UDPS: Jean-Marc Kabund réagit sur le rapport de l’ONU contre l’opposition

  • 29100 Views
  • no Comment(s)
May 29, 2017 Sepela
Shares




Dans un rapport datant du 17 mai 2017, le Secrétaire général de l’ONU António Guterres a dressé un bilan peu flatteur de la situation politique en République démocratique du Congo, tout en s’en prenant à la classe politique de tout bord. Au sujet du Rassemblement, le Chef des Nations-unies à affirmé que « les négociations concernant les arrangements spéciaux ont été marquées par une évolution constante des alliances au sein du Rassemblement, ce qui a contribué à son morcellement. » Une sortie qui ne plaît pas au Secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), parti phare de la principale coalition de l’opposition au pays. « Dire que le Rassemblement a une part de responsabilité, je crois qu’il faut encore approfondir les enquêtes. Parce que nous avons eu à dénoncer, le fait que ce qui paraît comme le morcellement du Rassemblement aujourd’hui c’est le fruit du pouvoir en place« , a dénoncé M. Kabund sur les ondes de la radio Top Congo. Pour lui, le Pouvoir a « tout » fait pour ne pas appliquer l’accord signé le 31 décembre à Kinshasa. « Aujourd’hui, on a vu quelques individus qui ne représentaient aucune plateforme prendre le devant, et directement le Pouvoir en place s’est mis à reconnaître ces derniers comme une fraction du Rassemblement. Le régime de Monsieur Kabila a tout mis en place pour ne pas mettre en place les accords, avec des interprétations erronées« , explique-t-il Jean-Marc Kabund accuse également le Pouvoir d’avoir « tripatouillé l’arrangement particulier qui aujourd’hui est signé en des termes différents de l’accord lui-même. »


Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *