Articles/ Le bilan des affrontements à Tshimbulu s’alourdit: « 58 à 60 miliciens tués »!

  • 1325 Views
  • 1 Comment
February 11, 2017 Sepela
Shares

La situation s’est calmée dans la soirée à Tshimbulu au centre de République démocratique du Congo où l’armée à efficacement réagi pour venir à bout d’une nouvelle incursion des miliciens Kamwena Nsapu, tuant une cinquantaine d’entre eux, d’après des sources correspondantes.

Les forces armées de la République démocratique du Congo ont repoussé une nouvelle attaque des miliciens du chef coutumier Kamwena Nsapu qui a duré toute la journée dans la ville de Tshumbu, dans le territoire de Dibaya en province du Kasaï central.

Selon des témoignages des habitants, ces adeptes du chef coutumier Kamwena Nsapu ont surgi dans la ville, avec « leurs armes traditionnelles et mystiques« . L’armée qui n’a pas encore communiqué sur cette nouvelle attaque, après celle qui a fait plus de six morts jeudi, a réussi à les repousser.

Joint au téléphone par POLITICO.CD, un membre de la société qui a requis, pour des raisons de sécurité, l’anonymat affirme qu’il y a eu plus de « 58 à 60 miliciens tués », et une victime parmi les civiles.

« Nos sources notamment auprès de la croix rouge nous parlent de 58 à 60 morts du côté de miliciens. On ignore cependant s’il y a eu des morts du Côté de l’armée. Il y a également un blessé grave qui a été acheminé vers l’hopital de Tshimbulu« , dit-il. Selon lui, c’est grâce à une réaction rapide de l’armée que cette cité a été « sauvée », alors que ces miliciens venus « en nombres », tentaient une incursion de grande envergure.

Toujours selon des membres de la Société civile locale, cette énième attaque est une « commémoration de l’attaque finale » des FARDC contre leur chef. Tshilumbu est en effet le bastion de ce mouvement insurrectionnel.

mm

Author: congomikili

Congomikili description


Related Posts



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 thought on “Articles/ Le bilan des affrontements à Tshimbulu s’alourdit: « 58 à 60 miliciens tués »!”