fbpx


RDC : Kabila veut mettre en prison les leaders de la marche des Catholiques

  • 43800 Views
  • 3 Comment(s)
January 13, 2018 Yeba
Shares




Tout est parti d’eux : Mmes Léonnie Kandolo, Gertrude Ekombe, Frère Julien Lukengu, Francklin Mboliko, Jonas Tshiombela et les professeurs Thierry Nlandu Mayamba, Isidore Ndaywel e Nziem et Justin Okana. Les huit personnalités à la tête du Comité laïcs de Coordination (CLC) qui, début décembre, ont lancé un véritable ultimatum au président hors mandat Joseph Kabila.

Une mobiliation qu a pris de court le pouvoir et qui leur vaut aujourd’hui de se retrouver sous mandat d’arrêt décerné par la PGR du Tribunal de la Gombe, Mme Cecile Kiala, « sur instruction des autorités politqiues et judiciaires », selon Paul Nsapu, Défenseur des doits de l’homme en RDC.

Dans leur courrier, les leaders de la CLC enjoignaient le président à respecter l’accord de la Saint-Sylvestre, notamment le point sur la décrispation et, surtout, à s’engager à ne pas se présenter pour un nouveau mandat.

Une demande qui n’a jamais reçu de réponse et qui a contraint le CLC a appelé à la marche des catholiques du 31 décembre dernier.

Source: Libre Afrique


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

3 thoughts on “RDC : Kabila veut mettre en prison les leaders de la marche des Catholiques”

  1. Le Fou kabila KANAMBE est courageux il se croit être dieu au Congo dommage à toi pauvre petit poisson.Tu as peur d aller à LAHE en Hollande ?

  2. C’EST BIEN, IL FAUT BA SAMBA NIONSO, KO KANGAMA SI NÉCESSAIRE.
    CAR, ON A PAS QUE LE DROIT D’ ORGANISER DES MARCHES, MAIS L’ON A AUSSI, LE DEVOIR D’ Y RÉPONDRE QUAND IL Y A MORT D’HOMME DANS LA MANIF …

  3. MAUDIT-SOIT LE JOUR DE L’INDÉPENDANCE DU CONGO!
    ………………………………………………………………………………………………………………………….
    Le Président américain Donald Tramp vient de traiter tous les Pays du caraïbe et de l’Afrique « de Pays MÉDIOCRES. »
    Le président américain en 1960 avait qualifié Lumumba du Premier Ministre de la Jungle.
    Moi je crois bien, lorsque Joseph Mobutu était là comme Président du Zaïre, aucun des Présidents américains n’oserait sortir des tels propos macabres de la bouche, car ils avaient beaucoup de respect et d’égard envers ce Pays stratégique. Mais aujourd’hui nous avons les Kabila, le Kimbuta, les Tshibala, les Badibanga, les Kizenga, les Mujey, les ché okitundu, les lambique Mende, etc… tous ramassés d’ici là dans des égouts puants, donc alors l’Homme congolais est chosifié depuis 1997!