Incendie à la CENI, un témoin a monaki Kabila ndenge a tumbi ba machines

  • 73400 Views
  • 18 Comment(s)
December 24, 2018 Sepela / Yeba
Shares






Le jeudi 13 décembre sur le coup de 2 heures du matin, un incendie embrase le dépôt de la Ceni situé sur l’avenue du Haut Commandement. Le bilan chiffré arrive très vite. Près de 8000 machines à voter sont détruites et un peu plus de 2000 sauvées. Un état des lieux précis et rapide qui pose question.

Le jour même, sans la moindre enquête, le ministre de la Communication Lambert Mende, pointe un doigt accusateur en direction de Martin Fayulu, le candidat de Lamuka qui vole de succès en succès et qui ébranle visiblement les certitudes du pouvoir quant à l’issue du scrutin.

Les rumeurs commencent à se répandre, et sont toujours vivaces aujourd’hui. Le pouvoir plancherait sur une inculpation du candidat Fayulu pour cet incendie…

L’opposition, elle, réclame une enquête internationale indépendante pour connaître l’origine de ce sinistre et, par la même occasion, le contenu de cet entrepôt. En effet, malgré les chiffres d’une précision digne de la Nasa sur les machines endommagées et celles qui ont pu être sauvées, aucun témoin n’a été autorisé à voir cette montagne de machines à voter détruites par les flammes.

Pourtant, une semaine jour pour jour après cet incendie, Corneille Nangaa utilisera l’argument de ce qu’il qualifie de « malheureux incident » et la destruction des machines et des bulletins de vote pour justifier le report d’une semaine du scrutin.

Depuis le 12 décembre, tous ceux qui connaissent un tantinet Kinshasa s’étonnent qu’un pareil incendie ait pu se développer sur une des avenues les plus sécurisées de la capitale, non loin du QG de Tango 4, du camp militaire Kokolo et des services d’incendie de la Monusco. Sans oublier que cet entrepôt devait certainement être sous la surveillance de gardiens qui ne se sont jamais exprimés.

Et pour cause… Après maintes recherches et une bonne dose de chance, nous avons pu retrouver le chef de poste qui a quitté le continent africain depuis cette date. Entretien avec un homme débrouillard et lucide.

Vous étiez de garde à l’entrepôt de la Ceni dans la nuit du 12 au 13 décembre dernier ?

Oui, tout à fait. J’étais chef de poste et j’étais avec huit hommes. Habituellement, nous sommes onze mais cette nuit-là, comme ça arrive très régulièrement, deux de mes hommes étaient absents. Des absences justifiées.

Comment le feu a-t-il pris ?

Je l’ignore. Sur le coup de 23h40, le colonel Gaga de la Demiap a débarqué avec un major et des hommes de la garde républicaine. Il a expliqué que nous devions quitter les lieux parce que le président de la république allait bientôt arriver pour visiter l’entrepôt. L’heure était tardive mais chez nous tout est possible. Le colonel a placé des hommes de la garde républicaine dans la parcelle de l’entrepôt avant de nous faire monter dans deux jeeps Land Cruiser direction le camp Kokolo situé juste à côté.

Et ensuite ?

Nous sommes descendus des véhicules au camp kokolo, le QG de la force terrestre. Un officier de garde est venu à la rencontre du colonel. celui-ci a expliqué que nous devions rester un certain temps dans le camp et qu’il viendrait rapidement nous rechercher.

C’est ce qu’il a fait ?

Je l’ignore. Il était à peine parti quand il a rappelé l’officier d’ordonnance pour lui dire : « les gens qui sont là ne doivent pas bouger jusqu’à ce qu’on vienne les chercher. Comme il parlait fort et que j’étais à côté de l’officier, j’ai entendu la conversation. Je suis policier aujourd’hui, j’ai le grade d’adjudant, mais j’ai une formation militaire et quand j’entends des mots comme ceux-là, je me dis que ce n’est pas bon et qu’on pourrait être arrêté sans que je comprenne pourquoi. Comme je connais bien ce camp Kokolo, j’ai pu me débrouiller pour fausser compagnie aux gardiens. J’ai appelé un ami pour qu’il vienne me chercher. Je suis resté caché jusqu’à sa venue puis j’ai fui le camp.

Vous saviez l’entrepôt était en feu ?

Pas du tout, après avoir fui, je me sus dit que j’avais peut-être fait une bêtise. Ensuite, l’ami qui m’héberge m’a montré un peu de fumée au loin. Un camionneur nous a dit que c’était un entrepôt de la Ceni. Là, je me suis dit directement que c’était très dangereux et que tout le show de la Demiap était une mise en scène pour pouvoir bouter le feu et chercher un ou des responsables. J’ai cassé ma carte Sim et jeté mon téléphone pour ne pas prendre de risque. J’ai immédiatement ramassé ce que je pouvais et je suis parti.

Vous savez ce que sont devenus vos collègues ?

Pas du tout. Je crains le pire pour eux, le régime a l’habitude de ne pas laisser de traces derrière lui et le colonel de la Demiap est loin d’être un saint, c’est lui qui était le commandant des opérations au Kasaï lors des massacres dans le dossier des Kamwina Nsapu.

Vos accusations sont graves !

Ce ne sont pas mes mots qui sont dures mais bien l’attitude de ces militaires proches du Kabila. je peux prouver ce que je vous dis. Vous savez comment on a coincé l’assassin de Chebeya ? Ils ont « borné » son appareil pour découvrir qu’il avait appelé maintes fois Chebeya. Les bornes des compagnies téléphoniques enregistrent tout ce qui passe dans un certain rayon. Nos autorités peuvent exiger, si elles le veulent, que les opérateurs téléphoniques lui fassent parvenir l’activité de la borne qui se trouve à proximité de notre entrepôt. On ne peut pas tricher avec ce relevé des données. Vous constaterez que le colonel Gaga a activé la borne de notre camp vers 23 h 40 et celle du camp Kokolo dix minutes plus tard.

Qu’est-ce qu’il y a dans l’entrepôt ?

Du vieux matériel des précédentes élections. Pas de machine à voter.

Comment expliquez-vous que le service incendie de la Monusco, qui se trouve à quelques mètres, ne soit pas intervenu pour tenter d’éteindre le feu.

Je n’ai pas assisté à la scène mais on m’a raconté que le camion a tenté d’intervenir mais en a été empêché par des hommes de la garde républicaine qui lui ont intimé l’ordre de faire demi-tour.


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

18 thoughts on “Incendie à la CENI, un témoin a monaki Kabila ndenge a tumbi ba machines”

  1. slt !
    je voulais savoir si vous êtes sérieux dans vos infos ou vous faites signe d’amateurisme , je n’ ai jamais vu un site publie des infos nul comme votre site .vous êtes vraiment pas de pro ..

    1. @corneille
      Bien dit. Nous avons a faire aux amateurs. Qui oublient qu’en ecrivant des choses incensees, font voler en eclat leur credibilite et partant la credibilite du site.

  2. OYO VRAI DIEUSE PONA KOBUAKA NGUNDA KIE KIE KIE ATA BABUKAKA LOKUTA OYO EKO DEPASSER TOUT UN PRESIDENT ATIE MOTO DU JAMAIS VU ELOKO AKOKI KOTINDA BATU J’ESPERE AKOZUA STATUT YA BA REFUGIE AKEBA BAKOMA KO VERIFIER MAKASI SURTOUT UK FRANCE NA BELGIQUE VOIR ALLEMAGNE
    KIE KIE KIE CONGOLAIS FABIEN KUSUANIKA ya tshangu tv ALOBAKI MUTU MOKO AMONAKI AVION NA KINGAKATI BAKUNDA NA MATITI OYO KABILA AKOKIMELA AMONAKI NA HUBLOT YA AVION TANGU BAKOKITA NA NDJILI AKOLOBA PE LOKOLA VERITE YA SOLO
    UN AVION EKOMAKI NA KINGAKATI NA BA PNEU OU DEPIECE BA MONTER KUNA KIE KIE KIE LOKUTA EKOMI TROP NA BA RESEAUX SOCIAUX
    BOKEBA NA BA INFO YA LOKUTA

  3. Ce n’est pas pour rien que je dis souvent: le Zairois, est tres tres vraiment tres FORT dans le mensonge. On se souvient encore du mensonge grossier des Zairois/Zairoises sur l’Operation Mbata ya Mokolo. Kiiiieeekiiiieee! Zaza nioso a yebaka ko “beta mitano/lokuta” penza hein!

    Oooh ba Congolais ya Brazza “ba tiaki biso na morgue” oooh masuwa mobimba e zindi, batu nioso ba kufi”….. oooooh “ba tumbi biso ba ndaku na biso na Congo – Brazzaville”. Patati patata.

    Lelo ekomi que mukubwa Rais Kabange, a tumbi depot ya CENI (???) KO KAMWA!

  4. Joyeux Noël à tous les Rdcongolais malgré que ce n’es pas joyeux Noël partout en RDC.

    Mère Olive Lembe kabila asolola bien, apesa numéro ya Djo na ye na ba Rdcongolaise tout na occasion ya fête Noël po ete na quelques semaines oyo etikali. ….ba Rdcongolaise nyoso tu ba bongisa ba famille na bango, na esprit ya bien, To ko bebana te , comme ça ba Rdcongolaise tout ba profiter pe ba bongisa ba famille lokola Olive lembe kabila a’profiter na mbongo ya Djo na ye po à bongisa famille na Ye. ..Donc ba Rdcongolaise tout ba banda ko zua ya bango bomengo na source au lieu de passer par le gouvernement de Bruno Tshibala.
    On fait ça na modèle ya mboka na biso, ba Rdcongolaise tout ba kende’ na source ko zua ya bango bomengo ba bongisa ba palais na bango, nzela liboso ya lopango, villages. .
    Mère Olive Lembe kabila apesa kaka phone ya Djo na ye, ako regretter te. To ko bongisa RDC en un temps record.

    Kie kie kie kie joyeux Noël à tous

  5. BRAVO CONGOMIKLI.COM LA PRESSE PROGRESSISTE ON LINE. LE MOUSSIER CORNEILLE DE PRENOM ET NANGAA DE NOM EST BIEN COMPLICE DE CET INCENDIE CRIMINEL TELECOMMANDE PAR LE SOI-DISANT MTOTO WA KATANGA. LE SERVICE DE CONTRE ESPIONNAGE ONT TOUT VU ET TOUT FILME, MEME LES DRONNES PLACES AU DESSUS DE L’ENTREPOT ONT TOUT VU ET FILME.
    LORSQUE MOUSSIER CORNEBEEF, PARDON CORNEILLE NANGAA VOUDRAIT NOUS FAIRE CROIRE QUE LE SOI-DISANT INCENDIE EST L’OEUVRE DU PARTI LAMUKA, LA
    MOUSSIER CORNEILLE NANGAA SE TROMPE JOLIMENT EN ACCUSANT MARTIN FAYULU RESPONSABLE DE CE FAUX INCENDIE, C’EST UNE FUITE AVANT DE LA KABILIE VISANT A RETARDER LE DEPART DU SOL KONGOLAIS DE MTOTO WA TANZANIA, TAXIMAN DE PROFESSION.
    EN TOUT CAS, MVULA OU MBULA OYO ESILI NA BANGO : FCC , UNC, PPRD ET D’AUTRES PARTIS DE LA MANGEOIRE VONT PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE.
    DON’T WORRY NOUS VOUS ATTRAPERONS N’IMPORTE OU MEME DANS VOTRE REFUGE DE FORTUNE.
    VIVE LE SOULEVEMENT POPULAIRE! VIVA! VIVA1

  6. BONJOUR COMPATRIOTE LE TEMOIN A MONAKI KABILA NDENGE A TUMBI BA MACHINES A OUBLIER DE MENTIONNER LES NOMS DES COMMANDITAIRES DE L’ASSOCIATION CRIMINELLE DES PIROMANES EN L’OCCURENCE : ANDELE KIMBUTOW, ANDELE ATUNDOW, KALEVOW, BOSHABOW, MENDEROW, ZOEWOW, JANETOW etcteri etc EN CONNIVENCE AVEC LES NEGRES DE SERVICE: GRAND MUZOMBOW, PAPYOW TAMBOW TOUS DIPLOMES DE MONGOLIAN INSTITUT SUPERIEUR D’INCENDIE.
    COMPATRIOTE TEMOIN A MONAKI KABILA NDENGE A TUMBI BA MACHINES AVAIT PRECISE D’INFORMER LE PEUPLE QU’APRES AVOIR FUMER LES MATITI YA MABE DERRIERE L’IMMEUBLE HOTEL DE VILLE CHEZ MFUMU BWALA DE KINSASA, AINSI AVEC LEUR MILANGUA DE BANGI, ILS SE SONT DIRIGES DANS L’ENCEINTE DES MACHINES A TRICHER EN METTANTEXPRESSEMENT LE FEU SUR CES PAUVRES MACHINES A TRICHER AFIN DE DONNER A CE DEMON KADOGO LE GLISSEMENT.
    VOILA GROSSO- MODO CE QUE LE TEMOIN A MONAKI KABILA NDENGE A TUMBI BA MACHINES AVAIT OUBLIER DE NOUS INFORMER.
    MERCI INFINIMENT TEMOIN A MONAKI KABILA NDENGE A TUMBI BA MACHINES A TRICHER. QUE LE BON DIEU ASUNGA YO LA OU VOUS ETES. TAKE CARE OF YOU TEMOIN A MONAKI KABILA NDENGE A TUMBI BA MACHINES.
    BYE! BYE!

  7. WOW! SAPRISTI! BOYOKI LES DIRES DES COLLABOS KALMBIZI, UNIVERS ET LE FAMEUX GRAND MUZOMBIAK?
    EN FRANCE, LES OUEST-AFRICAINS , SURTOUT LES MALIENS SE SONT SPECIALISES EN GOALKEEPER ( GARDIEN DE BUT ) ET ILS SE PROMENENT DANS TOUTES LES RUES , AVENUES DE FRANCE DONT LA MISSION CONSISTE A CAPTURER OU DU MOINS A ATTRAPER LES BAMBINOS PENCHE SUR LES FENETRES DE 50eme ETAGE DE NE PAS TOMBE AU SOL. POUR CETTE BRAVOURE, ILS RECOIVENT LES NKANDA.
    TANDISQUE LES KONGORAIS CITES CI-HAUT, LEUR MISSION FUMER LES MATITI MABE, SE FAIRE CUITER DANS LE MILANGWA YA MATITI MABE EN METTANT DU FEU NA BA MACHINES A TRICHER YA NGANI COMME PREUVE D’OBTENIR LES NKANDA EN SIBERIE.
    MON DIEU, AVEC CE FROID GLACIAL -50 DEGRE SIBIRIEN, ILS SONT COURAGEUX CES ENERGUMENES BUVEUR DE VODKA QUOI!
    BRBRBR ZDOROV’YE KAMARADOV PREDATELI ( COMRADE ) MUZOMBIAK, KALMBIZI, UNIVERS.
    PLEASE, NO COMMENTS NEEDED HERE. DID YOU UNDERSTAND WHAT I MEAN? PLEASE, NO COMMENTS NEEDED HERE! BE GENTLEMAN! THANKS.

  8. CM a toujours raison. Je peux m’imaginer, que le trou de cul Kabila était accompagné du vilain singe, le Grand Muzombo.

  9. Je suis sûr et certain, que ezalaki odeur ya mapeka ya le Grand Muzombo, nde etumbaki dépot ya CENI ya BA médiicres.

  10. Félix Tshisekedi aza mistique, ye ayebi te qu’il faut ozala bien blindé po na ko assisté na ba grand meeting…
    Félix aza mistique Ye aza maboko pembe, un saint, comment est ce qu’il a été envoûté par les esprits de Genève? Donc maboko ya Félix ezalaka toujours te pembe….

  11. IL N’ EST PAS UN AMATEURISME,CE SONT DES CHOSES VRAIS,QU’ EST CE QUE VOUS PENSEZ VOUS AUTRES QUI NE CROIENT PAS.C’ EST DEPUIS LONGTEMPS ET C’ EST TRES CONNU QUE KABILA NE VEUT PAS DES ELECTIONS,IL VEUT SE PERENISE AU POUVOIR JUSQU’ A LA MORT MALGRES TOUTES SES INSUFFISANCES ET PAR COSEQUENT C’ EST LA POPULATION DANS SON ENSEMBLE QUI SOUFFRE.MAIS QU’ IL SACHE QUE LA TERRE DU CONGO N’ APPARTIENT A UNE FAMILLE OU RIBUT C’ EST LA TERRE DE TOUS LES CONGOLAIS.VOYONS ET ATTENDONS NOUS POUR CE DIMANCHE 30 DECEMBRE SI REELLEMENT LE PEUPLE CONGOLAIS DANS SON ENSEMBLE PRENDRE PART A SES ELECTIONS POUR ELIRE LE NOUVEAU PRESIDENT QUE LE PEUPLE AVAIT DEJA CHOISIE IL REPOND AU NOM DE MARTIN FAYULU MADIDI ET LES RESTES NOUS LES VERRONS,MAINTENANT LE COMBAT C’ EST METTRE FIN AU REGIME DICTATORIAL,SANGUINAIRE DE CET IMPOSTEUR KABILA.KABILA TOLEMBI YO.