CONGOMIKILI: Quatrième jour des combats entre FARDC et ADF, toujours pas d’accalmie

  • 14270 Views
  • 8 Comment(s)
October 10, 2017 Yeba
Shares




Après quatre jours d’intenses combats entre les (FARDC) et les présumés rebelles ougandais de Forces alliées démocratiques (ADF) dans le « triangle de la mort » (Eringeti, Mbau et Kamango) dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), l’armée congolaise affirme ne pas avoir toujours le contrôle de certains bastions repris par les assaillants sur l’axe routier Mbau-Kamango.

Le Capitaine Mak Hazukay, porte-parole de l’Opération Sokola 1 Nord indique que le bilan de combats n’est encore pas disponible.

« Lorsque les gens parlent des victimes, je ne peux ni confirmer ni infirmer parce que nous n’avons pas encore le contrôle de PK 40. Entre PK 28 jusqu’au PK 55, nous ne contrôlons rien et tout s’était passé dans cette partie là. C’est la guerre, nous pouvons les laisser prendre (Ndlr : les bastions de Madina HQ, Canada Camp, Kabila Camp, KBG Camp, Sangote Camp, Topoke 1 et 2 Camps, …) il n’y a pas de problème, c’est la guerre. La guerre c’est comme le football, vous pouvez gagner aujourd’hui, vous perdez demain. C’est comme ça que ça évolue », a dit à le Capitaine Mak Hazukay.

Lundi dernier, deux casques bleus ont été tués lors d’une attaque de l’une des positions des forces de la Monusco à Mamundioma (territoire de Beni).

Ces nouveaux combats entre l’armée congolaise et les présumés ADF provoquent les déplacements massifs de la population de Mamundioma vers des zones « sécurisées ».

« Il y a des populations qui quittent Mamundioma, nous sommes en train de les enregistrer et le soir je vais avoir une idée sur leur effectif des déplacés. Ils quittent Mamundioma pour se diriger à Mbau et Oicha », a dit l’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda.

La société civile dans la région parle d’une vingtaine de civils tués depuis le déclenchement des hostilités le week-end dernier dans le territoire de Beni.


Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8 thoughts on “CONGOMIKILI: Quatrième jour des combats entre FARDC et ADF, toujours pas d’accalmie”

  1. Mais c’est quand meme tres etonnant de constater la presence de la fameuse “5 eme colonne, les con – battants & resistants?” kiiiieeekiiieeee! bo batami hein? oh “toko kita na terrain, ba kala mingi te….” patati patata. Soki e zalaki concours yaba pakoli Ambi, yaba ekobistes naba bundiseli ba concerts mbele ba lingaki ko sopani ebele, bilulu kutu ba kosa.

  2. Si réellement baza ba ADF Oungadaise, na ko souhaiter Victoire na bango contre Fardc, car fardc baza ba ennemi ya peuple Kasaiens ( Lulua)pona ba massacres na ba atrocités ba commettre na Kasai,ceci dit, na ko supporter toujours une armée étrangere au détriment de l’armée congolaise, voir même l’armée Rwandaise etc.

    1. T es con comme tout tusthi ruandais de mere centre- africaine originaire de sud soudan.