CENCO e pesi Kabila Ultimatum jusqu’ au 15 déc, soki a boyi ba ko sala nini?

  • 33220 Views
  • 7 Comment(s)
December 2, 2017 Yeba
Shares




CENCO e pesi Kabila Ultimatum jusqu’ au 15 déc, soki a boyi ba ko sala nini? Avant marche ya la 30 nov ba ndimaki calendrier ya Nangaa, et sikoyo ba changer masolo. Voici ba détails:

Ces derniers temps, les mouvements catholiques congolais se faisaient plutôt discrets. Le 30 novembre dernier, lors de la marche lancée par l’opposition et des mouvements de la société civile, les mouvements catholiques avaient prudemment fait un pas de côté. Une discréion qui a volé en éclats ce samedi 2 décembre en fin de matinée à Kinshasa.
En effet, ce samedi, les représe
ntants du Comité des laïcs de coordination ont rappelé, lors d’un point presse, la prise de position et le constat sans appel des évêques de la Cenco en juin dernier :

« Le pays va mal ». Et les laïcs d’aller plus loin en ajoutant que « le seuil du tolérable est dépassé. Le peuple est désemparé ». Ils rappellent encore, dans la foulée, la marche du 16 février 1992, avant de faire référence à l’appel des évêques du 23 juin dernier et de poursuivre par : « les laïces chrétiens réunis au sein du Comité des laïcs de coordination affirment leur ferme volonté de soutenir le processus de mise en oeuvre de l’accord de la Saint-Sylvestre. Dans cette perspective, d’ici au 15 décembre 2017 le Comité des laïcs de coordiation exige une déclaration publique du président de la République qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession, avant d’appeler à la strict application des mesures de décrispation prévue dans l’accord de la Saint-Sylvestre, comme la libération des opposants politiques, la fin de ‘exil des opposants menacés d’arrestation au retour au pays, la fin du dédoublement des partis politiques,…

Un vrai ultimatum des laïcs qui représentent Approximativement 70% de la population congolaise. Un appel qui, s’il ne devait pas être suivi d’une réponse, pourrait êttre le début d’un nouveau bras de fer entre le pouvoie en place et un mouvement qui dépasse tous les partis politiques.


Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

7 thoughts on “CENCO e pesi Kabila Ultimatum jusqu’ au 15 déc, soki a boyi ba ko sala nini?”

  1. EN TOUT CAS, NOS SANGO BA YEKOLA MPE KO RESPECTER BISO-POPULATIONS.

    CES MOTS, ET VOCABULAIRES, TO YOKA-YOKA YANGO DEPUIS KAAALA …
    DES EXPRESSIONS COMME: … IMPERIUM, ULTIMATUM, FORCE-DE-FRAPPE, PREAVIS, DERNIER-MIS-EN-GARDE, DERNIER-AVERTISSEMENT, DERNIERE-CHANCE, PORTE-DE-SORTIE, PLAN-B, ARRANGEMENT-DIVAIN, EFFRAKATA, ARRANGEMENT-PARTICULIER, BENOIT-VIENT-BIENTÔT, ACCORDS-DE-LA-CENCO-SOUVERAINE … AU FINAL, SANS SUITE.

  2. JE SUIS NEE ET GRANDI CATHOLIQUE, J’AI ETE BAPTISE EN 1982 A L’EGLISE SAINT MICHEL DE BANDAL, J’AI RECU MON DIPLOME D’ETAT A L’INSTITUT SALONGO DE BANDAL, MON PREFET ETAIT UN PRETRE CATHOLIQUE MR PERE LECUIT. MON PREFET ETAIT UN EXEMPLAIRE DANS NOS QUARTIERS, MAIS NOS PRETRES D’AUJOURD’HUI,NOUS A DECU, ET JE SUIS DECIDE DE NE PLUS ALLER A L’EGLISE JUSQU’A NOS PRETRES VONT SAVOIR LA VALEUR DE NOTRE CONGO ET D’ARRETER DE JOUER AVEC LES MOTS ET D’AFFRONTER DIRECT MR KABILA. PCQ C’EST LUI LE PROBLEME. ET JE REGRETTE BCP MONSEIGHEUR MALULA DE SON COURRAGE POUR LE CONGO,MEME MONSEIGNEUR MOSENGO NE PEUT MEME PAS POINTER DU DIRECTE A KABILA, AULIEU DE JOUER LA POLITIQUE. CHAQUE FOIS SI IL Y A UN PROBLEME EN ARGENTINE LE PAPE FRANCOIS DOIT ALLER ET RESOUDRE LE PROBLEME DANS SON PAYS NATAL, PAPE JEAN PAUL II FAISAIT AUSSI PAREIL, MAIS SI IL S’AGIT DU CONGO NOS PRETRES DOIVENT ALLER AU VATICAN POUR DEMANDER LA POSITON DU PAPE, SI UN JOUR ON LIBERE NOTRE PAYS TOUTES LES EGLISES SERONT FERMES COMME A L’EPOQUE DE MAO TSETUNG EN CHINE, PCQ NOS PRETES DEFENDENT D’ABORD LE CIEL A LA PLACE DU CONGO.

    1. @QUICK TRIP A MIABI
      Malgré ta quarantaine d’âge et ton diplôme d’état (bongisa français na yo), jusques-l’à, tu fais preuve d’une fragile réflexion. Dans toute période, on trouve des bons tout comme des mauvais prêtres. Ce problème de Kabila, ce n’est pas l’Église catholique qui en est à la base; c’est plutôt le manque de maturité de nos politiciens. Ce n’est ni le cardinal Monsegwo ni le pape François qui résoudront le problème politique du Congo. Pourquoi doit-on fermer les églises une fois que le pays est débarrassé de politiciens incompétents? Oublies-tu la liberté de cultes et d’expressions dans la démocratie? L’époque de Mao Tsé Tung qui interdisait aux Chinois de sortir du pays est déjà révolue. Les Chinois pullulent maintenant à Kinshasa; et on trouve des églises en Chine, Les prêtres ainsi que les pasteurs ont premièrement le devoir de promettre aux fidèles le ciel, il incombe aux politiciens de nous promettre avec action une vie prospère dans le pays. Soki olingi opesa valeur na diplôme d’état na yo, esengeli o s’informer mingi,,,sinon mawa mingi.. Ah biso baCongolais tolela prestige.

      1. @ HI HI HI, SI J’ECRIS MA MON FRANCAIS PARCEQUE APRES MES ETUDES HUMANITAIRE, J’ETAIS DIRECTEMENT AUX ETATS UNIS POUR L’ UNIVERSITE ET JE ME SENS CONFORTABLE EN ANGLAIS QUE LE FRANCAIS ET IL FAUT SAVOIR QUE DANS CE MONDE AUCUN PAYS FRANCOPHONE EST DEVELOPPE APPART LA FRANCE ET VOIR MEME LE CANADA FRANCOPHONE EST MOINS DEVOLLOPE QUE LA PARTI ANGLOPHONE, SI SELON TOI PARLER FRANCAIS C’EST UNE SIGNE D’INTELLIGENCE JE CROIS QUE TU ES ENCORE ESCLAGE ET IL FAUT ALLER EN LYBIE POUR TE FAIRE VENDRE A 400 DALLARDS. STUPIDEMAN AND MOTHERFUCKER.

  3. MABOLO MERE NA BINO: BAZIOBA ZIOBA: BILONGI NETI BAMAKAKU: BA CORROMPU;BA TRAITRE: LES GENS QUI ONT VENDU LES NOIRS SPIRITUELLMENT: BASENZI; BATO NA LOKUTA: BA PEDE; BOKENDE KOSIBANA BINO NA BINO; UNE RELIGION BASEE SUR LES MENSONGES: ON VA DETRUIRE TOUTES LES EGLISES ETRANGERES INSTALLEES EN RDC; BA NDOKI; YO MOENGO YO NANI???