La Majorité présidentielle confirme que KABILA a un dauphin

  • 27360 Views
  • 8 Comment(s)
December 5, 2017 Sepela / Yeba
Shares

Des sources proches de la majorité présidentielle confirme que Kabila aza na Dauphin oyo ako présenter kaka 2 semaines avant le dépot des candidatures officielle. Eza nani? pour le moment trop de spéculations mais aucune confirmation. Tout s’explique avec l’urgence avec laquelle la clan Kabila a passé la loi électorale controversée lobi na butu. En ce moment décisif pour la nation, l’opposition semble encore divisée, UNC, MLC ba zo bunda contre la loi électorale, mais accepte d’ avoir Kabila jusqu’ en 2018. Tandis que le Rassemblement oyo ba salaka toujours opposition radicale, bango ba lingi transition sans Kabila, mais avec quel armée, quel sécurité na mboka? Ba zo compté kaka na monusco? Temps de question à poser au rassemblement mais la politique est compliqué, chaque camp préfere s’ entourer des fankuiti qui joue bien leur rôle de rénard qui vivent au dépend des leaders qui les écoutent, majorité comme opposition!






Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

8 thoughts on “La Majorité présidentielle confirme que KABILA a un dauphin”

  1. EST-CE VRAIMENT, JOSEPH-KABILA, AVISAGE T-IL D’ AVOIR UN DAUPHIN, UN DAUPHIN, POUR QUOI FAIRE AVEC ???
    AVEC UNE SEMBLANTE OPPOSITION POLITIQUE, COMME UN RASSEMBLEMENT-DES AVENTURIERS/LIMETE. >> IL PEUT SANS DOUTE, RESTER AU POUVOIR, AUSSI LONGTEMPS, QU’IL LE SOUHAITE !!!
    “… POLITIQUE ELEKI BILANGA NA PASI …”

  2. Bilongi oyo esekisi nga moyen te. Surtout elongi ya Mtwale Harido bin Kanambe, neti vieux moko boye ya soulard nayebaka kala ba coté ya Livulu…

  3. Bino moko botala mboka ndenge ezali ba congolais soki bozali kolala etali bino pays ezali na souffrance ya somo, ba ndoki oyo ba mbongo na bango ba bombaka wapi. mboka mawa

  4. TOKANISA ENSEMBLE:
    —————————-
    Faire de la lecture est une forme de gymnastique incessante du cerveau. On voit bien, que les peuples africains souffrent, par manque de littérature appropriée, de manque d’instruction et de la connaissance de la science et se rabaissent devant des faux pasteurs-féticheurs-magiciens, qui polluent l’atmosphère de leurs entourages. Contrairement à la science, la sorcellerie est comme le fétiche un grand obstacle pour le développement humain. Comment quelqu’un, qui aurait fait des grandes études en Europe, peut croire aux « Ndika explosives » ou aux Chérubins, qui auraient combattu pour « l’indépendance du Congo ? On voit bien, que le peuple congolais souffre de l’immaturité congénitale, qui fait de lui un esclave de ses voisins. Le congolais est esclavagé par ses voisins – rwandais en premier lieu- et non occupé !
    Tambwe Eliezer à raison à 100% !