Transition sans Kabila et bilan des marches : Bitumba ya Jean Marc Kabund na ba journalistes ya Kinshasa, nani aza na raison?

  • 36660 Views
  • 14 Comment(s)
December 13, 2017 Sepela / Yeba
Shares

Transition sans Kabila et bilan des marches : Bitumba ya Jean Marc Kabund na ba journalistes ya Kinshasa, nani aza na raison?





Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

14 thoughts on “Transition sans Kabila et bilan des marches : Bitumba ya Jean Marc Kabund na ba journalistes ya Kinshasa, nani aza na raison?”

  1. Dans certaines choses, sec. Kabund a raison. Selon moi (je peux me tromper), l’Udps est comme un train qui ne roule que sur des rails ou un chemin droit. L’UDPS manque souvent de créativité pour trouver de réponses adéquates à une situation donnée (En anglais, on dit :”Get out of the box”, cela veut dire , si vous êtes fermer dans une boîte, il vous faut une certaine créativité pour sortir de là). De fois, L’UDPS s’oppose même à la réponse du problème. La politique n’est pas la religion. Ce sont des stratèges qui réussissent mieux en politique.

    Le malheur à nous, Rdcongolais, nous voulons être experts en tout. L’UDPS doit avoir dans son équipe de stratégies politiques de gens qui sont experts en résolution de conflits et les écouter.

    1. Nani
      je vais essayé pas de répondre à tes observations mais d’ouvrir une brèche pour toi.
      pendant un match de football, les fanatiques jugent les joueurs sur le terrain, il commentent et condamnent les joueurs, mais eu si ils étaient sur le terrain pense tu qu’il feraient mieux?
      On juge l’UDPS sur quelles critères?
      L’UDPS est un partis politique de l’opposition et il est limité dans ses actions et il a des prérogatives a respecter.
      l’UDPS n’est pas la réponse à toute les crises de la population de la RDC, les membres de l’UDPS ont leurs objectif à atteindre et sachez ils sont humain et non des dieux; le fonctionnement de l’UDPS qui de vous contribuent? vous exigez des choses à un partis dans lequel vous ne contribuez pas?
      en face de l’UDPS il y a le gouvernement qui a plus des moyens marge de manœuvre, la police, l’armée, les institutions, l’argent ce que l’UDPS n’a pas!!!
      est ce que toute la population soutiennent l’UDPS? non alors selon toi quel est le pouvoir de l’UDPS face au gouvernement?
      soyez seulement réaliste et comprendre que c’est un bras de fer entre le gouvernement et l’UDPS!! le gouvernement pose des pièges pour que l’UDPS se compromet ou se discrédites devant le peuple si cela est le cas c’est sont eux les membres de l’UDPS qui seront accusé et traduit en justice et emprisonné que feras la population?
      la période que Etienne Tshisekedi croupissait en prison qui dans la population a organiser une marche en sa mémoire?
      ce que vous cherchez c,est que l’UDPS tombe dans le piège en faisant des déclarations suicidaire?
      l’échec de l’opposition Congolaise englobe aussi la responsabilité de la population; sans l’opposition que va faire la population?
      si la population croit qu’elle est capable de faire quelque chose qu’elle le fasse au lieu de rester immobile et accuser l’UDPS prenez vous en charge
      la lutte du changement en RDC ne concerne pas seulement les politiciens c,est une responsabilité de tout Congolaise et Congolais.

      1. Comme on dit:”il n’y a pas de mauvais soldats mais que de mauvais chefs”. Si le leader ne sait pas quand il faut aller à gauche ou à droit, ses soldants risqueront de tomber dans le fossé.

        En 2016, presque la majorité de la population était convaincu que le dialogue ne favorise que le glissement et le partage du gâteau, le leadership de l’Udps nous ont montré autre chose. Où en sommes-nous? Au rond-point.

        Toutes les personnes qui meurent dans de manifestations ne sont pas membres de L’UDPS; en tant que Congolais, nous pouvons aussi contribué à la réussite des nos partis politiques de l’opposition en mettant des observations et critiques constructifs et, il serait dommage si les dirigeants de l’opposition écoutent seulement leurs fanakuiti.

        Dans un conflit, on peut trouver un compromis sans se compromettre , cela demande une dextérité adaptative.
        Le radicalisme que L’UDPS a choisi comme mode de fonctionnement est le résultat de l’échec du parti pendant 32 ans. Si vous conduisez une voiture pour aller du point A au point B, vous pouvez prendre un détour ou différentes routes pour arriver au point B si la route principal est barrée. C’est ça la créativité dont j’ai parlé.

        Comme un taureau qui n’aime pas voir un étoffe rouge, L’UDPS est toujours séduite par le poste de premier ministre. Posons-nous la question si aujourd’hui, Fatshi devient premier ministre, devant quel parlement va-il présenter son projet et d’autres lois? ( le parlement que L’UDPS avait dissous après les élections de 2011), voilà encore une erreur de learship de l’opposition.

  2. BA JOURNALITES NDE BA LONGI. KABUND AYEBI ELOKO BALINGI TE. BAZOLEKISELA BISO HEURE YA PAMBA. IMMATURISME POLITIQUE. NI LUI, NI FELIX NI KATUMBI MUTU AYEBI POLITIQUE BIEN AZA TE. BOTALA EMISSION YA VITAL BOKO SENTIR MAITRISE. TOTIKA FANATISME. L’UDPS D’AUJOURD’HUI NE CONVAINC PAS. JE PLEUR YA TSHITSHI PENDANT LE DEBAT NA NGUZ A KARL I BOND. KABUND IL FAUT AZONGA NANU CLASSE YE NA FELIX.

  3. KABUND FELIX KATUMBI BAKOTI POLITIQUE KALA TE MANQUE YA EXPERIENCE EN POLITIQUE ESENGAKA BA ARGUMENT AU CONVAINCRE STRATEGIE EN PLUS YEBA PE ADVERSAIRE OZA NA YE EN FACE AZA DEMOCRATE PO ANDIMA OYO OLINGI TRANSITION SANS YE CENI BA CHANGER ? EZA KOLOBA NA VIDE SANS AU CONVAINCRE C’EST POUR CELA BATU BALEMBI BA MARCHE NA BANGO BAKOYEBA TE VILLE MORTE OU MARCHE POUR ALLER OU ET FAIRE QUOI EKO CHANGER NINI EN FACE PO PRESSION YA MUNDELE SANCTION EZUI TE BINO NDE BKOLEMBISA BANGO EZA DISTRACTION
    BA POLITICIEN BAZA TE NA CONGO

  4. Le démembrement de l’UDPS est une catastrophe. Valentin Mubake ferait mieux que Kabund dans cette émission. Un gars comme Olivier Kamitatu, ou Vital Kamerhe ou le Vieux H, mettrait ces journalistes KO. L’aile de Limete doit créer le poste de porte-parole.

    Jean-Marc Kabund s’est révélé un piètre communicateur. Il maîtrise mal le sujet. La preuve, c’est son agitation, sa gesticulation. Les journalistes sont des kanambistes, ou ils font semblant de l’être.
    Si les populations ne déferlent pas sur les routes, c’est pas parce qu’elles aiment Kabila. C’est parce qu’elles ont peur de la mort. Kabila, Alias ABOMATALATE, ne badine pas. A chaque manifestation, ils tuent les gens, des dizaines. Depuis le double massacre des DBK au Kongo Central en 2007 jusqu’à celle du 17 mai 2017,en passant par celles de janvier 2015,septembre et décembre 2016.
    Quand les Kabila étaient arrivés au pouvoir en mai 1997,ils avaient trouvé l’Acte Constitutionnel de Transition et les députés du HCR-PT. Ils ont déchiré le texte et remerciés les députés. C’est qu’on pourrait faire aussi en décembre 2017 après le départ du bouvier de Kingakati.

    1. @ NKOLOMABELE

      Mubake ne possede plus de “credibilité”… c´est un minable propagandiste tout simplement.. Depuis qu´il s´est couché devant Kabila pour obtenir un poste de “premier ministre”, les congolais savent que c´est un homme sans conviction.
      On comprend mieux pourquoi au Sud Kivu les gens avaient refusés de l´élire comme parlementaire*

      ¤ KABUND
      N´étant pas “kinois”, ce monsieur donne une bonne impression dans cette rencontre où les journalistes posent des bonnes questions.
      Comme le vrai “boss” de l´UDPS, quand Kabund parle d´une “transition” sans Kabila, il exprime la position de son parti politique…qu´une partie de l´opposition n´accepte pas*

      Le MLC et l´UNC (Kamerhe et F Babala**) s´opposent á cette option pourtant “logique” car il suffit d´écouter She Okitundu** pour se convaincre qu´avec Kabila, il n´y aura jamais élection au Congo*
      > Cette posture de l´UDPS semble être celle de l´Église Catholique qui lance son “opération Jericho” où les églises vont chaque jeudi soir sonner le “glas”.. et la population est priée d´accompagner ce “concert” des cloches… Voyons si comme á Jericho, le “pouvoir du son” va faire flechir Kabila et son gang.

      ¤ KABUND ET L´UDPS
      On peut lui reprocher ses “reserves” quand á la stratégie qui est entrain de s´executer…mais observez comment la tentative de Bruna Tshibala á s´emparer de l´UDPS est entrain de faire imploser son alliance avec Olengha Nkoy et cie… kie kie kie

      Kabund semble avoir raison sur le fonctionement de l´UDPS et il est assez explicite quand il reconnait qu´il existe “deux UDPS”, celle de Kibasa et celle de Tshisekedi ** Cette information a été rendu public par Moleka…et les gens avaient des doutes…Maintenant que Kabund le confirme…. lol

      En bref, ce jeune homme a été tout simplement “cohérent” face á ces journalistes… Perso, il m´a fait une bonne impression… Je croyais qu´il n´était qu´un simple “demulu” ramassé quelque part au Katanga…mais il semble possede des capacités intellectuelles respectables..

  5. Et Voila Kabund a beti libaku. KAKA makelele a expliquer eloko te . UDPS ekufa kala eyikali kaka des personnes physique, ideologie ebunga.

  6. Equipe oyo epolaka yo nul eza faux equipe il faut ba longola entreneur na quelque jour donc oposition esi tolembi ba zizani na bino*

    1. Les “Tutsis congolais”: une assertion mensongère!
      Par Chryso Tambu, publié le 12 décembre 2017

      Ils sont plusieurs – ces “intellectuels” ou pseudo-lobbyistes congolais – à tenter de défendre la “cause” d’une catégorie des originaires du Ruanda-Urundi, particulièrement celle de la classe sociale tutsi venue du Rwanda. Après Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo et Jnfb Bondekwe (prétendument un Congolais), la dernière tentative sur les réseaux sociaux revient à un certain Basile Diatezwa sur le mur facebook de Jnfb Bondekwe qui partage d’ailleurs son avis. Ayant identifié par l’ordonnance-loi 71-020 du 5 janvier 1972, selon Basile Diatezwa, non seulement une violation des “droits acquis des personnes originaires du Rwanda et du Burundi établies au Zaire entre Janvier 1950 et Juin 1960” mais aussi des “contradictions”, semble-t-il, qui “vont s’aggraver avec la loi 81-002 du 29 juin 1981…” et de nature à causer préjudice à la “nationalité congolaise d’origine” reconnue à la population d’expression kinyarwanda, d’après lui, depuis la Table Ronde et “confirmée” par l’article 6 de la Constitution de Luluabourg”. Basile Diatezwa se trompe!

      La toute première observation à faire est que Basile Diatezwa ignore que l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972 rendait caduque celle du 26 mars 1971 portant numéro 71-020. Et le retrait d’un privilège – une naturalisation collective – n’est pas une violation d’un droit!

      Fondant son argumentation sur l’article 6 de la Constitution de Luluabourg, Basile Diatezwa se perd dans son raisonnement. Il est écrit à l’alinéa 1 qu'”Il existe une seule nationalité congolaise”, tout en précisant à l’alinéa 2, qu'”elle est attribuée, à la date du 30 juin 1960, à toute personne dont un des ascendants a été ou est membre d’une tribu ou d’une partie de tribu établie sur le territoire du Congo avant le 18 octobre 1908″. Et Basile Diatezwa a tort de considérer cette “population d’expression kinyarwanda”, notamment des Tutsis ou “Banyamulenge”, comme étant une tribu et de surcroit une tribu congolaise! Alors que, d’après la toute première carte ethnographique du Congo-Belge présentée par le révérend père Moellar de Laddersous en 1910, la présence d’une tribu tutsi, encore moins hutu n’est signalée! Cette information est relayée par l’archiviste belge EJ Vanderwood qui publie en 1939 de la documentation relative à la région du Kivu et qui couvre la période de 1870 à 1918. Et dans l’Encyclopédie du Congo Belge, Tome 1, au chapitre 1er consacré au recensement de toutes les tribus ou ethnies du Congo-Belge, la “tribu” ou “ethnie” tutsi et hutu ne sont pas répertoriées. Par conséquent, l’ordonnance-loi 71-020 du 26 mars 1971, laquelle accordait collectivement, dans un premier temps, la nationalité congolaise aux personnes originaires du Ruanda-Urundi établies “au Congo à la date du 30 juin 1960”, se justifiait.

      Cependant, moins d’un an après exécution de la loi, cette première naturalisation collective sera déclarée nulle et non avenue par l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972. Se limitant à un certain groupe d’étrangers à l’article 15, cette nouvelle loi n’accordera collectivement la nationalité qu’aux personnes originaires du Ruanda-Urundi établies “dans la province du Kivu avant le 1er janvier 1950 et qui ont continué à résider depuis lors dans la République du Zaire jusqu’à l’entrée en vigueur de la loi”. De ce point de vue, la question d’une prétendue violation de la loi ne se pose pas non plus étant donné que la procédure d’abrogation d’une loi précédente avait été effectivement respectée.

      Par ailleurs, l’abrogation de l’ordonnance-loi 72-002 du 5 janvier 1972 par la loi 81-002 du 29 juin 1981 introduisant entre autres le principe d’un “caractère strictement individuelle de la demande de la nationalite zairoise” était ni une violation de la loi ni une contradiction.

      Le Congo-Kinshasa est sous occupation. Et les occupants tutsis rwandais, sous la supervision de leurs tuteurs occidentaux qui en tirent des dividendes, ont élaboré et imposé aux Congolais une “Constitution” taillée sur mesure de l’imposteur rwandais, Hypolite Kanambe alias “Joseph Kabila”, au sommet de l’Etat. Afin de tromper la vigilance du peuple congolais et accommoder ces occupants tutsis rwandais, dont le leader Paul Kagame est assis sur son trone à Kigali et manifeste ses vélléités expansionnistes, la notion de “tribu” qui caractérise la nationalité d’origine depuis l’accession du Congo-Kinshasa à l'”indépendance” sera remplacée par celle des “groupes ethniques” pour ainsi lire à l’alinéa 3 de l’article 10 de cette charte du pouvoir d’occupation – reconnue , à tort, comme la “Constitution” de la “République démocratique” du Congo – “Est congolais d’origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu le Congo (présentement la République démocratique du Congo) à l’indépendance”.

      Certes, une tentative de falsifier l’Histoire!

  7. Vive le Soulèvement Populaire imprévisible éboulement final car le pouvoir Suprême appartient au Peuple Kongo Souverain Primaire…

    Tout ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément… Jean-Marc Kabund wa Kabund patauge dans le mensonge qui est érigé en mode de fonctionnement dans l’Udps aile Familiale, il fait réellement pitié devant cette horde Kanambiste qui est fanatique aveugle d’un imposteur Tutsi Rwandais usurpateur d’identité Kongolaise Cheval de Troie du Rwanda au Kongo appelé Kanambe alias Joseph Kabila qui dirige Congo-Kinshasa par défi…

    L’Udps aile Familiale est une coquille vide,sans idéologie politique, elle navigue dans un bateau sans gouvernail, son capitaine de bord a pris les vagues de la mer agitée sans expérience comme dirait l’autre l’auto-exclu soi-disant Valentin Mubake qui a séjourné deux ans au Rwanda sue sans l’esprit supérieur du feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba, il serait dur d’avoir le feu sacré…

    Si l’esprit supérieur fût un traître collabo alors… Que seraient ceux qui en sont les héritiers legitmes et ceux qui pensent être guidés par l’entité derrière ce mauvais esprit supérieur de l’à trahison, du collaborationnisme avec les ennemis extérieurs et intérieurs du Kongo ?…

    À part se décaper la peau, mettre un monyere, mimer très mal les paroles et gestes du feu Tatu Tshitshi en lieu et place de jouer son vrai rôle de Secrétaire général d’un parti politique, Jean-Marc Kabund wa Kabund passe plus pour un parachuté de Moses Soriano alias Moïse Katumbi Chapwe Juif-Zambien infiltré faux Kongolais de carte d’électeur qui a acquis par OPA (Offre Publique d’Achat) moyennant des millions de dollars comme CEO (Chief Executive Order) d’un bien commercial (Udps aile Familiale) qui devrait lui rendre populaire……

    Sachant que les membres de la fratrie Tshisekedi ont vendu leur cher parti politique national des 13 parlementaires, muana na muana bendana, de Beltschika qui prit la poudre d’escampette avant cet orage Sorianiste, il faut compter de Bruno Mavungu en passant par Valentin Mubake jusqu’au récent traître collabo Bruno Tshibala qui se sont soi-disant auto-exclus…

    Le théâtre de Vaudeville joué par les faux politiciens Kongolais corrompus médiocres inconscients congénitaux est presque à la fin de tous ses actes car nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes, comme lors de la Révolution Française, le Peuple qui était sensé obéir, subir, contenir poliment les affres, les goûts du lucre, du luxe de la Royauté fonça avec imprévisibilité sur le palais royal pour se soulever, s’indigner en rasant tout sur son passage comme disait feu Maréchal Mobutu *Mûr ou pas mûr devant l’ouragan Populaire le fruit Kanambe et ses ouailles faux politiciens de la Majorité Présidentielle Tutsi Power et de l’Opposition Kongolaise d’accompagnement de l’Occupant Tutsi Power qui nulle, complice corrompue, médiocre tombera… Dont acte

    1. PEUPLE KONGO SOUVERAIN PRIMAIRE soutenons massivement la Coalition Yakutumba Mai Mai la Frappa un don béni du Véritable Dieu Tout-Puissant Nzambe Tata (par Western Union à Laurianne Louz Bandia, par Paypal sur lafrappa-lettre-ouverte.org ou contactez Jean-Claude Mubenga par WhatsApp au +01 972 891 0976)… C’est le moment ou jamais…

      Vraiment ! Esengeli kokende Harvard Stamford, Cambridge, Oxford, Sorbonne, ULB, Louvain la neuve ou Makerere pour résoudre une équation aussi simple, ndenge nini deux incultes faux politiciens Félix Tshilombo corrompu médiocre et Moses Soriano alias Moïse Katumbi Chapwe faux Kongolais de carte d’électeur pacsés en contrat de mariage avec des Hirondelles Tutsi Rwandaises de l’International Tutsi Power ba ko libérer les Bantous et Pygmées Kongolais massacrés par leurs belles familles…

      Ainsi sonne le glas de l’occupation Tutsi Power Afdl M23 CNDP au Kongo qui s’y est sédentarisé à cause du miel, du coltan et des minerais rares qui s’y trouvent. La guerre sera longue et populaire dixit le Mzee envouté, elle retournera d’où elle venue au Rwanda natal de l’imposteur Cheval de Troie du Rwanda au Kongo usurpateur d’identité Kongolaise faux Rais Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila Kabange l’ovni intrus, illettré, ignare, illégitime, illégal président au pouvoir discrétionnaire selon la Cenco Catholique du Vatican et la classe politique Kongolaise corrompue, médiocre, inconsciente congénitale, experte en manoeuvres politiques dilatoires, en statu quo pour flouer, manipuler le Peuple Kongo Souverain Primaire…

      La légitime défense de la Coalition la Frappa Yakutumba Mai Mai composée des Gardiens de la Terre Kongo dérange outre mesure le Tutsi Power Afdl et la fausse Opposition Kongolaise factice accompagnatrice corrompue médiocre qui s’étaient convenus pour une transition illégale illégitime jusqu’en 2020… Les masques sont tombés…

      Inquiétude et hypocrisie de la Cenco qui veut un audit de la Ceni inféodée à l’Occupant Tutsi Power. Sapristi ces négroïdes en soutanes soumis au faux dieu païen du Vatican Francs-maçons Rosicruciens, soi-disant intellectuels universitaires, philosophes, agrégés des sciences humaines, théologiques prennent les Kongolais pour des éternels petits cons…

      Soi-disant respect des accords bidons de la Cenco, transition sans Kabila Kanambe avec un imperium confisqué par l’occupation étrangère, retour à l’ordre Constitutionnel bidon, alternance politique de façade, élections truquées sans recensement sous occupation étrangère avec un enrôlement rempli des doublons et parasites, doublé d’une CENI inféodée au pouvoir Tutsi Power sont des nouvelles trouvailles utopiques et des manoeuvres politiques dilatoires que la classe politique Kongolaise corrompue médiocre a
      concoctées pour ses prochains mois…

      Il est écrit dans cette ère du Verseau que la prophétie est imminente avec des soulèvements des peuples, des famines, des guerres, des génocides, des tueries à grande échelle (Matthieu 24 : 6-7 “Vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerre ; ne cédez pas à la panique. Cela doit arriver, mais ce ne sera pas encore la fin. On verra des soulèvements : peuple contre peuple et nation contre nation. Il y aura des famines et des tremblements de terre en divers lieux”)…

      Les contemporains de cette ère du Verseau vivent l’avènement des nouvelles technologies de communication et d’information qui ne permet plus que les dires, les vidéos, les écrits, les déclarations, les mensonges s’envolent définitivement, ils y resteront plus de 50 ans sur You tube… Les traîtres et collabos de la classe politique Kongolaise qui clochent dans les sectes et loges ésotériques occultes des Occidentaux Blancs Aryens Indo-Européens sont conscients de cet état des choses réelles…

      Au final comme en ce moment précis, il y a humiliation du Peuple Bantou et Pygmées Kongolais par les Tutsi Power venus du Tigré, il y a génocide Kongolais, mort d’hommes, déplacement des populations Kongolaises, haute trahison, manigances, manoeuvres politiques dilatoires et petits arrangements particuliers anticonstitutionnels….

      La seule et unique solution demeure l’usage de la force, le port des armes créés par les Winchester pour résoudre des conflits qui durent longtemps afin d’établir un rapport des forces et de provoquer si Dieu le veut la colère, l’ire, le soulèvement populaire des Kongolais envoutés par la classe politique Kongolaise pourrie, corrompue, aphone, inconsciente congénitale, médiocre, traîtresse qui sert de paravent aux agresseurs Tutsi qui occupent le Kongo afin de chasser un individu (Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila Kabange) et le groupe d’individus (le Tutsi Power et la classe politique Kongolaise corrompue médiocre) qui confisque le pouvoir illégalement et illégitimement…

      Vive le soulèvement populaire Constitutionnel éboulement final. Aux armes citoyens Kongolais. Levez vos fronts longtemps courbés. La luta continua, la victoria e certa. La Patrie ou la mort, nous vaincrons. INGETA

      1. HIER, CES GENS DE LUDPS/KABUND/TSHILOMBO … NOUS CASSAIENT LES OREILLES COMMENT ONT-ILS REUSSI KO ECARTER D’UNE FAçON OFFICIELLE PRESIDENT KABILA SUR LISTE DES CADIDATS, AUX PROCHAINES ELECTIONS.
        MAIS CHOSE ETONNANTE BANGO MOKO BATU YA U.D.P.S BALINGI LISUSU ELECTIONS TE, BABWAKISI ELECTIONS SANS JOSEPH-KABILA. EKOMI TRANSITION SANS JOSEPH-KABILA. OYO KUTU BAYEBI ATA KO EXPLIQUER MECANISME TE.
        BILAN DE LEUR SOI-DISANT DESOBEISSANCE-CIVILE EZA ZERO, D’AILLEURS KABUND SEMBLE MÊME OUBLIER CETTE MAUDITE HISTOIRE STRATEGIE.
        UDPS EST UNE FORMATION-POLITIQUE QUI FAIT TOUJOURS, LA HONTE.