fbpx


CONSEIL des SAGES: Fini Les Bla-Bla ! Bientôt la nouvelle TABLE RONDE !

  • 28860 Views
  • 12 Comment(s)
May 10, 2018 Kamwa / Yeba
Shares

CONSEIL des SAGES: Fini Les Bla-Bla ! Bientôt la nouvelle TABLE RONDE!




Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

12 thoughts on “CONSEIL des SAGES: Fini Les Bla-Bla ! Bientôt la nouvelle TABLE RONDE !”

  1. Aaaaaaah heureusement, Mukubwa Rais Kabange, est cette carte (Joker) qui joue et gagne toujours. Est – ce que, biso ba Kabilistes (Joker) toza na tina yaba kipuaka oyo basi ba pola ya libela?
    Bon week end aux Kabilistes..

  2. “TABLE RONDE”

    Les congolais devraient-être très fatigués d´entendre parler des “Tables Rondes”…Depuis la 1959 quand leurs leaders s´étaient deplacés á Bruxelles pour negocier l´indépendance autour d´une “table ronde”, en passant par la “conférence nationale souveraine” et très recement la rencontre de la cité de l´OUA et au centre Inter-diocesain…. que des “Tables Rondes” qui ne font que confisquer le droit des congolais á VOTER et CHOISIR ceux des leaders qui peuvent diriger le pays.

    Pas fatigués des “Tables Rondes” quand les congolais attendent les élections depuis 2 ans et sont deicidés de SANCTIONER ces arrogants du genre Shadary qui vivent si bien, qui sont si riches au milieu de la misère et des chomeurs?

    Franchement…GHOST a la mauvaise chance de ne jamais rencontrer ces genres des “sages” sur son chemin..
    Quelle est cette “sagesse” où les gens ne tirent jamais des enseignements du passé ?

    Nous voulons des élections et non une “Table Ronde”..censée accorder le pouvoir gratuitement á une bande des politiciens sans mandat, sans légitimité !

    1. Je suis comme vous allergique aux conciliabules à foison qu’a connu notre pays mais avec les élections, êtes vous sûr de sanctionner ceux que vous appelez arrogants ? Les enseignements des élections de 2006 et 2011 ne vous ont pas suffi. Les congolais votent certes mais élisent-ils réellement leur candidat ? Avez vous vraiment une confiance absolue envers cette machine à voter ? J’espère simplement que le 12 janvier 2019, date de la proclamation définitive des résultats qu’il y aura liesse dans toutes les villes de la Rdc, chose qui ne s’est pas faite ni en 2006 ni en 2011.

      1. @Makutu

        Les statistiques démontrent que le PPRD avait perdu plus de 50 % de ses parlementaires lors des secondes élections… malgré le coup de pouce de Ngoy Mulunda… kie kie

        Raison pour laquelle l´actuelle “majorité” est constituée d´un nombre très élevé des “indépendants” et des “micro-partis” politiques kie kie kie

        Il y avait eu sanction lors des secondes élections…même si il y avait eu fraudes massives, le PPRD avait été sanctioné !

      2. Comment ces fameuses machines à voter vont fonctionner dans un pays où il n’y a que 15% de la population qui ont accès à l’électricité? Comment va-t-on acheminer le matériel de vote dans les coins et les recoins d’un pays qui n’a pas des routes partout?

        Les élections que certains réclament bruyamment risquent d’être une source d’un chaos difficile à maîtriser.

  3. Notre compatriote Kabaïdi wa Kabaïdi est un vieux routier de la politique congolaise. A entendre la dame qui l’accompagne, on sent qu’elle est un esprit exercé et expérimenté. Comment ils peuvent s’imaginer la possibilité de la tenue d’une table ronde à Kinshasa, pour préparer une transition sans Kabila? Qui va en assurer la sécurité? Les bouffons du roi que sont Mova, Makila, Shadari, Kimbuta, Ndeko Basile, Papy Tamba,Egwake,Thomas Luhaka,Kalev…et les larbins congolais du PPRD vont-ils laisser tenir des négociations politiques qui chassent Kabila?
    Comment peut-on être naïf jusqu’à ce point?

    1. La “sagesse” ?

      La sagesse devrait se baser sur des experiences, une lecture de l´histoire intélligente….et non des “wish thinking” sans base réelle dans la réalité…

      “Transition sans Kabila” ?
      Mais pourquoi une “transition” si Kabila n´est plus au pouvoir ? Ne faut-il pas cesser cette tradition “anti-démocratique” des rencontres entre politiciens qui pensent detenir un mandat des congolais parce qu´ils ont fondés un parti politique?

      Qui va “financer” cette transition et quel back up international cette transition peut obtenir? Dans un pays où on trouve une mission militaire de l´ONU et où le Conseil de Sécurité de l´ONU decide tout le temps…est-il possible de “proclamer” une transition non sanctionée par l´ONU?

      Bo tika pe buzoba…Nous ne sommes pas en 1959… les congolais sont sufisament éduqués pour comprendre certaines théories politiques.
      Kabila n´a que 7 mois au maximun, il quitte et avant de quitter les congolais votent un autre président comme cela doit se faire dans une “civilisation” de l´an 2018…

  4. HUUMMMM M M M …
    NOUS CONTINUONS A SE FAIRE ILLUSION AUSX SOI-DISANT ELECTIONS FIN 2018 ??? KIE KIE KIE KIE …
    TOZA NA KOKO NA RETARD, LOKOLA ENTERREMENT YA KOKO NA BISO.
    .
    NOS POLITICIENS DE LA REGION PROJETTENT DEJA LEUR VISION A L’HORIZON 2034 … HI HI HI HI EST-CE, KABILA NDE NKOBA ???
    PARDON, POLITIQUE ELEKI, BILANGA NA PAAASI !!!

    1. Nick@
      Les zairois avaient parlés des élections á la fin du MPR, pendant des années ils attendaient ces élections dont ni Mobutu ni surtout LD Kabila ne voulait entendre parler…

      La fameuse “région” ne possede aucun impact sur le devenir de la RDC…au contraire, certains dirigeants de la région ont peur de l´impact d´une explosion au Congo.. Certains savent d´avance qu´un vent violent au Congo risque d´influencer negativement leur propre pouvoir.. kie kie