Les églises à Kinshasa

  • 36260 Views
  • 3 Comment(s)
January 26, 2019 Sepela / Yeba
Shares




Il est vrai que ” toute personne a le droit de manifester sa religion ou ses convictions, seule ou en groupe, tant en public qu’en privé, par le culte, l’enseignement, les pratiques, l’accomplissement des rites et l’état de vie religieuse…”
Le plus étonnant est que les églises, souvent celles dites de réveil, érigent des lieux de prière presque partout sans tenir compte du respect des normes d’hygiène et de l’environnement. Il suffit d’une bâche, quelques tiges de bambou, un tamtam… et le tour est joué, une nouvelle église voit le jour. Voilà comment poussent les églises à Kinshasa, tels des champignons. Sur mon avenue par exemple, il y a plus de cinq église très peu éloignées les unes des autres. Cette situation se généralise partout dans la ville de kinshasa. Trouvez-vous normal que sur une même avenue nous puissions compter autant d’églises qui se suivent? Toutes priant au nom du même Dieu! Pourquoi ne se réuniraient-elles pas pour former une seule église quartier où de l’avenue?

La conséquence de cette triste réalité est la pollution sonore sans pareille. Je me demande si pour que Dieu entende bien les prières, il faut toujours faire usage de haut-parleurs et crier à tue-tête même quand le nombre de fidèles est inférieur à dix. Ainsi donc, en lieu et place de l’édification, les réunions de prière dérangent les paisibles citoyens.

Si ce ne sont pas les églises, ce sont les bars

Sur la place appelée kapela, la route menant vers yolo sud 20 bars s’entremêlent, jouant chaque jour , une musique si forte qu’elles assourdissant les oreilles des passants, la nuit comme le jour. Ce qui est plus ironique, juste à côté se trouve un bureau de la police , qui observe la scène se répéter au quotidien, sans dire mot.

Comme vous pouvez le constater, les églises, du moins certaines d’entre elles, ne sont pas les seules à troubler l’ordre public. Il y a également les bars qui se multiplient à une vitesse de croisière effrayante. Juste au coin de chez moi il y a deux bars et la musique est jouée jour et nuit avec une sonorisation assourdissante. Et si vous essayez de protester, on vous traite de tous les noms. La musique, pour ces tenanciers de bars , sert à attirer les clients, se défendent-il. Cependant, cela empêche les élèves, les étudiants et toute personne désirant travailler calmement à la maison, d’user de leur liberté. Ne dit-on pas que la liberté des uns ne doit pas empiéter sur celle des autres ? Ou encore, la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres ?

Jenny Mukanya munoko/ CONGOMIKILI


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 thoughts on “Les églises à Kinshasa”

  1. A Kinshasa
    Les églises
    Les bars (terrasse)
    Musique
    Engendre la prostitutions…des naissances indésirables… violence….et la super fiction..des troubles a l’ordre public….
    Nous attendons des réformes dans ce domaine

  2. Rep à Mr Jenny Mukanya,.. Les églises à Kinshasa ont prolifère depuis que la misère et la pauvreté étaient imposés au peuple kinois et congolais en général par les dirigeants qui se sont succédés au pouvoir en Rdc.
    La cause de tout cela est la manque d’un état de droit, les dirigeants médiocres qui nous gérés par dessus et nous nous sommes habitués à cette sonorisation dangereuse. Le destin de tout un peuple confisqué par des médiocres, une horreur, une catastrophe sociopolitique….

  3. LA COUR CONSTITUTIONNELE YA MONYATO EBIMISI PRESIDENT YA MONYATO!
    BA ÉGLISE YA MONYATO ENDIMI PRESIDENT YA MONYATO!
    FERIX TSHIROMBO PRESIDENT YA KWANGA NA MADESU!
    TSHILOMBO PRESIDENT YA MATAMBA, NA LIKELELÉ
    TSHILOMBO FELIX PRESIDENT YA FUFU NA TSHIBELELÉ!
    TSHILOMBO JAMAIS AKOTONGA ATA WC MOKO NA KABEYA KAMWANGA!