KABILA a lingi a bwaka ngunda na zambie, selon un opposant zambien

  • 35500 Views
  • no Comment(s)
February 27, 2018 Sepela / Yeba
Shares




SAViOUR Chishimba un opposant politique zambien affirme avoir récu des informations crédibles que le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, envisage de demander l’asile en Zambie.

Mais Chishimba dit que l’octroi de l’asile à Joseph Kabila, en République Démocratique du Congo, en Zambie, sera un signe que la Zambie, sous le Président Edgar Lungu, est passée du statut de lion à celui de chèvre. La Suisse a imposé des sanctions, notamment des gels d’actifs et des interdictions de voyager, à 14 alliés de Kabila, en République démocratique du Congo, dans un contexte de crise politique aggravée par son refus de démissionner, a rapporté Reuters.

M. Kabila a effectué une visite d’Etat en Zambie du 17 au 18 février où il a tenu une réunion bilatérale de haut niveau avec le président Lungu.

Mais Chishimba, le chef du Parti progressiste unifié (UPP), a déclaré que le coup planifié n’était pas seulement nauséeux, mais aussi dégradant pour le passé historique de la Zambie d’être une force pour le bien plutôt que le mal en Afrique.

 

“Nous recevons des informations crédibles selon lesquelles Joseph Kabila, le président illégal de la RDC est venu en Zambie pour rencontrer Lungu au sujet d’un asile. Ce n’est pas seulement nauséeux, mais aussi humiliant pour le record historique de la Zambie d’être une force pour le bien plutôt maléfique en Afrique “, a déclaré Chishimba.

 

Il a déclaré que le leader de la RDC doit faire face à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l’humanité. Chishimba a expliqué en outre que le leadership de Kabila, qui avait abouti à des massacres de masse de Congolais à travers des guerres inévitables, était similaire à l’anarchie en Zambie depuis 2015.

 

“Joseph Kabila doit faire face à la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes d’humanité contre le peuple de la RDC”

 

Chishimba a déclaré que l’accord sur l’octroi de l’asile à Kabila montrerait à la communauté internationale qui était réellement le président Lungu.

“Afin de donner une confirmation de ce qu’il a toujours voulu faire contre le peuple de Zambie, il a accepté d’accorder un asile à Kabila. Cela nous montre à tous et à la communauté internationale qui il est vraiment. Sous Lungu, la Zambie est passée du statut de lion à celui de chèvre. Notre nation n’est plus un aigle mais un moineau ordinaire. Edgar Lungu a transformé la diplomatie et la politique des relations internationales de la Zambie en tourisme personnel et en facilitation de la capture par l’Etat ”

Source: Le journal Zambia observer


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *