fbpx


L’occident est aussi une dictature, êtes-vous libres?

  • 15740 Views
  • no Comment(s)
June 2, 2018 Yeba
Shares





Selon le Trésor de la langue française dans une dictature, seule la coercition (assurée par les forces armées et/ou de l’ordre) relaie le pouvoir, de sorte que les lois ne sont pas éthiquement légitimes et les institutions sont factices.

L’origine du terme remonte à la Rome antique, où la dictature était un état de la République romaine où un magistrat (le dictateur) se voyait confier de manière temporaire et légale les pleins pouvoirs en cas de troubles graves.
.
Dans une dictature un groupe d’individus contrôle le peuple par la force. Si tu ne fais pas ce que je dis, je te frappe ou je te tue.
La dictature classique est comme un père qui a opté comme solution de frapper ses enfants quand ne l’écoutent pas pour les contraindrent à se soumettre.
Dans la dictature occidentale, il utilise le soft power pour soumettre le peuple.
Dans la dictature occidentale un groupe d’individu contrôle le peuple par la dette. Ils endettent le plus possible le peuple pour les forcer après à faire ce qu’ils veulent.
Et ce que ces individus veulent c’est vous forcer à travailler et les obéir à la fois.
En français ou anglais, quand quelqu’un ne travaille pas, il dit : Je suis libre, i’m free… contrairement à quoi? Je suis enchainé quand je travaille?
Et celui qui te prête, te contrôle. Et t’enchaine au travail forcé.

Au Canada, Dans son plus récent rapport sur les tendances de crédit à la consommation, l’agence précise que la dette moyenne des Canadiens a grimpée de 3,3 % pour atteindre 22 837 $ par personne seulement pour les carte de crédit.
Mais ajouté les maisons, les voitures, les dettes des business etc..

La classe moyenne est la plus endettée.

Les prix sont maintenus virtuellement haut pour obliger les gens à acheter tout à crédit. Et entrer dans le système du contrôle par la dette.
La dictature occidentale est comparable à un père qui a opté de priver son fils de ce qu’il aime si il n’obéit pas pour les contraindre à se soumettre.
Il existe 2 types d’hommes sur la terre :

Ceux qui vivent du travail de gens : Église, gouvernement, classe des riches.
Et ceux qui sont forcés à travailler pour eux, de gré ou de force : Classe moyenne, et la classe des pauvres.

Dictature soft par la dette, ou dictature hard par la force, le peuple n’est pas libre.
Un jeune homme à Kinshasa sans dette est plus libre qu’un ingénieur de la classe moyenne en occident criblé de dette jusqu’au coup avec un niveau de vie virtuel.
Les slogans de liberté dans la propagande occidentale ne sont qu’une arnaque de grande envergure qui cache au fait le contraire.

Source : Okinawa, journaliste indépendant


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *