ÉLECTION 2018 : Peuple congolais ne vous fatiguer pas, C’est la France, la Belgique, et les USA qui vont voter votre président

  • 108520 Views
  • 8 Comment(s)
March 30, 2018 Kamwa / Yeba
Shares




Le monde est fait de 10% qui comprennent comment ils fonctionnent réellement et 90% des gens qui croient aux histoires du père Noel.

Voici la définition de la démocratie pour le petit peuple ignorant :

Le pouvoir du peuple, pour le peuple, et par le peuple.

C’est quoi le pouvoir? De quel pouvoir sagit-il?

Le pouvoir est la capacité de forcer à quelqu’un de faire ce qu’ on veut. Le pouvoir dont il est question dans la définition de la démocratie est le pouvoir politique qui s’obtient au Congo par des élections où le peuple vote largement par sentiment, tribalisme, postes, argent et ignorance.
Mais à part le pouvoir politique, il y a 2 autres pouvoirs :
L’armée, et le pouvoir économique.

Voici la vraie définition de la démocratie pour les 10% qui comprennent le monde :

La démocratie est l’équilibre des pouvoirs dans un état. L’équilibre entre l’armée, le pouvoir économique, et le pouvoir politique.

En RDC, et même en Afrique en général l’équilibre des pouvoirs est pratiquement impossible.

La démocratie que l’occident vous vend est un concept vide qui ne peut jamais bien s’appliquer en Afrique.

Pourquoi?

Pour comprendre, voyons comment la démocratie fonctionne chez eux en occident. Comment est-ce que les occidentaux on atteint l’équilibre de pouvoir dans leur démocratie.

Le pouvoir économique finance les campagnes des partis politiques, et contrôle l’économie, donc plus de 80% des emplois du peuple.
Lorsque un parti politique gagne, même s’il contrôle l’armée et la justice, il est non seulement un président voulu et dédié à défendre les intérêts du pouvoir économique, et le pouvoir économique a un grand moyen de pression contre le pouvoir politique :

Les emplois et les salaires. Dans un état comme le Canada les taxes sur les salaires des citoyens constituent 65% du budget annuel. Et les taxes sur les entreprises constituent 15% du budget.

Donc 80% du budget de l’état est dans les mains du pouvoir économique. Donc un président qui aussi un pillon du pouvoir économique est pratiquement 100% contrôlé par le pouvoir économique.

C’est pourquoi jamais il ne peut abuser du pouvoir, car en réalité il n’a pas de pouvoir.
A part gérer l’argent du budget, toutes les grandes décisions devront être approuvé par le pouvoir économique.
C’est ainsi qu’aux USA, tous les présidents républicain comme démocrate sont incapables de suspendre la vente des armes, malgré que chaque année des milliers d’enfants meurent dans des tueries par les armes. Jamais le train à grande vitesse ne peut être installé aux USA, à cause du Lobby des fabricants des voitures, et de l’aviation. Jamais aux USA il y aura un système de santé étatique à cause du Lobby des assurances médicales privée.

J’espère que vous comprenez réellement qui a le pouvoir en démocratie?( Ceux qui ont des questions je pourrais y répondre dans les commentaires)

Pourquoi ce genre de démocratie est inapplicable en RDC et en Afrique?

Car le pouvoir politique de Kasavubu à Joseph Kabila est imposé par force ou élection truquée par 3 pays : La Belgique, La France, et les USA. Et ensuite ils confient le pouvoir économique à leurs multinationales. Exactement comme cela se faisait à l’époque de la colonisation, sauf que maintenant les administrateurs de colonie sont noirs, et s’appellent présidents.

Ce président marionnette a donc une ombre des 3 pouvoirs dans ces mains : Armée, pouvoir politique, et pouvoir économique. Les miettes qu’on lui laisse bien sûr, et avec lesquels il choisi d’ engraisser sa famille et ses proches, et sa garde présidentielle pour protéger son régime, et le faire duré le plus longtemps possible.

Et en langage courant, ces mêmes occidentaux l’appellent dictateur. Pour qu’il ne tente pas de devenir nationaliste comme Mzee Kabila, Lumumba ou trop têtu comme Mobutu, l’ occident engraisse une opposition pour lui montrer qu’il ne pas seul, et il y a des concurrents prêts à prendre sa place par la force ou par élection truquée , s’il n’ obéit plus.

Pour le petit nègre le fait de voir des opposants, et une majorité, et une élection, il croit qu’ il est en démocratie. Comme un perroquet il se rappelle de la petite phrase qu’ on l’a inculqué par le programme belge de civisme : La démocratie est le pouvoir du peuple, par le peuple, et pour le peuple.
Mais de quelle démocratie sagit-il? De quel pouvoir sagit-il? Le nègre est trop con pour poser la question.

La vérité est dur à avaler, mais elle est en chacun de nous. Au lieu de discuter en vain poser vous les bonnes questions, et vous aller tous la découvrir, et sortir de plus de 100 ans de mensonge.

Quel est la solution?

Comme vous avez maintenant qu’est-ce qu’une démocratie, et la réalité du monde. Les congolais n’ont que 2 choix soit la Corée du Nord, la Russie, ou la Chine ou soit la Corée du sud, l’Allemagne, et le Japon.

Mais malheureusement les occidentaux et les multinationales divisent le monde en 3 catégories :
Les pays concepteurs et consommateurs (Europe, Amérique)
Les pays fabricants(Asie)
Et les pays à matières premières(Afrique).

Selon leur logique, il est très dangereux pour eux qu’un pays à matiere premiere comme le Congo dévienne un pays concepteur- fabricant, et ensuite consommateur. Il perdent ipso facto leur influence sur ce pays.

Donc nous africains nous sommes considéré comme des pays où on puise la matière première qui va être transformé en Asie où il y a la mains d’œuvre éduqué moins cher( même si éduqué par le communisme), et consommé par des cartes de crédits à Noel en occident.
Donc on aura du mal à avoir un deal comme celui de la Corée du sud, l’ Allemagne, et le Japon. Surtout encore que to za batu mwindu. Mundele ezalaka trop jaloux na aspect ya batu Mwindu.

Donc la seule solution serait que le peuple découvre la vérité, s’unis comme un seul homme pour forcer la main aux occidentaux ba changer bizaleli. To za mpe na posa to vivre, eza te kaka bino bo zwaka nionso bo lia na bana na bino, biso to kufaka kaka. To sala ata 50/50 avec un deal semblable à celui de la Corée du sud et un leadership honnête, intellectuel, et nationaliste.

YVES KABEMBA Congomikili, La vérité est un bal de chauve!


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8 thoughts on “ÉLECTION 2018 : Peuple congolais ne vous fatiguer pas, C’est la France, la Belgique, et les USA qui vont voter votre président”

  1. DEMOCRATIE “NORDIQUE”

    Comparaison n´est pas raison…mais na article to moni exemple ya Canada oyo to koki ko comparer na USA te…
    Mais approche ya Canada ezali plus proche ya ba pays Nordiques..
    Ce que source ya richesse ya liboso awa ezali toujours ba “taxes” chaque citoyen afutaka… tango nionso o ko somba lipa, o ko lia pizza, o ko mela vodka… e zali na % ya taxe oyo l´État a ko zwa.. Tout comme na fin du mois, á la source l´État pe a ko benda part na ye taxe..

    Démocratie awa e vanda likolo ya ba “taxes” pe ba pays Nordiques nionso première ressource financière na bango ezalaka kaka ba “taxes”..

    D Trump par exemple a lobaka ete Suède ezali pays “communiste” po na ba taxes.. kie kie

    Awa, ministre ya finance nde azalaka le ministre le plus puissant… Ce que programme ya chaque parti politique eloko ya liboso e tiaka na liste ezali “création des emplois, reduction du chomage”.
    Raison ezali, plus il ya des gens qui travaillent, plus il y aura de l´argent des taxes ! Ainsi rôle ya ministre de finance ezali ya “ko gerer” richesse oyo ewutaka na ba taxes..

    To zongela principe ya création des emplois.. Po na ko sala ete chomage ezala toujours moindre, gouvernement nionso il faut a tia ba conditions ya bien po na entreprises oyo ezali ko pesa batu misala..

    Difference awa ezali ete, parti politique ezali financé avant tout na ba membres, mais une fois ba koti na parlement… % moko ya financement ezali ko wuta na l´État en fonction ya nombre des parlementaires bazali na ngo.
    Ainsi, risque ete entreprise privée e financer élection ezali kutu te ata moke.
    En plus, nombre ya ba partis politiques ezali très limité po na % oyo ezo senga bo kota na parlement ezali mwa likolo (ndenge ba lingi ko sala na Congo avec “seuil”)

    Donc, o koki jamais ko zala “indépendant” pe o koma premier ministre na ba pays Nordiques, po exclusivement parti oyo ezali a majorité na parlement nde e ko designer “premier ministre”.. Tout comme o koki ko koma président te na Finlande soki o zali na parti politique oyo ezali ko sièger na parlement te.. Na Islande, président ya république azalaka voté na Parlement… mais premier ministre nde azali na pouvoir…

    Disons ..na ba pays oyo, collaboration na ba “multinationales” ezali base même ya démocratie… Po soki mosala ezali te, chomage eleki… système ya couverture sociale oyo ezali financé na ba taxes e ko koma impossible..

    Na pays neti Suède, ba entreprises ya défense ata ko ezali na maboko ya ba multinationales .. l´État azali na % ya ba actions na kati… pe ba subeventions ezali ko aider ba entreprises oyo.
    Collaboration ezali pe makasi, po ba entreprises oyo ezali ko financer ba recherches na ba universités ya l´État pe ko tirer profit ya ba recherches… en même temps..

    Po na biso batu to vandi na Nord… démocratie oyo pays neti Congo e koki ko adopter ezali oyo ya awa.. Ezali basée na “socialisme” oyo ezali ko senga ete l´État ezali na responsabilité monene na domaine ya éducation, ya santé… social….

    Canada soki to comparer na USA, ezali na avance makasi… proche ya ba pays ya awa.

  2. POURQUOI LA DEMOCRATIE N´A PAS ÉTÉ Á LA HAUTEUR ENTRE 1960 ET 1965 ?

    C´est la question que nous devons nous poser… En relisant l´histoire des nos héros de 1960, on tombe sur des faits qui démontrent que Lumumba et Kasavubu, pour ne citer qu´eux…ne possedaient pas les connaissances politiques necessaires pour comprendre et appliquer la démocratie.
    Il fau aussi inclure les parlementaires…qui avaient les mêmes insufisances que ces deux leaders..
    Le cas de Kasavubu est frappant.. Il a pratiquement revoqué deux premier ministres qui avaient la majorité au Parlement*
    C´est impossible en Allemagne, Israel ou Islande qu´un président qui a été élu par le Parlement decide de “revoquer” un premier ministre qui a été designé par sa majorité au Parlement… impossible á imaginer tout simplement..
    Kasavubu a commencé par revoquer Lumumba..et ensuite refusé que Tshombe puisse devenir premier ministre, bien que la coalition de ce dernier avait la majorité au Parlement et l´avait designé comme PM**

    Lumumba porte sa part de responsabilité pour ne pas avoir pris soin de consulter le parlement après sa revocation qui était anti-constitutionnelle…
    Lumumba une fois revoqué n´avait qu´a se faire inviter au parlement par sa majorité et obtenir la confiance du parlement qui pouvait le reconduire dans ses fonctions sans peine.
    Etrange, il se precipite et revoque Kasavubu…comme lui “premier ministre” pouvait decider á la place du Parlement..

    COMPREHENSION DE LA DEMOCRATIE ?

    Ces 10 ans de Kabila démontrent aussi que cette notion n´est pas encore maîtrisée au Congo malgré une armée des juristes et des professeurs des universités.

    Comment concevoir qu un Parlement decide de reduire l´élection présidentielle á un seul “tour” subitement sans passer par un réferendum ?

    Mais avec ce qu´on observe dans l´Udps qui fait élire ses leaders en toute transparence … il ya un petit espoir á l´horizon..

  3. Ndeko Tika ko attitrer ba sujets Oyo ezo decourager combat pona liberte na democratie na RDC, na 2006 na 2011, Ni Americain, Ni Francais Ni Belge ayebisaki Ba Congolais ya Commission Electorale ba organiser tricherie.Certes ba pays wana ba lukaka interet na bango kasi probleme ya Congo eza naino Congolais ye moko.Nous devons changer de type d’hommes!

    1. TOUJOURS “EXTERIEUR” ?
      Mokolo ba congolais ba ko zwa temps ya ko “mitala” au lieu ya ko luka kaka cause ya pasi na libanda… ba ko sala progrès makasi..

      1959 TABLE RONDE

      Source ya liboso ya chaos oyo to zali ko vivre ebandaka na Table Ronde.. Na leaders ya indépendance ba tikala ko comprendre te ete “démocratie” e vandaka likolo ya “économie”, likolo ya ba “taxes”…et surtout collaboration entre ba entreprises privées na l´État.

      Ba keyi ko negocier indépendance, kasi ba bosana ko tuna bongo situation ya ba “taxes” ezali ndenge nini? Situation ya ba “multinationales” ezali ndenge nini? To ko sala nini tango to zwi masolo biso moko? To ko solola na “multinationales” ndenge nini?

      To zwa exemple ya Mandela na Afrique du Sud… Batu na ANC bazwaka tout le temps necessaire ya ko tuna, ya ko negocier biloko nionso na mindele avant Mandela a bima kutu na prison..
      Dèjà tango azali na prison, ba sala ba “deal” nionso po na ko se preparer ko zwa pouvoir. Soki to comparer Afrique du Sud na ba pays ebele na Afrique, chaos oyo ezali na Congo sikoyo ezali te..
      Batu ya ANC ba yebaki banda kala qu´il faut ko yekola ndenge nini gestion ya l´État ezalaka, pe ba “forces” nini il faut ko zwa en compte tango bo zali ko gerer l´´État.

      Soki to zongi na Table Ronde, bo luka bino moko… Vous n´allez pas trouver des documents historiques sur des negociations financières, économiques ou dans le domaine de la sécurité… Ba kende kaka ko signer indépendance, ba tikala ko yeba ndenge masolo e salamaka te.

      Démocratie e koki ko fonctioner te sans économie, sans ba taxes… sinon bo ko financer éducation to sociale ndenge nini? mbongo e ko wuta wapi?

      Or na diaspora, mauvaise comprehension ya masolo e komisa ba “multinationales” neti ba ennemis ya Congo.. Et pourtant, na ba pays Nordiques, ba multinationales nde ba tiaka force po ba mboka oyo e continuer ko faire fonctioner systeme “sociale”…

      To koki ko negliger facteur oyo te… Place ya ba entreprises privées na Congo nde e ko faciliter “démocratie” e zala makasi.

  4. N IMPORTE QUOI!!!!
    NA ZAMBIE ,NIGERIA,SENEGAL,GHANA,BENIN,BOTWANA ANGOLA ETC…
    OLOBI NINI PONA BA PAYS OYO?
    C est VRAI QUE kanambe asilisi biso mayele ,mais eza faute ya DEMOCRACIE te
    ce la faute a TCHISEKEDI,MOSENGO{CENCO}
    Ba NDOKI bango wana
    VIVE LA DEMOCRACIE