Félix Tshisekedi président de la base UDPS? démocratie ou dictature de la base?

  • 36500 Views
  • 18 Comment(s)
March 18, 2019 Sepela / Yeba
Shares





NOUVEAU: Vous pouvez maintenant acheter Konzo Force en ligne si vous êtes au Canada,USA, Europe. livraison rapide Essayer Konzo Force aujourd’hui et changer votre vie ici: www.konzoforce.com. (Konzo force. les femmes sont au 7e ciel toute la nuit!)

Nous sommes en démocratie et c’est la loi de la majorité qui compte. Sur 24 communes de Kinshasa, et 26 provinces, si chaque fois le président doit se plier qu’à la volonté de Limite on se demande bien si Félix Tshisekedi est président de la base UDPS ou du Congo entier.

Je crois que on tue chaque jour des personnes à Goma, et à Beni, comme c’est loin de Limite et personne ne casse ou brûle des pneus, la base reste tranquille, et Félix ne prend aucune décision. La base est devenu un outil qui sert Félix Tshisekedi à violer la constituion, rétirer des signatures quand il veut,..etc.. donc on est pas vraiment en démocratie mais en dictature de la base.

Mais quand il faut negocier en katimini à ibiza, kingakati et autres, jamais on demande l’avis de la base.

Le mot leader veut dire guide. A un moment la base doit être guidé et éclairé par son leader et non le contraire. Si non base eya kaka na cabinet présidentielle ebakisama na ba 110 conseillers ya Félix, comme cela to zala sur que chaque decision Félix a ko zwa, il ne va pas rétirer à cause de la base de Limite.

Batu ya UDPS bazo lobaka bokomesana, je pense que Félix aza na besoin a mesana na ko zala président de tout les congolais. Fayulu a eu presque le même de voix que lui aux élections truquée de Nangaa, quand la base de Fayulu réclame la vérité des urnes et le récomptage de voix bureau par bureau, je crois que leur nombre dépasse bien ce qu’on a vu vendredi et samedi passé, mais il ya pas des casses, des pillages de radio catholiques, et de lapidation des personnes à mort.

L’UDPS ne doit pas se croire tout permis parce-que Félix a été choisi par Kabila. Mais plutot ba yoka oyo to yebiski bango awa: Que soki bazo kanisa que lutte na Kabila esili, ca ne fait que commencer.

Okinawa, Bouliste Politique, Ezui Ezui, nani a lingi a lela?


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 thoughts on “Félix Tshisekedi président de la base UDPS? démocratie ou dictature de la base?”

  1. JE LANCE UN APPEL A TOUS LES TDHISEKEDISTES D,ABANDONNER CE SITE DES VOLEURS CONGOMIKILI COE L,ONT FAIT PLUSIEURS COMBATTANTS . BOKOMA IMPUPULAIRE DES MENTEURS

  2. C’est comme si on avait un petit enfant à la tête du pays. Ou disons, comme si on avait à la tête du pays quelqu’un qui n’avait pas pu franchir le quatrième année des humanités secondaires. Ça me rappelle quand j’étais encore âgé de 9 ans, Mon équipe était entrain de perdre le match, je crois 4-0. Comme c’était mon ballon, j’ai juste pris le ballon à la surprise générale de tout le monde, et je suis parti à la maison presqu’en pleurant. C’était presqu’une comédie pour les autres. C’est justement ce que vient de faire un “Président de la République”. S’il avait une connaissance minimum du fonctionnement des institutions de la république, il pouvait au moins être conscient des limites de ses prérogatives actuelles, que la Constitution Congolaise lui confère en qualité du Président de la République. Et surtout, s’il n’a pas la majorité au parlement, comme c’est le cas actuel pour lui. Il ne faudrait même pas lire la Constitution Congolaise, pour avoir un bon sens de comprendre que le Président de la République ne pourrait pas se substituer à la CENI, et encore moins à la Cour Constitutionnelle. Ce sont actuellement les seules institutions de la république qui sont constitutionnellement compétentes en la matière. Et ce qui est pire, il s’est permis de violer la constitution justement parce que son parti politique a perdu aux élections. Que deviendrait le monde, si tous les chefs d’Etat se faisaient juges et parties, et s’octroyaient le pouvoir arbitraire de suspendre les résultats des élections, au cas où leurs partis ou coalitions politiques perdait aux élections. A mon avis, c’est du gangstérisme politique, et heureusement qu’il n’est juste qu’un “Président Protocolaire”. Ce qu’il ne semble même pas en être conscient. Même le Président Kabila trouvait toujours un mécanisme en sa faveur pour ne pas paraître violer la Constitution. Il faudrait alors donner raison à Mr. Adolphe Muzito, quand il a affirmé sur TV5, que le pouvoir de Mr. Félix Tshisekedi serait de loin pire que celui du Président Kabila. Parfois, il agit comme un Empereur Romain ou un Roi du temps Médiéval, parfois comme Chef coutumier, parfois comme un chef du quartier, parfois comme un Emir de l’Etat Islamique, et parfois même comme un petits enfant qui est entrain de perdre un match.
    Au fait, on pourrait aussi se poser la question, comment agirait-il si lui-même perdait les élections après la fin de son mandat actuel. Admettons qu’il allait terminer son mandat actuel. A mon avis, c’est un crime sérieux de violer la Constitution d’une manière aussi flagrante. Il a même instruit à ses partisans de protester et brûler des pneus, comme s’il était encore dans l’opposition. Malheureusement pour eux, ils sontactuellement moins nombreux, que j’ai cru que c’étaient des travailleurs de SONAS qui marchaient sur le Boulevard du 30 Juin pour réclamer leurs arriérés de salaire.
    Heureusement pour le Congo, il y a actuellement une vraie Opposition, formée d’un groupe des grand leaders politiques, qui comme les Pères de l’Indépendance du Congo, ce sont mis ensemble en toute humilité pour une alternance appropriée du système politique au Congo. Cette Opposition est incarnée par la Coalition LAMUKA, et par elle seule, avec ces grands leaders, dont le Président élu Martin Fayulu, le Chairman JP Bemba, le Chairmen Moise Katumbi, Mr Adolphe Muzito, Mr. Freddy Matungulu. et Mr Mbusa Nyamwisi. Cette Opposition serait très efficace, étant donnéqu’il n’y aurait plus de confusion et de nuisance de l’UDPS/Tshisekedi au sein de l’Opposition Congolaise. Malheureusement il y a des gens de mauvaise foi, qui ne jurent que sur l’explosion de cette coalition pour l’affaiblir. Et disons le, il y a aussi l’ignorance de certains partisans de LAMUKA, qui semblent oublier que la Coalition LAMUKA est un ensemble des grands leaders, et non une affaire d’une seule personne. Cela risque aussi de fragiliser cette grande Coalition qui est actuellement l’unique espoir des Congolais. Aussi, il faudrait que le Président Elu Martin Fayulu se libère mentalement et politiquement de son passé Tshisekediste. Ce, pour se conformer à la lutte actuelle de la Coalition LAMUKA et celle du peuple Congolais. Cette histoire de “Je continue la lutte d’Etienne Tshisekedi” qu’il aime le dire, fait de lui plus un activiste de L’UDPS/Tshisekedi qu’un véritable homme politique qu’il est appelé à devenir. Moi personnellement, je ne crois pas que cette lutte a été positive pour notre pays, et beaucoup de personnes rationnelles seraient de mon avis.

  3. BOBOSANI PÉRIODE OU NOUS LE TRAITIONS, QU’IL ÉTAIT UN AUTISTE ENFANT DE NOTRE PAUVRE TSHISEKEDI, QU’IL COMPRENAIT LES CHOSES QU’EN GRAND RETARD ???
    SANS BLAGUE, UNE ÉTUDIANTE DE QUATRIÈME SECONDAIRE ALEKI NOTRE ACTUEL PRÉSIDENT NA COMPRÉHENSION DE LA GESTION D’UN ÉTAT.

  4. LE COUP D’ÉTAT EST EN COURS EN RD CONGO, ET C’EST JOHN NUMBI QUI LE PLANIFIE (AVEC LA BÉNÉDICTION DE KABILA QUI VA FAIRE COMPLÈTEMENT SEMBLANT). RESTE A SAVOIR SI JOHN NUMBI VA ACCEPTER DE RETOURNER LE POUVOIR A KABILA PAR LA SUITE. A CAUSE DE CETTE RACAILLE ET MERDE DE FÉLIX TSHISEKEDI QUI EST VENU TOUT CHAMBOULER A CAUSE DE LA CUPIDITÉ, NOUS APPUYONS JOHN NUMBI. OYO EKOYA EYA !

  5. NON QUE NOTRE PRÉSIDENT @ANTOINE-TSHILOMBO, APPRENNE SEULEMENT À SE DÉTACHER DE SES CHIENS-CONS… SINON QU’IL LES DÉTACHER AU PLUS VITE PAMBA TÉ, IL RISQUE LE PAYER CASCH !!!