Les pièges de la loi électorale; le point avec Georges Buse

  • 34380 Views
  • 5 Comment(s)
October 27, 2018 Kamwa / Yeba
Shares

Les pièges de la loi électorale; le point avec Georges Buse.





Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 thoughts on “Les pièges de la loi électorale; le point avec Georges Buse”

  1. LA LOI ELECTORALE… EXISTE-T-ELLE ?

    C´est la première question si simple… Ce que la CENI a obtenue l´argent pour importer des machines á voter qui ne figurent pas dans la fameuse loi électorale >

    > La majorité au “pouvoir” n´a jamais eu le temps de “modifier” la loi électorale en introduisant l´usage des machines á voter…
    Subitement, les congolais se retrouvent avec des machines…

    > Et pourtant, la CENI qui avait publiée un “calendrier électorale” parle de l impression des bulletins de vote entre les mois d´octobre et de novembre…

    BASE JURIDIQUE DE L´ELECTION…

    Quand l´UDPS qui avait deposée “45 questions” á la CENI afin de démontrer que ces machines n´ont pas de base legale car ne figurant pas dans la constitution ni la loi électorale et pire dans le calendrier… Oui l´UDPS change de ton et accepte les machines.. kie kie kie
    Il n´est pas question des pièges dans une loi électorale > mais de l´absence de la loi électorale.. dans un NON ETAT qu est devenue la RDC

  2. Vous avez bien raison cher amis Chost, la lois electorale de 2012 interdit toute vote éléctronic.
    Mais la machine a voter n’est pas une vote électronique. Cette machine n’est qu’un imprimant. je ne sais pas si il y a tu peut regarder cela dans une dictionnaire Suedoise que cela signifie dans la langue suedoise ? peut etre thukuthuku !!! simple imprimante que les
    bélligerants du concertation de la saint sylvestre ont convergés que il puisse avoir au plus vite une éléction sans Kabila qui va couter moins cher. Cela cause beaucoup des problemes a l’opposition que Kabila allait respecter la constitution. Mais Kabila est un genie politique, il laisse le pouvoir et l’opposition constate que il n’a pas des moyens pour
    gagner une éléction presidentielle. D’ou tous ces bruits parci et la en vue d’une autre dialogue en perspective pour partager la Caisse de l’etat et entendre une transition de 24 mois pour que leur homme providentiel qui possede des finances ( Katumbi ) rentre au pays pour postuler. Ce n’est pas pour rien que Tchilombo parcourt Ouganda, Ruanda, Etats Unies pour trouver des moyens parceque Katumbi veut soutenir la candidature de Kamehere qui possede des bons diplomes.

    1. Mister SALVA

      Vous avez un obstacle mentale enorme pour comprendre les choses.

      1. LA MACHINE Á VOTER EST UN ORDINATEUR

      Recement, une ONG britanique invitée par la CENI pour “certifier” la machine á voter a démontrée que c´est un ordinateur et non une “imprimante”…
      L´un des candidats á la présidence Shekomba, millionaire et informaticien de formation s´exprime sur Top Congo en demandant á la CENI de lui fournir les “CODES SOURCES”..
      Sauf si qui sont assez ignorant peuvent mettre en doute cette demande d´´ un candidat qui est devenue millionaire dans le domaine de la téléphonie et qui utlise á un non niveau le système informatique.

      2. LA LOI ELECTORALE

      Cette loi a été votée par la “majorité” au Parlement kie kie kie kie… Cette fameuse majorité avait expressement interdit le vote “électronique”… kie kie kie

      3. CALENDRIER ELECTORALE

      Même Nangaa qui joue au “Kindolo le plus malin” a oublié de mentioner les imprimantes et les machines á voter dans son calendrier électotale.
      On parle de l´impression des bulletins de vote et non des “imprimantes” dans le calendrier électorale de Nangaa >

  3. FAUTE YA KIMBANGU!
    Ce va-nu-pieds de Kabila a réussi à détruire le système éducatif du Congo en brandissant la médiocrité et les antivaleurs. La débauche est devenu monnaie courante au Congo.
    Nous sommes à arrivés à un « Non-État » avec une classe élitaire des voleurs et des brigands. La masse citadine n’a plus de choix qu’à faire la queue !

    1. Pardon!
      FAUTE YA KIMBANGU!
      Ce va-nu-pieds de Kabila a réussi à détruire le système éducatif du Congo en brandissant la médiocrité et les antivaleurs. La débauche est devenu monnaie courante au Congo.
      Nous sommes arrivés à un « Non-État » avec une classe élitaire des voleurs et des brigands. La masse citadine n’a plus de choix, qu’à faire la queue