fbpx


Nini e tindi CARDINAL MOSENGWO a silika contre gouvernement, dit médiocre

  • 32200 Views
  • 5 Comment(s)
January 9, 2018 Yeba
Shares

Nini e tindi CARDINAL MOSENGWO a silika contre gouvernement, dit médiocre.








Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 thoughts on “Nini e tindi CARDINAL MOSENGWO a silika contre gouvernement, dit médiocre”

    1. G7 Gorilles 8 = Serpents de rails à deux têtes!
      1. LUMBI = Kabilist-Tshisekediste- Obscurantiste !
      2. Katumbi = Zambien-Kabiliste- Kleptomane !
      3. Endundu = Mobutiste-Bembiste-Kalilist (kaliguliste)!
      4. Kamitatu = Turc -Mobutiste- Bembiste-Kabiliste!
      5. Kyungu = Sanguinaire-Mobutiste-Kabiliste-Anti-Tshisekedi-Tshisekediste-Anti-Tshilombo!
      6. Mwando-Simba = Kabiliste (du père en fils)-AFDL-Tshisekediste!
      7. LUTUNDULA = Obscurantiste-Kabiliste-Tshisekediste-Anti-Tshilombo!
      8. Mbanza-Mukalayi = Demulu-Kabiliste-Tshisekediste-Kamwena_Nsapuiste!

  1. QU’ON SE LE DISE LA CRISE POLITIQUE AU KONGO N’EST OU K’A JAMAIS ÉTÉ POLITIQUE MAIS ETHNIQUE CAR LE KONGO EST SOUS-OCCUPATION POLITICO-MILITAIRE À(TUTSI POWER ONU-MONUSCO MULTINATIONALES) TRUFFÉE D’UNE CRISE IDENTITAIRE QUI FRÔLE LA HONTE DE TOUT LE PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE… Le Cardinal soumis au Vatican Mbuta mutu Mosengwo Pasinya comme notre Papa Bantou Kongolais doit savoir toute la vérité sur l’imposteur usurpateur d’identité Kongolaise Kanambe alias Joseph Kabila, il doit connaître aussi les vrais enfants légitimes du Kongo à son âge…

    Ne dit-on pas que l’église Catholique du Vatican a un service de renseignements à la hauteur des grandes puissances, forcément le prélat natif du Bandundu sait qui est qui dans cette classe politique Kongolaise médiocre corrompue toutes tendances confondues, qu’il ne nous fasse pas le coup du Mzee Laurent Désiré Kabila en nous amenant un second imposteur usurpateur d’identité Kongolaise Juif-Zambien à la tête du Grand Kongo par sentimentalisme car 2018 n’est pas 1997 ni 1965, le Peuple Kongo Souverain Primaire est lent mais imprévisible, politiquement mûr, mâture et lucide, il le prouve chaque jour, Félix Antoine Tshilombo faux politicien corrompu médiocre et ses pairs le savent dans leur for intérieur…

    En réalité le Kongolais dans son immense majorité manquait de visage tutélaire après l’élimination physique de Papa Étienne Tshisekedi wa Mulumba par le Tutsi Power politiquement et physiquement, l’hibernation forcée de Tata Nlongi Ne Muanda Nsemi qui existe spirituellement, physiquement, politiquement dans l’arène politique Kongolais, l’exil long, forcé de Papa Honoré Ngbanda Ko Atumba qui agit et pèse sur la vie politique Kongolaise…

    Comme un Zorro issu de la vieille école politicienne Mobutiste-Tshisekediste en version soft surgit Mbuta mutu Cardinal soumis au Vatican pour se mettre encore une fois entre le Peuple Kongo Souverain Primaire et toute la classe politique Kongolaise corrompue médiocre inconsciente congénitale qualifiée des *MÉDIOCRES*, nous dirons même plus microbes, minables, pourris et toxiques pour le Kongo… Pourquoi ? C’est extrêmement simpli, claire comme l’eau de roche…

    En réalité en politique les alliances se font et se défont selon les intérêts du moment, un religieux faisant de la politique comme le fait le représentant du Pape de Vatican en Afrique Centrale le sait sans aucun doute, la question est pour qui il deblaie-t-il le terrain ? Il agit pour les intérêts humains, communs, économiques de quel groupe ? Du peuple Kongo, de la Communauté Impérialiste Anglo-saxonne Occidentale où du Vatican ? Question mark, wait and sée ?

    1. Dans un proche avenir, nous (Peuple Kongo Souverain Primaire) aurons les réponses à toutes ses interrogations légitimes puisque nous sommes tous copropriétaires au même titre que le Cardinal soumis au Vatican et n’importe quel faux politicien corrompu médiocre hypocrite menteur qui agit illégalement au nom du Kongo…

      Sûrement le Cardinal soumis au Vatican se souvienne de l’après CNS (Conférence Nationale Souveraine) quand il fut Président du Parlement de Transition, cette configuration politique de l’époque de 2996 est-ce
      elle d’actualité ? Comment l’AFDL les a tous atomisés…

      L’histoire est souvent un éternel recommencement et que la nature ayant horreur du vide, le troisième larron AFDL de 2018 ne devrait jamais être le Juif-Zambien faux politicien Kongolais de carte d’électeur Sioniste Catholique pratiquant (Moses Soriano alias Moïse Katumbi Chapwe), il ne devrait plus être un imposteur usurpateur d’identité Kongolaise Cheval de Troie de la Zambie au Kongo, inculte bourrique, ignare comme son compère Kanambe alias Joseph Kabila soi-disant fils de Mzee mais ce troisième larron doit provenir du Peuple Kongo Souverain Primaire…

      Kanambe use de la ruse pour nous (Peuple Kongo Souverain Primaire) diviser en essayant de flouer tous les vrais Kongolais purs sang pour remettre le pouvoir Suprême au Katanga à travers l’autre génocidaire Kyungu wa Kumwanza pour réveiller les vieux démons tribalistes mais ils (Occupants Tutsi Power-Onu-Monusco) et leurs alliés Occidentaux Anglo-saxons satanistes occultistes sont confus et confondus…

      La politique du Kongo après 1961-1968 (Assassinat de Lumumba et Mulele) a été toujours ainsi. Lors des obsèques de Tatu Tshishi, la veuve Mobutu Bobi Ladawa dira *Na ye kotala mwasi ya moninga ya mobali na ngai*. Nzanga Mobutu renchérira *Je suis venu assister aux obsèques de l’ami de mon Papa*. Soyons lucides. Sommes-nous nés égaux ? Coupons le cordon ombilical des dinosaures Mobutistes et jeunes Tshisekedistes en nettoyant les écuries d’Augias, sans quoi nous allons mourir tous comme des idiots en perdant définitivement notre Terre Patrie Kongo…

      LA LUTA CONTINUA LA VICTORIA E CERTA