fbpx


Marche du 31 déc : Ginny mwana poto en colère contre le gouvernement de la barbarie et de la pornograhie

  • 51160 Views
  • 11 Comment(s)
January 1, 2018 Sepela / Yeba
Shares

Marche du 31 déc : Ginny mwana poto en colère contre le gouvernement de la barbarie et de la pornograhie.





Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

11 thoughts on “Marche du 31 déc : Ginny mwana poto en colère contre le gouvernement de la barbarie et de la pornograhie”

  1. Maudit soit le canard Kanambé alias KABILA RWANDAIS fumeur de chanvre Bandit de grand chemin avec toute sa blande des clochards tueurs à gâge, qui tuent mon peuple en chaine.

  2. De grâce, nous y sommes au 01/01/2018, toutes les institutions étatiques Kongolaises sont caduques, l’État n’existe plus en RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa), l’Opposition Kongolaise factice accompagnatrice corrompue médiocre inconsciente congénitale est dissoute à ce jour. Tout peut arriver. Celui qui donnera des béquilles à Kanambe et à l’Occupant Tutsi Power doit être éliminé physiquement… C’est prouvé nul sataniste-occultiste qui a vendu son âme au Diable peut utiliser sa propre conscience souillée pour changer, plusieurs faux acteurs politiques Kongolais en sont conscients… S’il le faut nous (Peuple Kongo Souverain Primaire) couperons par légitime défense la tête inutile improductive du menteur Mende Omalanga Lambert à titre d’exemple…

    Quel abruti inculte collabo traître intouchable privilégié disait qu’il n y a pas Occupation étrangère politico-militaro-juridico-admnistrative-sociologique-spirituelle au Kongo ? Le SPIRITUEL dirige le physique, ce combat de la Résistance contre les Hordes Tutsi Power-Onu-Monusco SATANIQUES qui occupent le Kongo a plusieurs fronts. L’ÉGLISE du Kongo est vendue depuis longtemps car elle croit en un faux sauveur JC Blanc Aryen Nephilim importé, elle est achetée par les Impérialistes Anglo-Saxons Occidentaux. Les Binzambi Nzambi l’ont prouvé hier par l’intermédiaire de leurs faux les pasteurs charlatans divorcés remariés corrompus Mukuna Renaissance et Sonny Kafuta des filles de Sarah…

    L’Europe Catholique Franc-maçonne, Rosicrucienne, laïque, païenne se fout complètement des noirs chrétiens catholiques Bantous et Pygmées Kongolais sachant que le Catholicisme comme Religion du livre ou révélée au même titre que l’Islam et le Judaïsme est une grosse farce, ayant changé les temps, modifié le calendrier, l’anniversaire du JC Blanc Aryen Indo-européen César Borgia est devenu une fête commerciale des sociétés capitalistes ultra libérales outre Atlantique, les satanistes occultistes blancs Aryens croient détenir le droit de vie, de mort sur tous les humains, posséder le droit de propriété, d’usufruit sur toutes les terres des peuples lointains…

    C’est inédit, qui l’eut cru ? Au 01/01/2018, toutes les institutions étatiques Kongolaises sont caduques… Juridiquement parlant le Kongo n’existe plus, l’Opposition Kongolaise non-républicaine corrompue médiocre inconsciente congénitale aussi est dissoute à ce jour…

    L’imposteur usurpateur d’identité Congolaise arrive même à défier Vatican et les blancs Aryens Indo-européens. Ce que les Impérialistes Anglo-Saxons sont derrière lui. Les Occidentaux n’ont peur que du peuple. Tous ses politichiens Kongolais corrompus médiocres sont leurs subalternes dans leurs loges esotériques, sataniques, occultistes. Savez-vous que Georges Weah est Franc-maçon mais le Libéria étant un pays pauvre et n’est pas le Kongo, ceci explique cela. Notre faux Président usurpateur d’identité Kongolaise tire sa force mystérieuse de ses parrains et marraines Occidentaux qui l’ont conçu…

    Vive la Révolution Populaire imprévisible éboulement final car le pouvoir Suprême appartient au Peuple Kongo Souverain Primaire. Le fanatisme aveugle est une forme d’esclavagisme mental, spirituel, intellectuel, moral. La luta continua la Victoria e Certa…

    1. Des millions des Bana Mvuluzi les Combattants Résistants Kongolais de l’intérieur du pays Kongo et de la Diaspora qui sont INCORRUPTIBLES, consciencieux, justes, humbles, honnêtes viendront à bout de ses rebelles occupants Tutsi impies transformés en politichiens qui ne deviendront jamais des démocrates… C’est une question de temps, de stratégie et de détermination…

      L’homme Blanc Aryen Indo-européen Nephilim a changé même les heures et les jours. Mais le calendrier de Dieu a toujours été Juste. En parcourant les mediamensonges Occidentaux, ils parlent tous à tâtons par dilletantisme du drame des chrétiens catholiques Kongolais d’hier, si c’était les coptes Egyptiens ou des chrétiens catholiques Syriens, Irakiens, Yemenites ou Kurdes, on aurait eu des oreilles qui sifflent. La théorie du complot international contre le Kongo est véridique. C’est un ordre de leurs Agences de presse internationale, de leurs gouvernements respectifs. On ne parle pas la bouche pleine…

      Le célèbre réfugié politique devenu président du Kongo en un temps record, le mec en treillis, bilamba makasi à côté de son oncle à la face des démons suppots de Satan le Chérubin jadis oint est devenu un vrai muana ndeke monstre Tutsi natif du Rwanda qui voyage sans cesse pour éviter les embuscades, il (Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila) a tout donné à ses concepteurs, il a vendu, cédé les pans entiers des carrés miniers aux multinationales par des contrats léonins raison pour laquelle ils se taisent tous bizarrement alors qu’il a déjà fait le triple de ce que d’autres fous à lier présidents sanguinaires barbares font en général mais le dernier mot appartient au Peuple Souverain Primaire avec l’aide providentielle du Véritable Dieu Tout-Puissant Nzambe Tata Nzambi ya Mpungu Tulendo Nzakomba Akongo Maweja Mvidi Mukulu wa Bankulu Mungu Baba et le Vrai Christ Noir le Premier-né Yesu Kristo Massiya, et le coup de pouce nécessaire de nos ancêtres aïeux Bantous et Pygmées Kongolais, nous vaincrons. Courage à tous. N’abandonnons pas notre Pays Nation Kongo. INGETA

  3. SI LE MARECHAL MOBUTU AVAIT ÉTÉ ABANDONNÉ ET NIÉ PAR SES PURES PROCHES COMME NDZIMBI, BARAMOTO. MOKOLO, ATUNDU ET NGBANDA, COMMENT SERAIT-IL ABANDONNÉ KABILA PAR SES PROCHES COMME LE CRETIN VOLEUR KISOMBÉ, KIMBUTA, MENDE, ATUNDU, MOKOLO ET CONSORTS?
    C’ÉTAIENT BIEN KISOMBÉ , PAPY TAMBA ET MAKOLO KOTAMBOLA Y COMPRIS MISHIKI, QUI AVAIENT ORDONNÉ AUX MERCENAIRES DE KABILA DE TORTURER LES CHANTRES DES EGLISES! CAR ILS SAVENT LE COTÉ SENSIBLE D’UNE NATION C’EST LA FEMME!

  4. Tantine,
    Kabila écrase le peuple congolais parce que ce peuple a fait le choix de rester couché. Les Congolais ont offert eux-mêmes les ressources naturelles de leur pays aux vautours venus du monde entier. Ils ne les considèrent pas comme un patrimoine national qu’il faut protéger. Ils ont d’autres préoccupations: la prière, la bière, la musique et la drague.

    1. LA “FORCE” DE LA PRIERE ?

      Cette fois ici, les congolais n´étaient pas entrain d´invoquer Dieu..pour obtenir des richesses, trouver une femme ou un homme á se marier avec, de liberer d´un envoutement, … Nix, cette fois ici, ils ont “canalisés” leur force spirituelle * pour le bien commun, pour la liberté d´expression, pour la démocratie et pour les droits Humains!

      Nous avons tous constatés la force de la prière où tous..même nous qui résidons si loin avons eu nos pensées, notre force mentale…focalisées sur une prière de matin dans les églises catholiques de tout le Congo.

      Selon RFI, la Cenco a démontrée sa force de frappe car des prêtres ont priés pacifiquement, sans inciter á la violence pour l´application de l´accord qui devait retourner la RDC sur la voie de la démocratie !

      ¤ La musique, la drague et les petits évangelistes..

      Toutes ces distractions des “musiciens” egoistes qui ne pensent qu´á eux mêmes ou des pseudo évangelistes qui avaient lancés des messages contre cette manifestation n´ont pas eu d´espace le 31 decembre.
      Au contraire, ces évangelistes se savent indirectement menacés car s´étant identifiés á Kabila… Le jour de la chute de Kabila, ils savent que leurs églises seront pillées, et eux même forcés á s´exiler !

      ¤ INTRODUCTION ?

      1992 > Mobutu se croyait assez puissant pour derailler et interrompre un processus que lui même avait pris le risque de lancer lors de son speech á N´sele*
      Mais, la Cenco s´était mis sur sa route et obtenue la reprise des travaux de la CNS… après une manifestation sanglante !

      Sur RFI, on se demande implicitement si cette manifestation du 31 decembre ne va pas avoir le même effet…et contraindre Kabila á comprendre qu´il ne peut pas lancer sa répression dans les églises..et doit accepter l accord qui l oblige á quitter le pouvoir car étant hors mandat?

  5. Ne désespérez pas Madame, on peut avoir certes perdu une bataille mais nous n’avons encore perdu la guerre. 80 ans de colonisation belge avec son lot de prédation et de crime n’ont pas mis à genoux notre peuple ni bien sûr les 32 ans de vil dictature mobutiste. L’occupation kabiliste ne nous mettra pas à genoux et vous le savez. Bon courage aux millions de résistants congolais et aux sympathisants à travers le monde, la victoire au final sera nôtre.

  6. NOS FRERES ET SOEUS KONGOLAIS SONT TELLEMENT FANATIQUES AVEUGLES QUE LES FAUX POLITICIENS KONGOLAIS CORROMPUS MEDIOCRES LES MANIPULENT COMME DES PANTINS… PHOTOGRAPHIE EN PLEINE MESSE DOMINICALE. FELIX TSHILOMBO PRIÎT LA POUDRE D’ESCAMPETTE A LA SORTIE DE L’EGLISE. DEMAIN S’IL EST NOMME PREMIER MINISTRE. NE SOYEZ PAS SURPRIS…

    *Journée de protestation à Kinshasa, au moins quatre manifestants tués* par Aaron Ross (Agence Reuters)

    KINSHASA (Reuters) – Les forces de sécurité de la République démocratique du Congo (RDC) ont tué au moins quatre personnes dimanche à Kinshasa et dans une autre ville du pays lors de manifestations contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, selon la police et des organisations de défense des droits de l‘homme.

    Trois personnes ont perdu la vie dans la capitale, a déclaré le porte-parole de la police congolaise, Pierrot Mwanamputu.

    Un quatrième décès a été signalé dans la ville de Kananga (centre) par des associations de défense des droits de l‘homme.

    Selon Georges Kapiamba, un militant des droits de l‘homme, au moins 129 personnes ont en outre été arrêtées à Kinshasa et dans le reste du pays, parmi lesquelles plusieurs prêtres. Il a également fait état de dizaines de blessés.

    La police a confirmé avoir procédé à des interpellations de manifestants qui avaient bloqué de rues et incendié de piles de pneus sans en préciser le nombre.

    La police et l‘armée congolaises ont par ailleurs multiplié les contrôles dimanche dans Kinshasa et tiré des cartouches de gaz lacrymogène contre des opposants rassemblés devant une église.

    Les autorités congolaises avaient ordonné la veille aux opérateurs de télécommunications de couper l‘accès à internet et aux services de SMS dans tout le pays.

    RASSEMBLEMENTS INTERDITS

    Cette journée de mobilisation était organisée par des organisations catholiques. Quarante pour cent de la population de RDC est catholique et l‘Eglise jouit dans le pays d‘une forte crédibilité. La hiérarchie ne soutenait toutefois pas officiellement l‘appel à manifester, lancé par des mouvements laïcs.

    Ces derniers réclament que le chef de l‘Etat s‘engage à ne pas modifier la Constitution et à ne pas briguer un troisième mandat. Les organisateurs de la contestation demandent aussi la libération de prisonniers politiques.

    Le gouvernement a interdit tout rassemblement de plus de cinq personnes et dans toute la capitale, policiers et militaires fouillaient les véhicules et vérifiaient les identités de leurs passagers.

    Devant la cathédrale Notre-Dame-du-Congo, dans le quartier de Lingwala, où le chef de l‘opposition Félix Tshisekedi assistait à la messe, des dizaines de membres des forces de sécurité sont intervenus pour bloquer une centaine d‘opposants qui s‘apprêtaient à entamer une marche. Tshisekedi, qui avait soutenu l‘appel à manifester, a quitté les lieux en voiture, s‘attirant les cris de colère de la foule s‘estimant abandonnée.

    A la paroisse Saint-Michel, dans le quartier de Bandalungwa, les forces de sécurité ont tiré des cartouches de gaz lacrymogène dans l‘enceinte de l’église, a déclaré à Reuters le dirigeant de l‘opposition Vital Kamerhe, qui était présent à la messe. L‘intervention des forces de l‘ordre a provoqué des scènes de panique, a-t-il ajouté.

    Dans une autre église du quartier populaire de Barumbu, des policiers ont eu recours à du gaz lacrymogène et des grenades assourdissantes pour disperser quelque 300 fidèles brandissant des Bibles et chantant des chants religieux, a constaté un journaliste de Reuters.

    Majorité et opposition ont conclu le 31 décembre 2016 un accord autorisant Joseph Kabila à rester au pouvoir après l‘expiration de son second et dernier mandat tout en l‘obligeant à organiser d‘ici la fin 2017 une élection pour lui désigner un successeur. Mais ce scrutin a été repoussé par la commission électorale au 23 décembre 2018. (Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André)

    1. De grâce, le 01/01/2018, toutes les institutions étatiques Kongolaises sont caduques, l’Opposition Kongolaise factice accompagnatrice corrompue médiocre inconsciente est dissoute à ce jour. Tout peut arriver. Celui qui donnera des béquilles à Kanambe et au Tutsi Power doit être éliminé physiquement…

      Soutenons massivement la Coalition Yakutumba Mai Mai la Frappa un don béni du Véritable Dieu Tout-Puissant Nzambe Tata (par Western Union à Laurianne Louz Bandia, par Paypal sur lafrappa-lettre-ouverte.org ou contactez Jean-Claude Mubenga par WhatsApp au +01 972 891 0976)… C’est le moment ou jamais…

      Vraiment ! Esengeli kokende Harvard Stamford, Cambridge, Oxford, Sorbonne, ULB, Louvain la neuve ou Makerere pour résoudre une équation aussi simple, ndenge nini deux incultes faux politiciens Félix Tshilombo corrompu médiocre et Moses Soriano alias Moïse Katumbi Chapwe faux Kongolais de carte d’électeur pacsés en contrat de mariage avec des Hirondelles Tutsi Rwandaises de l’International Tutsi Power ba ko libérer les Bantous et Pygmées Kongolais massacrés par leurs belles familles…

      Ainsi sonne le glas de l’occupation Tutsi Power Afdl M23 CNDP au Kongo qui s’y est sédentarisé à cause du miel, du coltan et des minerais rares qui s’y trouvent. La guerre sera longue et populaire dixit le Mzee envouté, elle retournera d’où elle venue au Rwanda natal de l’imposteur Cheval de Troie du Rwanda au Kongo usurpateur d’identité Kongolaise faux Rais Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila Kabange l’ovni intrus, illettré, ignare, illégitime, illégal président au pouvoir discrétionnaire selon la Cenco Catholique du Vatican et la classe politique Kongolaise corrompue, médiocre, inconsciente congénitale, experte en manoeuvres politiques dilatoires, en statu quo pour flouer, manipuler le Peuple Kongo Souverain Primaire…

      Vive le soulèvement populaire Constitutionnel éboulement final. Aux armes citoyens Kongolais. Levez vos fronts longtemps courbés. La luta continua, la victoria e certa. La Patrie ou la mort, nous vaincrons. INGETA

  7. Kanambé terroriste avec son escadron de la mort et ses ministres exhibitionists, nous en avons marre!
    Marre! Marre!
    Décapitons le Miso mavondron Kabila!