Plan de suivi de l’application intégrale de l’Accord du 31 déc: ONU e bwakisi UDPS na rassemblement ya Félix ?

  • 32270 Views
  • 2 Comment(s)
May 31, 2017 Sepela
Shares




Le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres informera tous les quarante cinq jours par écrit, le Conseil de sécurité de la situation politique en RDC. Le patron de l’Onu informera précisément le Conseil de sécurité des “progrès réalisés et des obstacles qui pourraient se poser aux niveaux politique et technique dans la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016”.

«Il s’agit notamment des principaux faits politiques récents concernant l’application de l’Accord; des principaux faits nouveaux concernant les opérations électorales et l’application de l’Accord ; des restrictions touchant l’espace politique et violence liée à l’application de l’accord politique et au contexte électoral ; des mesures de confiance et des bons offices pour l’application de l’Accord», souligne le rapport sur la RDC que secrétaire général de l’Onu a présenté le 17 mai dernier devant le conseil de sécurité.

Il est également demandé à la Monusco de créer des conditions favorables par son soutien dans la volonté exprimée par les uns et les autres dans le cadre de l’organisation des élections.

«La Monusco continuera d’appuyer l’application de l’Accord, conformément à son mandat, l’objectif étant d’entretenir la dynamique engagée en vue de la tenue des élections», précise le rapport du conseil de sécurité de l’Onu.

Flash Info MBOLOKO NEWS


Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 thoughts on “Plan de suivi de l’application intégrale de l’Accord du 31 déc: ONU e bwakisi UDPS na rassemblement ya Félix ?”

  1. A CHACUN SON JOB.
    RASSEMBLEMENT DU PRÉSIDENT JOSEPH-OLENGA NKOY, PROGRESSE, TRAVAIL AVEC GOUVERNEMENT BRUNO TSHIBALA, ET TOUTES AUTRES INSTITUTIONS GOUVERNEMENTALES, ET INTERNATIONALES.

    UDPS D’ARROGANT KABUND WA KABUND, ET RASSEMBLEMENT-BIDON DE PRÉSIDENT FELIX TSHILOMBO EUX, N’ONT QU’ A PRATIQUER LEUR VIEUX PRINCIPE DE DÉNIGRER LES UNS, LES AUTRES, DE PRATIQUER UNE POLITIQUE D’ILLUSION, D’EXCLUSION, OU SIMPLEMENT DE JOBER, EN CONSTATANT IMPUISSAMMENT DES AUTO-EXCLUSIONS DE SES CADRES DU PARTI, ET RIEN D’AUTRES, HI HI HI HI.