Articles/ Lambert Mende: « le poste du président du conseil national de suivi de l’accord ne revient plus au Rassemblement »

  • 3153 Views
  • 7 Comment(s)
February 9, 2017 Sepela
Shares


Dans une interview accordée à Top Congo FM, Lambert Mende Omalanga indique qu’après la mort d’Étienne Tshisekedi, la question de sa succession au poste du conseil national de suivi de l’accord doit être discutée dans une concertation entre les parties prenantes.

Réagissant aux propos de l’abbé Donatien Shole, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) indiquant que le poste de président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) revient au Rassemblement, Lambert Mende, cadre de la Majorité Présidentielle et Porte-parole du gouvernent, estime que cette question n’engage pas un membre de la mission de bons offices à l’instar de l’abbé Donatien Shole.

« Je pense que l’abbé Shole qui est de la CENCO ne devrait pas s’exprimer sur cette question qui concerne les parties prenantes. Des tels propos ne sont pas dignes d’un membre d’une mission de bons offices » a-t-il nuancé, martelant que dans l’accord du 31 décembre le poste de président du conseil national de suivi de l’accord, CNSA, a été octroyé nominalement à Étienne Tshisekedi, pas au Rassemblement.

Lambert Mende, qui fustige les propos de l’abbé Donatien Shole, craint que « ces agissements risquent de remettre en cause la crédibilité de la mission de bons offices confiée à la CENCO » par le président congolais Joseph Kabila

mm

Author: congomikili

Congomikili description


Related Posts



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

7 thoughts on “Articles/ Lambert Mende: « le poste du président du conseil national de suivi de l’accord ne revient plus au Rassemblement »”

  1. U.D.P.S ET RASSEMBLEMENT BAKOSAKA BANGO KAKA.
    ON DIRAIT QU’ILS NE SONT PAS APTENT D’ INTERPRÉTER LES TEXTES
    OU DE COMPRENDRE VRAI SENS DES ÉCRITURES, MENTIONNÉES SUR
    DOCUMENT QU’ILS SE SONT PRÉCIPITE DE SIGNER.

    1. Brother Nikc @

      malembe…. Mende nde azali “zoba”..Il ne comprend toujours pas qui sont les “évêques” de la Cenco…c´est l´élite de l´élite au Congo..des gens qui ont fait des solides études et qui beneficient d´une experience millenaire de la diplomatie et la politique du Vatican**

      Le “texte” de l´accord ne mentione pas le “nom” de Tshitshi** Mende qui tente de faire une guerre de retardement est moins intelligent que les évêques..Mende n´a même pas achevé ses études universitaires, il ne comprend pas que des juristes d´un solide niveau de la Cenco inspirent ce texte…
      Lisez l´accord, on y parle pas d´un nom d´une personne, mais d´une “fonction”: le président du Rassemblement est une “fonction”…on a pas mentioné le nom de Tshitshi dans ce texte..

      Bo koma ba zoba te neti Mende..asilisa kelasi te.. Voyez les conséquences !

  2. Le rwandais ruberwa pense que tous les congolais sont comme ce mende. C’est-à-dire un jusqu’au-boutiste, prêt à tout pour de l’argent. Il vendrait ses enfants pour rester au service des rwandais qui tuent les congolais. Il ne s’imagine pas qu’on peut facilement l’empêcher de jouir des capitaux qu’il cache à Dubaï et en Inde. Pauvre inconscient. On voit à quel point les vagins rwandais rendent les hommes indignes fous.

  3. Qui de lambert Mende et de Willy Mishiki, devenu chaku national adjoint est Chef d’Etat du Congo? Ils n’expriment que eurs phantasmes qui sont souvent vite dementis par JK. Quand vot-ils apprendre enfin a se taire apres tout le meonde qu’ils se sont mis sur le dos?

  4. Il faudrait trouver un moyen pour rabattre le caquet a ce perroquet confusioniste qui se croit vraiment chef de la MP dont les voeux pieux doivent etre pris pour realite. Pauvre malheureux.