trahison.

    Ainsi, concernant la nomination de Bruno Tshibala à la primature, les dignitaires religieux de la RDC, même guidés par le Saint-Esprit, ne lisent pas le temporel avec les mêmes lunettes. En effet, quand les évêques catholiques dénoncent l’irrégularité dans la nomination du nouveau Premier ministre et finalement la cérémonie bricolée le jeudi, donne raison aux Évêques, les autres confessions religieuses par contre prenaient, elles, acte. Ce fractionnisme congolais n’épargne pas non plus le monde spirituel. « Comment ne pas remettre au goût du jour la chanson de Patrice Ngoy qui fredonne qu’il a cherché le monde et l’a trouvé dans…l’Église ». Pourtant, l’Église doit être du coté de la justice et de la vérité pour bannir le coup d’État.
    Militons pour la justice, la démocratie et le respect des textes.