Après les esclaves en Lybie, voici les femmes esclaves au Koweït.

  • 49380 Views
  • 12 Comment(s)
December 13, 2017 Sepela / Yeba
Shares

Après les esclaves en Lybie, voici les femmes esclaves au Koweït.








Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 thoughts on “Après les esclaves en Lybie, voici les femmes esclaves au Koweït.”

  1. BOLONGOLA PHOTO YA TSHISEKEDI WANA ; ELONGI YA LIBABE; NDOKI YA CONGO: LIBOLA YA MAMA NA YO ETIENNE TSHISEKEDI EPAYI OKENDA ; EBEMBE EKOMA MITELENGANO: TSHISEKEDI ELOKO NINIANGO ??? SORTE YA NDEKE OU BIEN SORTE YA MAKAKU; TSHISEKEDI ASALA ELOKO TE NA CONGO: SOKI BOTIKI KOMBO WANA TE BOZA NA MPOKA YA LIBELA: ESCROC MOKO BOYE BOLONGI BOKOMISA YE MOSANTU; CONGOLAIS ZOBA; CONGO ZOBA ELOBA BA NDINGARI YA KALA: TO TIMBA TE : BA PREMIER MBINDRE YA AFRIQUE EZA BA CONGOLAIS : TALA LELO CONGOLAIS AKOMI KOLANDA TSHILOMBO TSHIMBOTOTO SURTOUT BALUBA YA KAEYA KAMUANGA: PO IL Y A CILUBA ET TSHILUBA; MOI JE SUIS LULUA:: JE CONNAIS ASSEZ BIEN CE COIN

  2. MAIS POSONS NOUS LA QUESTION : QUI EST ETIENNE TSHISEKEDIRI WA MURUMBA; BOZO KUMISA MUTU SANS BOYEBA PASSE NA YE MAIS EZA MAWA YA YELE:AH DJONIKO MAWA TROP; EZALAKA TE :
    1:BA TSHISEKEDI BAWUTA ANGOLA RAISON POUR LAQUELLE ABALA MARTHA ANGOLAISE
    2; TSHISEKEDI AZALAKA ZOBA NA CLASSE YA NGUANA BUZOBA PE EKENDA NA BANA; CHEISTIAN NA FELIX NA BA MISUSU BAZOBA
    3. tshisekedi AZA DOCTEUR EN DROIT TE; THESE ADEFANDA EYEBANI TE; TRAVAIL YA LICENCE EMONANA TE MAWA
    4. tshisekedi COMPLICE NA LIWA YA LUMUMBA
    5. tshisekedi BAMEMA DICTATURE NA CONCO; BASALA MPR PARTI UNIQUE
    6, tshisekedi na Mobutu BADIEMBIKA BATU NA PONT CABU le 02 juin 1966 SUBSEQEMMENT BAKOTISA TERREU NA KOBANGA NA PEUPLE: BETA GOOGLE LES CONJURES DE LA PENTECOTE
    7 TSHISEKEDI AZALI COMPLICE YA LIWA YA NOKO NA NGAI GUILLAUME LUBAYA NA 1968.
    8. tshisekedi AKOMI OPPOSANT FAUX OPPOSANT TANGU MASTA NA YE MOBUTU AKOMI KOSIBA MAMA MARTHE OYO AZA NA KLITORIS YA MOLAYI
    9. tshisekedi na SUN CITY ASALA ALLIANCE NA RUBERWA APRES AVOIR KOZALA NA KIGALI EPAI YA KAGAME:
    10. tshisekedi MOTO ALAKISA BATU KOFINGA NA POLITIQUE: ALORS FAUTE ZONGELA YE: ON NE RECOLTE QUE CE QU’ON A SEME
    Reply

    1. SVP koyaka na ba injures boye te,eza bien te pe eza propres te po bana,ba mamas pe ba tatas pe ba kokos batangaka ba articles oyo,zala na respect soki oza Congolais ya solo.
      Merci.

  3. LES TUTSIS CONGOLAIS: UNE ASSERTION MENSONGERE!

    Les “Tutsis congolais”: une assertion mensongère!
    Par Chryso Tambu, publié le 12 décembre 2017

    Ils sont plusieurs – ces “intellectuels” ou pseudo-lobbyistes congolais – à tenter de défendre la “cause” d’une catégorie des originaires du Ruanda-Urundi, particulièrement celle de la classe sociale tutsi venue du Rwanda. Après Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo et Jnfb Bondekwe (prétendument un Congolais), la dernière tentative sur les réseaux sociaux revient à un certain Basile Diatezwa sur le mur facebook de Jnfb Bondekwe qui partage d’ailleurs son avis. Ayant identifié par l’ordonnance-loi 71-020 du 5 janvier 1972, selon Basile Diatezwa, non seulement une violation des “droits acquis des personnes originaires du Rwanda et du Burundi établies au Zaire entre Janvier 1950 et Juin 1960” mais aussi des “contradictions”, semble-t-il, qui “vont s’aggraver avec la loi 81-002 du 29 juin 1981…” et de nature à causer préjudice à la “nationalité congolaise d’origine” reconnue à la population d’expression kinyarwanda, d’après lui, depuis la Table Ronde et “confirmée” par l’article 6 de la Constitution de Luluabourg”. Basile Diatezwa se trompe!

    La toute première observation à faire est que Basile Diatezwa ignore que l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972 rendait caduque celle du 26 mars 1971 portant numéro 71-020. Et le retrait d’un privilège – une naturalisation collective – n’est pas une violation d’un droit!

    Fondant son argumentation sur l’article 6 de la Constitution de Luluabourg, Basile Diatezwa se perd dans son raisonnement. Il est écrit à l’alinéa 1 qu'”Il existe une seule nationalité congolaise”, tout en précisant à l’alinéa 2, qu'”elle est attribuée, à la date du 30 juin 1960, à toute personne dont un des ascendants a été ou est membre d’une tribu ou d’une partie de tribu établie sur le territoire du Congo avant le 18 octobre 1908″. Et Basile Diatezwa a tort de considérer cette “population d’expression kinyarwanda”, notamment des Tutsis ou “Banyamulenge”, comme étant une tribu et de surcroit une tribu congolaise! Alors que, d’après la toute première carte ethnographique du Congo-Belge présentée par le révérend père Moellar de Laddersous en 1910, la présence d’une tribu tutsi, encore moins hutu n’est signalée! Cette information est relayée par l’archiviste belge EJ Vanderwood qui publie en 1939 de la documentation relative à la région du Kivu et qui couvre la période de 1870 à 1918. Et dans l’Encyclopédie du Congo Belge, Tome 1, au chapitre 1er consacré au recensement de toutes les tribus ou ethnies du Congo-Belge, la “tribu” ou “ethnie” tutsi et hutu ne sont pas répertoriées. Par conséquent, l’ordonnance-loi 71-020 du 26 mars 1971, laquelle accordait collectivement, dans un premier temps, la nationalité congolaise aux personnes originaires du Ruanda-Urundi établies “au Congo à la date du 30 juin 1960”, se justifiait.

    Cependant, moins d’un an après exécution de la loi, cette première naturalisation collective sera déclarée nulle et non avenue par l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972. Se limitant à un certain groupe d’étrangers à l’article 15, cette nouvelle loi n’accordera collectivement la nationalité qu’aux personnes originaires du Ruanda-Urundi établies “dans la province du Kivu avant le 1er janvier 1950 et qui ont continué à résider depuis lors dans la République du Zaire jusqu’à l’entrée en vigueur de la loi”. De ce point de vue, la question d’une prétendue violation de la loi ne se pose pas non plus étant donné que la procédure d’abrogation d’une loi précédente avait été effectivement respectée.

    Par ailleurs, l’abrogation de l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972 par la loi 81-002 du 29 juin 1981 introduisant entre autres le principe d’un “caractère strictement individuelle de la demande de la nationalite zairoise” était ni une violation de la loi ni une contradiction.

    Le Congo-Kinshasa est sous occupation. Et les occupants tutsis rwandais, sous la supervision de leurs tuteurs occidentaux qui en tirent des dividendes, ont élaboré et imposé aux Congolais une “Constitution” taillée sur mesure de l’imposteur rwandais, Hypolite Kanambe alias “Joseph Kabila”, au sommet de l’Etat. Afin de tromper la vigilance du peuple congolais et accommoder ces occupants tutsis rwandais, dont le leader Paul Kagame est assis sur son trone à Kigali et manifeste ses vélléités expansionnistes, la notion de “tribu” qui caractérise la nationalité d’origine depuis l’accession du Congo-Kinshasa à l'”indépendance” sera remplacée par celle des “groupes ethniques” pour ainsi lire à l’alinéa 3 de l’article 10 de cette charte du pouvoir d’occupation – reconnue , à tort, comme la “Constitution” de la “République démocratique” du Congo – “Est congolais d’origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu le Congo (présentement la République démocratique du Congo) à l’indépendance”.

    Certes, une tentative de falsifier l’Histoire!

    source: mbokamosika.com

  4. Les pauvres. Pauvres peuples noirs. En Europe, des jeunes dames vont solliciter un crédit de 5 à 10 milles euros pour initier une entreprise: un salon de coiffure, salon de beauté, service d’aide à la personne…Des jeunes prennent un crédit du même montant pour créer leur propre boîte: de paysagiste, de maçonnerie, d’électricité… Chez nous, la même somme sert à financer son propre esclavage dans les pays arabes. En Afrique les Arabes, les Libanais vivent comme des princes. Chez eux, les Africains sont esclaves. Une situation connue de tous les Africains. Mais dont personne ne s’indigne. Dans les pays du Golfe, il n’ y aucun ambassadeur de l’Afrique Noire? Et tous ses Africains qui vont à Dubaï, ils ne voient rien?
    NZAMBE NAKOMITUNAKA.
    LOMPSO OYO YA DZOLOLO BOYE
    EUTA NDE WAPI?

  5. Tout ça c’est à cause des nos frères et soeurs qui viennent de l’Europe. Nous qui sommes aux Amériques nous savons très biens que nos frères et soeurs vivant en Europe souffrent trop. Ils vivent à dix dans un petit appartement puis lorsqu’ils rentrent au pays c’est pour frimer avec un petit 1000 euro soit disant qu’ils sont des boss pourtant c’est sont des pauvres nettoyeurs de super markets.

    1. Tous les musilmans noir, doivent quitter islam regarder comment les arabes vous traite, vous etes pret aller mourrir pour les arabes, vraiment ce triste, les arabes sont des pires racistes,Dieu est amour comment expliquer ils prient le vraie Dieu?