fbpx


Kabila a respecté ultimatum te, Monsengwo en colère, ba marches ezo bandela

  • 54300 Views
  • 10 Comment(s)
May 2, 2018 Sepela / Yeba
Shares






Les laïcs catholiques mettent fin à leur trêve et annoncent « de nouvelles actions pacifiques », sans préciser de date. En mars dernier, quelques jours après leur troisième grande manifestation réprimée dans le sang, le Comité laïc de coordination (CLC) avait donné jusqu’au 30 avril aux autorités congolaises pour prouver leur volonté d’organiser des élections crédibles, libres et transparentes. Pour évaluer la situation, le CLC a donc tenu lundi et mardi son premier congrès à Kinshasa, avec des participants venus de différentes provinces du pays. Dans leur déclaration finale, ils font le constat « amer » que la situation reste « préoccupante ».
L’avenir du pays est « plus que sombre » parce qu’il est « incertain », estime le CLC. Plusieurs points inquiètent les laïcs.

D’abord le calendrier. L’audit du fichier électoral n’a pas débuté, ni l’enrôlement des Congolais de l’étranger ce qui fait craindre des retards. Ensuite, « aucune » des mesures annoncées pour décrisper le climat politique n’est véritablement appliquée, estiment les laïcs. Toujours pas d’« opposants emblématiques libérés » et une interdiction de manifester qui selon eux n’est pas levée.

Ils se méfient également de la Commission électorale, accusée de briller par son « opacité » et sa « partialité ». Bref, le CLC n’a pas confiance et redoute deux scénarios : soit un nouveau report des élections au-delà du 23 décembre, « en prenant prétexte des difficultés logistique », soit des élections à la date prévue mais « sans transparence ni crédibilité », mais validée par une Cour constitutionnelle à la solde du pouvoir.

Dans les deux cas prévient le CLC, « nous n’accepterons jamais et nous ne baisserons pas les bras ». Souvent accusé d’être une émanation du seul diocèse de Kinshasa, le Comité laïc a aussi profité de la trêve pour se structurer, d’où ce premier congrès qui s’est tenu en présence de six nouveaux représentants, désignés dans les six provinces ecclésiastiques du pays.

Source: RFI, journal financé par la France


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

10 thoughts on “Kabila a respecté ultimatum te, Monsengwo en colère, ba marches ezo bandela”

  1. @Congomikili,
    RFI n’est pas un journal, c’est une radio avec un site internet …
    Quant à l’ultimatum, je crois que c’est un jeu de ping pong entre les gens de la soutane et la kabilie vampire. La stratégie du talking-fighting ne profite qu’à la kabilie qui joue la montre et va amener tout le monde devant le fait accompli du report des élections…. MACHINE À VOLER OBLIGE ( pomme de discorde) .
    Il faut que le CLC tout comme les “opposants ” comprennent que à défaut d’un soulèvement armé ou un coup d’Etat, il reste le maintien sans désemparer de la pression de la rue pour avoir raison de ce régime !

    Kabila, ancien kadogo ne comprend que le langage de la force

  2. Tshisekedi Etienne (rip), a yelaka Mukubwa Rais, ba jeux yaba greves sauvages a repetition. Lelo oyo tu suki wapi? Monsengwo, aza komi yokisa bilengi…… ba kala tse ANR eko tala cas naye na esprit ya MABE PENZA.

    A Dieu, ce qui est a Dieu……….. au Rais Mukubwa, ce qui est pour Rais Mukubwa.

    1. Alias kabila kanambe qu´il ne commette plus une erreur,si il ose , il sera depasse´par les evenements, says:

      combatant jusqu´a´ la mort . cette fois ci la guerre sera generalite´ et alias kabila kanambe ne s´ensortira pas cette fois ci.

  3. TOMONA, TOMONA, MAIS CARDINAL SACRIFICATEUR LOKOLA @MONSENGWO PARDON !!!
    ALINGI ABANDA KO BOMISA BANA YA BATU LISUSU??? EST-CE QUE AKUNDI ATA EBEMBÉ YA @ROISSY ???
    LISASI EZWA @PASINYA ATA NA GENOU TÉ, AU NOM DE BAKANDJA ??? AMEN !!!

    1. Alias kabila kanambe qu´il ne commette plus une erreur,si il ose , il sera depasse´par les evenements, says:

      Oser toucher a´ notre cardinal , les catholiques du congo entier , les opposants , les etudiants monteront au creneau d´une maniere definitive , et cette fois ci kanambe kabila sera arrete´ , juge´ et pendu .

  4. Toza kobanga kokufa mais omata okita okokufa nayo kaka nani oyo akobeta liwa tsangi ,ba poliricirn ba sacrifier mboka po na ba intere personel alors clc etelami wapi mabe oyo ezali wana bolingi ba rwandais babomaki bino ooo quel sorte de peuple sommes ns ? *

  5. Eza biblique bokoki kopesa bokonzi na bapaya te ,ba politicien ba sacrifier mboka yango ba sango ba telemi mabe nini oyo bino bomoni*

  6. Temps ya kobakisela esi eleki puis qu il est iresposable celui qui va lui ajouter meme qu un jour on va lui brille vif*