Ne Muanda Nsemi recherché par la justice pour troubles au Kongo Central

  • 1326 Views
  • 5 Comment(s)
February 14, 2017 Sepela
Shares

Selon le gouvernement , le député national Ne Muanda Nsemi est recherché par la justice en vue d’être jugé en procédure de flagrance pour des troubles ayant causé mort d’hommes au mois de Janvier à Kimpese et Songololo dans la province du Kongo central.

« C’est une affaire judiciaire. Je pense que la justice est en train de procéder à l’interpellation d’un député en procédure de flagrance suite à des actes de violence qui ont coûté la vie à plusieurs personnes dans la province du Kongo central. Tout le monde sait ce qui s’est passé à Kimpese et Songololo. Et manifestement il y a de la résistance à cette arrestation», a déclaré Lambert Mende , porte-parole du gouvernement congolais.

Au nom du gouvernement , lambert Mende invite la population kinoise au calme.

« Il n’a pas à se justifier devant les médias, c’est devant la justice qu’il doit le faire. Force restera à la loi, il ne faut pas paniquer, il y a de l’agitation. Force reste à la loi. Il va se justifier devant la justice », a enchaîné le porte-parole du gouvernement congolais.

Jusqu’à 12h20″ de ce mardi, les forces de sécurité encerclaient la résidence de l’élu de la Funa (Kinshasa), Ne Muanda Nsemi à Ma campagne dans la commune de Ngaliema.

Au moins 22 adeptes de cette secte dont 8 blessés ont été arrêtés par la police, a annoncé le colonel Pierrot Mwanamputu dans une communication ce matin.

D’autres sources proches du mouvement font état de trois morts dans le rang des adeptes de Bundu Dia Kongo.

De passage à Ngaliema, le commissaire provincial de la Police à Kinshasa, le général Célestin Kanyama a annoncé un imminent assaut « définitif » de la police contre les adeptes BDK.

Stanys Bujakera

mm

Author: congomikili

Congomikili description


Related Posts



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 thoughts on “Ne Muanda Nsemi recherché par la justice pour troubles au Kongo Central”

  1. C’est idiot,vous avez déclarer la vraie guerre et vous assumerez les conséquences.
    Peuple KONGO SIKAMA ntangu ifueni tuakula Kongo.Tuna ye makese muna Nsi ya kongo dia vimba.Kongo dia Ntotela lukizeyi beno bawonso,katulendi tanga fulu ko.

  2. yo badibanga tala kaka kombo ya pamba badi cela veut dire que badi elala ebimisa mayi moyen ya kolia yango lisusu ezali te , mawa na gouvernement illegitime soni bokoki kotika na bino te na ebele ya ba mbula oyo boyibi na trucherie pcq otikala kozua ata 30% ya pamba te na election yango soni na rdc ekenda wapi , bokoki na bino ko demissionner te vrmnt pasi ki beni ,yo hypolite rwandais mokolo okolota ndoto ya liwa yeba ete mikolo nayo pe epusani pcq okomisi rdc lokola abatoire donc a chaque coin du pays par heure il faut oyoka que babomi mutu wana ekomi nini na mboka na biso ,ata kutu na tango ya feux president Mobutu ezalaka boye te oyo ekomi eloko mosusu alors peuples congolais ngonga ekoki totelema