fbpx


Nouveau charnier à l’est: Ba américains ba silisi ba congolais na est likolo ya coltan

  • 22120 Views
  • 6 Comment(s)
April 27, 2018 Yeba
Shares




Malgré tout le bla bla bla de l’ ONU, nous savons tous que les congolais sont tué à l’ est pour les faire fuir de leur village afin que leur village qui regorge des minerais précieux soit exploités à vil prix. Ainsi Nos anges démons de capitalisme peuvent grandir leur capital avec lesquels ils maintienent toute la terre esclave volontaire ou forcé. Sans argent on ne peut pas vivre donc on est obligé à obeir comme un esclave na ba patrons, les dieux de nouveau temps, les capitalistes. Vouloir ou pas biso tout to za ba ndimi na bango, eglise na bango eza ba banque, ba niongo, na ba guerres eza business na bango!

Voici la version fake news de RFI:

Dans un rapport publié ce mercredi 25 avril, la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo révèle la découverte de charniers dans le territoire de Djugu dans l’Ituri.
Une mission d’enquête sur des affrontements entre les communautés Hema et Lendu, qui ont débuté en décembre 2017, a dénombré au moins 263 morts, dont 91 femmes, 120 villages pillés et l’existence de 5 fosses communes à Blukwa Centre et Maze Waliba, creusées par les proches des victimes pour rapidement enterrer les morts et éviter les problèmes sanitaires entre février et mars 2018.

D’après l’ONU, la majorité des victimes est de l’ethnie Hema. Les enquêteurs étaient sur place du 14 au 22 mars. Mais leur bilan reste provisoire car la situation est toujours tendue et les déplacements massifs de population rendent les investigations difficiles. Une enquête plus approfondie doit être lancée.

« Dans le rapport, nous avons mentionné l’existence de cinq fosses communes qui en réalité sont des tombes communes qui ont été créées pour enterrer les victimes. Certaines ont eu à faire face à une violence inouïe, des décapitations et des mutilations. Ce qui ressort de notre évaluation, c’est qu’évidemment les attaques étaient assez bien organisées et assez coordonnées. Ce qui laisse penser qu’il y a un certain délai d’organisation. Pour le reste, à l’heure actuelle, il est trop tôt pour nous de pouvoir dire concrètement s’il s’agissait d’un groupe armé, d’une milice armée. Donc nous continuons les vérifications. Je dois aussi rappeler que les autorités ont mis en place une commission qui travaille sur ces questions-là. Et également les autorités judiciaires qui font le suivi des dossiers et les enquêtes sont en train d’être préparées », explique Abdul Aziz Thioye, le directeur du Bureau de l’ONU aux droits de l’homme en RDC.

Source: RFI, journal financé par la France


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

6 thoughts on “Nouveau charnier à l’est: Ba américains ba silisi ba congolais na est likolo ya coltan”

  1. YO TSHILOMBO LIBOLO YA MAMA NA YO TSHILOMBO LIGORODO MUANA YA ALAIN DELON TSHISEKEDI NIAMA MAKAMBO YA KOLOBA YANGO OYO ; OKE NA NDJILI NA SINTEREZ ( SAINTE THÉRÈSE) PO OLOBA BA MAKAMBO EZANGA MUTU NA MAKOLO: MEME KUTU BA MAKAMBU YA BENI NA KASAI OLOBI TE: MUANA MUSALA YA KATUMBI NA KANAMBE: MONGOL; AYEBI ATA KO BONGISA BA IDEES NA YE TE:

  2. AUCUN MEMBRE DE LA FAMILLE ROYALE D’ANGLETERRE N’A JAMAIS MIS LES PIEDS EN RD CONGO.
    AUCUN PRESIDENT AMERICAIN N’A JAMAIS MIS LES PIEDS EN RD CONGO.
    CONGOLAIS CHERCHE A CONNAITRE WHO IS THE ENEMY.

  3. PAUL KAGAME EST UN SOUS TRAITANT.
    MUSEVENI EST UN SOUS TRAITANT.
    JOSEPH KABILA EST UN CHEF DE POSTE.
    KNOW YOUR REAL ENEMY.

  4. bino moko bolingi kosalisa kongo te-bino ba nani-bozakomibenga-rais ect….ba millions na banque na entranger-kokamua-kozua mbongo ya regideso kolia