fbpx


Un militaire rwandais du M23 déguisé en éleveur de vache, 3000 km à pieds avec quel GPS?

  • 163520 Views
  • 45 Comment(s)
February 9, 2018 Yeba
Shares

Un militaire rwandais du M23 déguisé en éleveur de vache, 3000 km à pieds avec quel GPS?





Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

45 thoughts on “Un militaire rwandais du M23 déguisé en éleveur de vache, 3000 km à pieds avec quel GPS?”

  1. Et toc, ça y est, le pic de la manipulation des masses est atteint, la vérité se dévoile enfin pour confondre le mensonge comme d’habitude. Quid des fanatiques aveugles des faux politiciens Kongolais corrompus médiocres qui appuyaient bêtement cette échappée des faux éleveurs nomades sanguinaires barbares Tutsi Rwandais de l’Est à l’Ouest du Kongo miraculeusement. Comme quoi on peut s’ensoreller seul en étant con, inapte intellectuel, imbécile, insensé, idiot heureux… Sic

    Le faux ex Président mediocre Tutsi Rwandais expert en logorrhée (verbiage) de taira dans toutes les langues meme en Kinyarxanda pour un problème aussi sérieux d’intégrité du territoire du Kongo qui est devenu comme une grande église de sommeil Binzambi Nzambi du genre ACK du PDG (Président Directeur Général) faux Pasta Patron Mukuna comme CEO (Chief Exécutive Order) qui promeut chacun de ses associés escrocs collaborateurs voleurs comme lui pour gérer chaque succursale d’ACK du monde, en Afrique du Sud, aux Etats Unis, en Belgique, au Kongo, l’imposteur Cheval de Troie du Rwanda au Kongo usurpateur d’identité Kongolaise Kanambe alias Joseph Kabila Kabange Mutoto wa Rwanda fait pareil avec tous les collabos traîtres inconscients congénitaux Kongolais des faux politiciens corrompus médiocres larbins hypocrites menteurs manipulateurs aventuriers toutes tendances confondues (Majorité Présidentielle et Opposition accompagnatrice)…

    L’ex premier ministre escroc voleur propriétaire de plus de 70 maisons rien qu’à Kinshasa sait-il au moins ce qu’il fait exactement, adulte, vacciné qu’il est ? Le Kongo regorge plusieurs diplômés des faux et des vrais de la science sans conscience n’est que ruine de l’âme mais peu d’intellectuels chevronnés

    Qui doute encore que le Kongo est occupé ? Quel naïf peut continuer à croire bêtement que le Kongo est un État Démocratique ? La RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa) est un poulailler des faux politiciens corrompus médiocres larbins toutes tendances confondues qui sont oiseaux de même plumage, de basse cour dirigé par la poule aux œufs d’or des Occidentaux Anglo-saxons Impérialistes l’imposteur Cheval de Troie du Rwanda au Kongo usurpateur d’identité Kongolaise Kanambe alias Joseph Kabila soi-disant fils de Mzee Laurent Désiré Kabila…

    Si nous comprenons bien les élus nommés, cooptés par feu Augtin Katumba Mwake du Kwilu, Kwango, Kikwit, Masimanimba, Bandundu, Idiofa (Antoine Gizenga, Aubin Minaku, Adolphe Muzito) les 3 AAA Bantous Kongolais sont devenus des femmes des 3 KKK Tutsi Rwandais (Kanambe, Kagamé, Kabarebe), ils vendent sans vergogne la terre du Kongo au vu et au su du monde entier…

    Imaginons le contraire, les éleveurs ou agriculteurs vrais Bantous Kongolais aillent jusqu’aux confins du Rwanda pour paître leurs troupeaux, pour cultiver les terres stériles du Rwanda, ils ne seront jamais les bienvenus, décidément ces faux politiciens ne sont plus des collabos mais des diabulus, des kadiampemba, des sorozo, c’est du jamais vu, le Cameroun et le Nigeria ont des différends frontaliers, les Congolais de Brazza et les Angolais aussi, l’enclave de Cabinda et l’Angola mêmement, le Mali et le Maroc dispute des petits lopins de terre mais on a jamais vu pareille désinvolture du chef des dirigeants de ces pays cités…

    Il va falloir couper les têtes de tous ses faux politiciens Kongolais malades toutes tendances confondues (Majorité Présidentielle et Opposition accompagnatrice) qui sont une race des vipères inconscients nés au milieu du Peuple Kongo Souverain Primaire, programmés pour trahir puisque ce sont des bras cassés, des pieds nickelés, ils ne se souviennent même pas des récents évènements des Kasaïens qui ont fui le Grand Kasaï pour Idiofa à cause de la vente de leurs terres natales occupées par les sociétés multinationales qui les exploitent sans demi-mesure…

    1. A ce jour après tant de trahisons tragiques les unes après les autres de la classe politique Kongolaise corrompue médiocre toutes tendances confondues, il est anormal qu’il y ait encore des fanatiques aveugles Kongolais qui sucent ces politichiens menteurs, tout vrai Kongolais Bantou qui cautionne les actes politiques improductifs d’un membre de cette classe politique Kongolaise minable, toxique est maudit de génération en génération…

      Il y a malheureusement plusieurs Kongolais fanatiques aveugles, des fous joyeux, des imbéciles heureux pour plaire au Tutsi Power osent au nom de la liberté d’expression soutenir l’insoutenable selon lequel qu’on devrait ouvrir nos frontières à ces éleveurs Rwandais Tutsi occupants sans terre qui agissent en terrain conquis, ce genre de Kongolais s’il n’est pas malade, limité intellectuellement, il devrait revoir son arbre généalogique jusqu’à la quatrième génération peut-être il a certainement des gênes Tutsi Rwandais de trahison à outrance quelque part…

      Piètre collabo traître Mfumu Mpa Adolphe Muzito zoba zoba bitanga soyi ozali sûrement na makangu ya hirondelle Tutsi pour air ainsi kende kosala bilanga na Rwanda na ba bibwele na yo soki okokoka bolole tufi nyangalakata ozali kotambola bo ntaba bo nyama esengeli tokata yo moto to ba mapumbu na yo wana ya ba bakala ozali kotala mpo otika ki mosenzi… Pouah Pouah Pouah

      La seule action de communication que tu poses pauvre taré de Adoplphe Muzito est d’aller prendre des nouvelles des occupants éleveurs des vaches qui squattent les terres de ton électorat, qui font mine de parcourir des kilomètres de l’Est à l’Ouest quand vous dormiez sur vos lauriers en ronflant alors que ce sont les petits porters qui les transportent comme en 1996 à l’arrivée de l’Afdl conglomérat d’aventuriers…

      La libération aventureuse des Kongolais par les éleveurs des vaches qui sont empoisonnées est une stratégie satanique pour occuper toutes ses terres, pour vider toutes ses contrées du Bandundu de ses habitants que les élus de tous ses patelins membres du Palu, du PPRD ont vendu sacrifié politiquement depuis 2006 moralement, spirituellement aujourd’hui physiquement… Muzito tu es à plaindre, un vendu collabo maudit de génération en génération…

      Puisse l’ange protecteur téléporté par le Véritable Dieu Tout-Puissant Nzambe Tata Nzambi ya Mpungu Tulendo Nzakomba Akongo Maweja Mvidi Mukulu Mungu Baba qui campe toujours autour de ceux et celles qui Le craignent préserve, garde, protège le Kongo et le Peuple Kongo Souverain Primaire contre le danger qui les guette chaque jour… Ainsi soit-il…

      Soutenons massivement la Coalition Yakutumba la Frappa Maï Maï par *l’opération 1 dollar=1 euro par PayPal* sur l’adresse lafrappa-lettre-ouverte.org. La luta continua, la victoria e certa. Ingeta

  2. Toyebi ndenge likambu ya ba ngombe ebandaki pe etamboli mokili mobimba, au moment où des individus goûtent au pouvoir avec les occupants rwandais et leur criminel Kanambe le faux Kabila. Il est grand temps que les congolais se réveillent et se mettent débout. Il faut dénoncer le mal d’où ça vient, au congo les gens ne sont pas informer, c’est à nous de le faire enfin qu’ils se mettent débout. La vie à Bandundu est resté comme à l’époque contemporaine. Le congo est en danger, nous sommes sous occupation et infiltrer par les rwandais, le mal vient du rwanda, on dirait que ces tuéries, violes, pillages de nos réssources etc…n’est pas assez pour eux, ils veulent tout le congo, la terre de nos ancêtres, c’est trop. Botika ba sentiments à côté, il faut kotelema pour chasser tout ces rwandais, nettoyage ya ba rwandais il faut esalema na congo, soki te nous aurons toujours des problèmes avec ces gens. On protège son pays comme la poule protège ses enfants. Ekofo alobaki na ye nionso, yango il faut kotelema makasi po na mboka na biso congo.

  3. L’homme noir est vraiment le premier ennemi de l’homme noir…. mais bon sang qu’est ce que on reproche aux eleveurs Tutsi? le fait d’etre Tutsi avec plusieures vaches au Bandundu? Zairois tika jalousie!

    1. lelo ki Tutsi na yo ebimi, bomba bomba, kosa kosa, mokolo ezali manzaka ekobima
      omoni yo wana obimi na pwasa
      wo ngai muzombo ngai soki ndenge nini nyama nyamaaaaaaa
      Ekofo vous déjà avertis ata 2mm ya mabele bozui bana ba ko récupérer yango contre grand kibota na mutu accompagné d’un grand tongolage..
      population ye wana andimi asasa bango butu butu…

  4. Ce ne sont pas des éleveurs mais des tueurs à Gage ya ruse Tutsie. Bokanisa bien ba ndeko. Batu oyo na moyi ba se déguiser en éleveurs na butu ba kozongela ba villageois mpo ba boma bango. Bazali na Mission speciale.
    Bolanda etape ya ba voyages na bango. Partout epayi bango baleki, ezali se batu bazali kokufa na ndenge ya mistique.
    1. Babandi na Bunia, babomi batu. Toujours avec les memea astuces. Na moyi ba se déguiser en éléveurs, na butu ba yeyi ba vider village mpo ba remplacer ba autochtones par les nylothiques.
    2. Baleki na Kasaï, babomi batu. Ba fabriquer milice ya Kamwena Nsapu. Bo mituna nanu, d’oú sont passés les 300 rwandais envoyés au Kasaï? Et envoyés pour quoi faire?
    3. Les deux inspecteurs ya ONU ba découvraki ba troupes wana ya ba ngombe au Kasaï, yango wana kaka ba éleveurs (M23) oyo ba bomaki bango. Ezali bango batu babomi ba temoins occulaires ya ONU et ONU ayebi yango bien.
    4. Il y a peu de temps un haut fonctionaire de Bandundu venait de perdre toute sa famille au Bandundu, la maison emflammée, Ye akimaki na mwana moko. Ce sont toujours ces memes persones de M23.
    —-
    Bandeko, bo mikosa na calme ya tata oyo te. Azali un tueur et non mutu ya kosolisa.
    Ils utilisent les armes blanches pour ne pas faire du bruit.
    Bakosilisa ba ndeko na Bandungu.
    Zoba ya Muzitu essaie de relativer les choses, mais bokomona mikolo oyo bakoboma ye.

  5. LU POUR LES VRAIS KONGOLAIS SURTOUT PAS POUR LES INFILTRES TUTSI FAUX KONGOLAIS DE CARTE D’ELECTEUR…

    Pourquoi ce silence suspect du régime « Kabila » sur la mystérieuse transhumance des vaches au cœur de la RDC ?

    Depuis le début de cette année 2018, les Congolais assistent interloqués à quelque chose d’assez mystérieux qui suscite beaucoup d’interrogation. Un beau matin du mois janvier dernier, les populations du Kwango et du Kwilu dans le Bandundu (cfr l’ancienne subdivision administrative de la RDC d’avant juillet 2015) regardent médusés une colonne de vaches traverser des villages en villages pour une destination jusque-là inconnue.
    Cette transhumance pose sérieusement des questions auxquelles les autorités provinciales et encore moins nationales ne donnent pas de réponses pour fixer l’opinion congolaise.

    Il est à noter que l’élément qui attire de prime abord le regard de tout le monde est la morphologie particulière et différente de ces vaches par rapport à celles qu’on connait de tout temps dans cette contrée du pays. Ces vaches, venues d’on ne sait où, ne sont pas des zébus comme certains peuvent le penser d’après la description un peu hâtive faite dans les réseaux sociaux et aussi dans quelques journaux en ligne.

    Ces vaches qui ont fait irruption dans le Kwango et au Kwilu appartiennent à la race bovine appelée le Watusi dont le nom scientifique est Bos Taurus Primigenus, et qui est domestiqué en Afrique de l’Est. Il n’existe donc aucune parenté génétique avérée entre le Watusi et le Zébu indien domestiqué en Afrique et connu des scientifiques sous l’appellation de Bos Taurus Indicus. Le nom zébu vient de la langue tibétaine qui signifie étymologiquement une bosse.

    1. D’autre part, la question relative à la détermination exacte du point de départ de cette mystérieuse transhumance reste posée dans tous les cas, en dépit des affirmations du site de la radio Okapi qui affirme, dans son édition du 02 février 2018, que ce cheptel de Watusi et leurs accompagnateurs étaient partis de la province du Sud-Kivu en passant par Fizi, Kabambare, Mbuji-Maji, Tshikapa pour se retrouver dans le Bandundu. Ces troupeaux sont disseminés dans des brousses de Vanga et de Masamuna dans le Kwilu et vers Bukanga-Lonzo et Popokabaka dans le Kwango. (2)

      A supposer que cela soit vrai, nous nous demandons néanmoins pourquoi, des jours ou des semaines bien auparavant, n’avons-nous vu ni dans les journaux de la RDC, ni dans les chaines de télévision officielles et privées, ni non plus dans les réseaux sociaux, des images montrant cette transhumance peu ordinaire lorsqu’elles traversaient plusieurs localités dans les ex-provinces du Kasaï Oriental et Occidental?

      1. Des vaches parachutées ?

        En tout cas, on a eu MUZITO… et ces tutsis ne se cachent pas.. Ils ne portent pas des armes et mieux citent les noms des “chefs de terre” qui ont un DEAL avec eux.

        Pour des éleveurs “nomades” parcourir 3000 km au Congo où on trouve de l´eau en abondance et des paturages n´est pas un obstacle… Les troupeaux seront toujours bien alimentées pendant ce voyage..

        KATALE

        Pour ceux qui avaient fait des affaires au Zaire dans les années ´90, ce “deal”n´est pas une surprise.. Katale était une ferme industrielle au Kivu et cette entreprise possedaient des avions cargos qui transportaient de la viande des vaches, des pommes de terre, choux ect… en provenance du Kivu vers Kin..
        Ghost a fait ce buzzzness avec les pommes de terre qu´il livrait aux restaurangs de Kin… kie kie.
        To zwa nanu mwa logique: Il ya un marché et une demande á Kin avec 12 millions de résidant dans la ville… Il est possible de deplacer des troupeaux car la nature est riche et rend possible un tel voyage.
        Les chefs de “terre” au Kwango et Kwilu sont “pauvres” car ils ne possedent pas des ressources pour exploiter les terres..
        Les congolais du Kivu, tutsi ou pas trouvent qu´il est possible d´exploiter le marché de Kin.
        On ne peut quand même pas deplacer des troupeaux des vaches dans une ville, comme ainsi, le deal est de trouver du paturage via une location temporaire des “terres” et de l´eau.
        Les acheteurs en provenance de Kin peuvent rejoindre ces endroits facilement.

        LOGIK
        To zwa lisolo oyo na face positive… Vouloir en faire une “guerre d´invasion ou d´occupation”… tala kaka.
        Avec tout le respect pour les avis contraires.. Peace

        1. @@GHOST!
          1. Y-a-t-il des vétérinaires au Bandundu, qui vont s’occuper de la santé de ces vaches ?
          2. Y-a-t-il un centre de consommation bovine au Bandundu ?
          3. Existe-t-il des charcuteries dans le fin fond de Bandundu ?
          4. Y-t-il du travail au Bandundu ?
          Bon notes-bien, on ne peut vendre que dans des agglomérations de consommations et lorsque les gens ont du salaire. Or les gens de Bandundu cherchent à vendre leurs peu de marchandise vers Kinshasa.
          Comment est-ce que vous pouvez être faible d’esprit jusqu’à ce niveau ? Pourquoi les hutus avaient massacré les Tutsi en 1994, avez-vous déjà oublié ?
          Lorsque le Diable vient, il Importe avec lui la mort!

          1. POUVOIR AU RWANDA

            Ndeko Jules@

            Expliquer nanu banda ba “rwandais” ba bomana bango na bango, guerre ezali ko continuer? Ba Hutus na Rwanda bazali too basila?

            Guerre au Rwanda était une “guerre” pour obtenir le pouvoir.. Il y avait eu des tutsis et des hutus dans les deux factions en guerre.
            Dans le gouvernement ou l´armée rwandaise, il y a toujours des hutus et des tutsis,
            Guerre ya Rwanda ezalaka po na ba ngombe te, po na mabele te..Ezalaka guerre ya ko zwa bo konzi..

            Le marché bovine c´est la capitale de la RDC Kinshasa avec ses 12 millions de consomateurs et non les gens du Kwango..

            To zwa lisolo oyo na ndenge ya logique au lieu ya ko kotisa ba émotions..

        2. @ghost.
          L’histoire nous a toujours appris qu’il y a toujours eu des conflits…sanglants entre les peuples pasteurs nomades et les agriculteurs sédentaires. Le Rwanda et le Burundi étaient au départ des pays des Hutus et Twa. Les Tutsi, sont venus de l’Ethiopie, se déplaçant avec leurs troupeaux et se sont installés dans ces pays. Minoritaires, très solidaires, guerriers-nés, bien organisés; ils ont créé des monarchies dans ces deux pays et ont faits des Hutus, autochtones et majoritaires leurs vassaux. Il avait fallu attendre le milieu du 20è siècle pour que les Hutu se réveillent de leur sommeil. Les génocides sont cycliques dans ces pays.
          Les Tutsi ont du mal à s’intégrer, à se fondre dans un autre groupe humain. il préfèrent vivre en ghuetto. Comme avec les Hutu au Rwanda et au Burundi, les rapports de Tutsi avec les Congolais d’autres tribus de l’Est sont exécrables. Les ressortissants du Bandundu ont des raisons de s’inquiéter. Maintenant ces bouviers ne font du mal à personne, ils rient avec les Bangwashi toutes dents dehors. Après ils vont commencer à sortir nos filles. Ils vont s’incruster et après ce sera les massacres. Il ne sera plus possible de s’en débarrasser. Les Bororo, les cousins proches de Tutsi se comportent dans les Uélés comme dans un pays conquis. Comme la logique veut que celui qui a l’arme soit craint, les Bororo n’ont aucun devoir, ils ont droit à tout au Congo.
          L’Ituri est à nouveau embrasé. Les Lendu et les Hémas (autres cousins de Tutsi) ont recommencé à s’entretuer.
          Comme à leur habitude, les médiocres de Kinshasa qui refusent de dégager, ne voient rien, n’entendent rien.
          Le peuple prie, boit et danse.

    2. Ce sont toutes ces zones d’ombre qui fondent notre intime conviction que ce troupeau de vaches a été acheminé par avion dans un des aérodromes de l’ex-province du Bandundu avant d’entamer cette migration totalement insolite à travers les villages du Kwango et du Kwilu. Par ailleurs et sous réserve de savoir le nombre des jours que cette transhumance a dû compter pour atteindre le Kwango, il est impossible que ces vaches et leurs accompagnants se présentent ainsi tout frais et en bonne santé après avoir parcouru à pieds plusieurs centaines de kilomètres.

      Face au flou et mystère qui entourent cette affaire, l’association « Panda » qui regroupe tous les professeurs d’université ressortissants du Kwango fustige dans son communiqué signé à Kinshasa le 27 janvier 2018 par le Professeur Abbé Phocas Pfunga-Pfunga, Secrétaire-Rapporteur de l’Association, le mutisme de plus en plus intriguant de la classe politique tant provinciale que nationale. Ces politiciens, particulièrement ceux qui prétendent être des leaders au Kwango, préfèrent plutôt se taire au moment où leurs populations inquiètes s’interrogent sur cette intrusion mystérieuse. Cette association observe que « la présence insolite, dans certains espaces de la province, des groupes des personnes à provenance et identité inconnue est une source d’inquiétude légitime. » Et aussi, le même communiqué poursuit en confirmant que « la race de ces vaches qui n’existe pas dans la région, seraient en voie de s’installer dans les environs de Bukanga-Lonzo, et certaines d’entre elles se dirigeraient vers Tsakala, Mbewa, et d’autres vers Popokabaka. » (3) Devant ces faits avérés, le silence des autorités politiques de la RDC occupée confine le cynisme voire la complicité.

      A en croire les déclarations faites à la radio Okapi le 02 février dernier par monsieur Enock Sebineza Ruberangabo affirmant que ces troupeaux de vaches appartiendraient aux éleveurs « banyamulenge » (une tribu imaginaire inventée par les Tutsi-Rwandais qui peuplent la colline de Mulenge non loin d’Uvira dans le Sud-Kivu), nous sommes en droit de nous poser sérieusement des questions sur les véritables motivations qui se cachent derrière cette fameuse transhumance. Nous pensons qu’elle a des objectifs plutôt d’ordre migratoire à moyen et à long terme de ces ressortissants rwandais à travers l’ex-province du Bandundu.

      Aussi, faut-il se souvenir que monsieur Enock Sebineza Ruberangabo était le vice-ministre en charge des PTT qui avait été limogé en avril 2016 après la diffusion dans les réseaux sociaux d’une vidéo qui le montrait en train de se masturber dans son bureau. (4)
      Voilà pourquoi nous ne sommes pas étonnés outre mesure du silence de cathédrale qui confine au cynisme voire à la complicité des autorités politiques de cette RDC occupée.
      Comme pour épaissir encore davantage le « mystère » qui entoure cette présence des vaches Watusi et leurs accompagnants dans l’ex-province de Bandundu, une épizootie non identifiée semble être apparemment la cause des décès inexpliqués d’un certain nombre de ces bovins.

      Ainsi, nous appelons les compatriotes de l’ex-province de Bandundu à la vigilance tous azimuts pour ne pas se laisser berner par ces éleveurs qui voudraient même temporairement s’y installer pour paitre leurs vaches. Autant la moule s’accroche durablement à son rocher, autant il sera très difficile de faire partir ces « Banyamulenge » dont le nombre va croitre avec l’arrivée des femmes, des enfants et … d’autres vaches !
      Notre appel s’adresse également aux ONG spécialisés dans le domaine médical et sanitaire de mener des enquêtes pour connaitre l’origine et le vecteur de cette épizootie et déterminer les éventuelles conséquences sur la santé des populations environnantes dans un avenir proche.

      Nous appelons tous les congolais, particulièrement les habitants des régions concernées, de communiquer sans tarder à la rédaction de L’œil du Patriote qui mène l’enquête à ce sujet, toutes les informations utiles concernant cette insolite transhumance. (Fait à Paris le 04 février 2018 Vice-Président National & Porte-Parole José Yango W’Etshiko (Yajovin)

      LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL, SPIRITUEL, INTELLECTUEL, MORAL. LA LUTA CONTINUA LA VCITORIA E CERTA. INGETA

  6. FRANCHEMENT CERTAINS COMPATRIOTES NE CONNAISSENT RIEN DE LA RÉALITÉ GÉOGRAPHIQUE DE NOTRE PAYS. ET SON INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES !!! EFFECTUER 3000 KM AVEC TROUPEAU DES VACHES ??? KIE KIE KIE KIE, CET ELEVEUR VA T-IL Y PARCOURIR COMMENT? ET DANS COMBIEN DE TEMPS ??? KIE KIE KIE KIE

    1. Les vaches qui marchent sur une route ?

      Même au Texas aux USA, les vaches ne se deplacent pas en marchant sur des routes… kie kie kie.
      Les vaches ont besoin de paturage et de l´eau… Pour ceux qui ont une petite idée sur les peuples nomades de la planète comme les beduins arabes, les mboro-mboro, les tribus du Nord de la Suède/Norvege/Finland/Russie… Leurs animaux peuvent se deplacer sur des milliers de km …ils ont besoin de paturage et de l eau..

  7. LU POUR LES VRAIS KONGOLAIS SURTOUT PAS POUR LES INFILTRES TUTSI FAUX KONGOLAIS DE CARTE D’ELECTEUR…

    Pourquoi ce silence suspect du régime « Kabila » sur la mystérieuse transhumance des vaches au cœur de la RDC ?

    Depuis le début de cette année 2018, les Congolais assistent interloqués à quelque chose d’assez mystérieux qui suscite beaucoup d’interrogation. Un beau matin du mois janvier dernier, les populations du Kwango et du Kwilu dans le Bandundu (cfr l’ancienne subdivision administrative de la RDC d’avant juillet 2015) regardent médusés une colonne de vaches traverser des villages en villages pour une destination jusque-là inconnue.
    Cette transhumance pose sérieusement des questions auxquelles les autorités provinciales et encore moins nationales ne donnent pas de réponses pour fixer l’opinion congolaise.

    Il est à noter que l’élément qui attire de prime abord le regard de tout le monde est la morphologie particulière et différente de ces vaches par rapport à celles qu’on connait de tout temps dans cette contrée du pays. Ces vaches, venues d’on ne sait où, ne sont pas des zébus comme certains peuvent le penser d’après la description un peu hâtive faite dans les réseaux sociaux et aussi dans quelques journaux en ligne.

    Ces vaches qui ont fait irruption dans le Kwango et au Kwilu appartiennent à la race bovine appelée le Watusi dont le nom scientifique est Bos Taurus Primigenus, et qui est domestiqué en Afrique de l’Est. Il n’existe donc aucune parenté génétique avérée entre le Watusi et le Zébu indien domestiqué en Afrique et connu des scientifiques sous l’appellation de Bos Taurus Indicus. Le nom zébu vient de la langue tibétaine qui signifie étymologiquement une bosse. (1)

    D’autre part, la question relative à la détermination exacte du point de départ de cette mystérieuse transhumance reste posée dans tous les cas, en dépit des affirmations du site de la radio Okapi qui affirme, dans son édition du 02 février 2018, que ce cheptel de Watusi et leurs accompagnateurs étaient partis de la province du Sud-Kivu en passant par Fizi, Kabambare, Mbuji-Maji, Tshikapa pour se retrouver dans le Bandundu. Ces troupeaux sont disseminés dans des brousses de Vanga et de Masamuna dans le Kwilu et vers Bukanga-Lonzo et Popokabaka dans le Kwango. (2)

    A supposer que cela soit vrai, nous nous demandons néanmoins pourquoi, des jours ou des semaines bien auparavant, n’avons-nous vu ni dans les journaux de la RDC, ni dans les chaines de télévision officielles et privées, ni non plus dans les réseaux sociaux, des images montrant cette transhumance peu ordinaire lorsqu’elles traversaient plusieurs localités dans les ex-provinces du Kasaï Oriental et Occidental ?

    Ce sont toutes ces zones d’ombre qui fondent notre intime conviction que ce troupeau de vaches a été acheminé par avion dans un des aérodromes de l’ex-province du Bandundu avant d’entamer cette migration totalement insolite à travers les villages du Kwango et du Kwilu. Par ailleurs et sous réserve de savoir le nombre des jours que cette transhumance a dû compter pour atteindre le Kwango, il est impossible que ces vaches et leurs accompagnants se présentent ainsi tout frais et en bonne santé après avoir parcouru à pieds plusieurs centaines de kilomètres.

    1. Face au flou et mystère qui entourent cette affaire, l’association « Panda » qui regroupe tous les professeurs d’université ressortissants du Kwango fustige dans son communiqué signé à Kinshasa le 27 janvier 2018 par le Professeur Abbé Phocas Pfunga-Pfunga, Secrétaire-Rapporteur de l’Association, le mutisme de plus en plus intriguant de la classe politique tant provinciale que nationale. Ces politiciens, particulièrement ceux qui prétendent être des leaders au Kwango, préfèrent plutôt se taire au moment où leurs populations inquiètes s’interrogent sur cette intrusion mystérieuse. Cette association observe que « la présence insolite, dans certains espaces de la province, des groupes des personnes à provenance et identité inconnue est une source d’inquiétude légitime. » Et aussi, le même communiqué poursuit en confirmant que « la race de ces vaches qui n’existe pas dans la région, seraient en voie de s’installer dans les environs de Bukanga-Lonzo, et certaines d’entre elles se dirigeraient vers Tsakala, Mbewa, et d’autres vers Popokabaka. » (3) Devant ces faits avérés, le silence des autorités politiques de la RDC occupée confine le cynisme voire la complicité.

      A en croire les déclarations faites à la radio Okapi le 02 février dernier par monsieur Enock Sebineza Ruberangabo affirmant que ces troupeaux de vaches appartiendraient aux éleveurs « banyamulenge » (une tribu imaginaire inventée par les Tutsi-Rwandais qui peuplent la colline de Mulenge non loin d’Uvira dans le Sud-Kivu), nous sommes en droit de nous poser sérieusement des questions sur les véritables motivations qui se cachent derrière cette fameuse transhumance. Nous pensons qu’elle a des objectifs plutôt d’ordre migratoire à moyen et à long terme de ces ressortissants rwandais à travers l’ex-province du Bandundu.

      Aussi, faut-il se souvenir que monsieur Enock Sebineza Ruberangabo était le vice-ministre en charge des PTT qui avait été limogé en avril 2016 après la diffusion dans les réseaux sociaux d’une vidéo qui le montrait en train de se masturber dans son bureau. (4)
      Voilà pourquoi nous ne sommes pas étonnés outre mesure du silence de cathédrale qui confine au cynisme voire à la complicité des autorités politiques de cette RDC occupée.
      Comme pour épaissir encore davantage le « mystère » qui entoure cette présence des vaches Watusi et leurs accompagnants dans l’ex-province de Bandundu, une épizootie non identifiée semble être apparemment la cause des décès inexpliqués d’un certain nombre de ces bovins.

      Ainsi, nous appelons les compatriotes de l’ex-province de Bandundu à la vigilance tous azimuts pour ne pas se laisser berner par ces éleveurs qui voudraient même temporairement s’y installer pour paitre leurs vaches. Autant la moule s’accroche durablement à son rocher, autant il sera très difficile de faire partir ces « Banyamulenge » dont le nombre va croitre avec l’arrivée des femmes, des enfants et … d’autres vaches !
      Notre appel s’adresse également aux ONG spécialisés dans le domaine médical et sanitaire de mener des enquêtes pour connaitre l’origine et le vecteur de cette épizootie et déterminer les éventuelles conséquences sur la santé des populations environnantes dans un avenir proche.

      Nous appelons tous les congolais, particulièrement les habitants des régions concernées, de communiquer sans tarder à la rédaction de L’œil du Patriote qui mène l’enquête à ce sujet, toutes les informations utiles concernant cette insolite transhumance. (Fait à Paris le 04 février 2018 Vice-Président National & Porte-Parole José Yango W’Etshiko (Yajovin)

      LE FANATISME AVEUGLE EST UNE FORME D’ESCLAVAGISME MENTAL, SPIRITUEL, INTELLECTUEL, MORAL. LA LUTA CONTINUA LA VICTORIA E CERTA. SOUTENONS MASSIVEMENT LA COALITION YAKUTUMBA LA FRAPPA MAI MAI PAR L’OPÉRATION 1 DOLLAR-EURO PAR PAYPAL SUR L’ADRESSE lafrappa-lettre-ouverte.org. INGETA

      INGETA

  8. Tout ces rwandais qui viennent écrire ici n’ont rien en tête, nous savons votre médiocrité. Moi, je suis né au Kwango dans le Bandundu, l’amour de mon pays et de ma région je ne le cacherais jamais, je ne veux pas voir tout ces rwandais et leurs troupeaux dans ma région. Bino bokanisaka ke nous venons tout simplement mobiliser les gens ici, non heureusement vous vous tromper. Mobilisation ya ba congolais ezobangisa bino, vous aviez toujours voulu l’échec des congolais, toyebi bino trés bien na ba commentaires na bino, boza ba vrais congolais te et nous on ne se trompent pas. Biso tozo mobiliser bandeko na biso pe tozofongola bango miso, chaque kwangolais azozwa ba nouvelles na biso chaque jours et mobilisation ya ba professeurs na likambo oyo, c’est grâce à nous. Nako remercier Fabien ndeko na ngai ya TV Tsangu po na likambo oyo ya ba ngombe na Bandundu, jalousie ya nini ango? Infrastructure nini il faut toyeba yo zoba ya mutu, biso nde bana ya Bandundu, tobotami na ba Bandundu, toza lokola bino te batu bozoluka identité, des rwandais infiltrés au Kivu, bizzard comment voulez vous parler du Kivu alors que vous êtes des rwandais? Preuve yango oyo bapesi bino. Génocide na bino ya mibale, ekosalema pe na congo, tenez-le bien.

    1. GHOST est un “prince Lunda” du Kwango…

      Connaissant parfaitement les traditions de notre peuple… Il est absolument impossible de voir les troupeaux des vaches sur le sol des tribus du Kwango..

      Impossible sans DEAL, aucun chef d une tribu Yaka au Kwango ne peut accepter des étranger utliser le paturage, faire transiter des vaches ou s´installer sur le territoire tribal sans autorisation.
      Aucun gouvernement ne peut imposer cette situation car la repression sera terrible sur le plan spirituel..
      Il y aura des lions qui vont devorer ces vaches ou des coups de foudre pour les disperser..

      Ghost étant un prince peut comprendre que ces éleveurs ont pris la precaution de signer un DEAL avec tous ceux qui sont proprietaires de ce sol… sinon leur présence serait non seulement illégale mais aussi une declaration de guerre tout simplement.

      Le vrai Kasongo@ les leaders politiques du Kwango sont dans le camp du PPRD, certains d´entre eux sont des parents des Kiamvu Kasongo-Lunda Feshi, Kahemba ou Kenge..
      S´ils ne disent rien et gardent silence… comprenez qu´ils sont très bien informés sur ce DEAL

    1. Lingenda@

      Le professeur Théo Mbemba Fundu l´un des fondateurs du PPRD et parlementaire enseigne `a l´UNIKIN.
      Il est parent du Kiamvu Pelende de Kenge.. Il n´est pas du genre á accepter une invasion rwandaise au Kwango… á la veille des élections..
      Nous pouvons citer d´autres noms des hommes poitiques du Kwango qui ont des parents Kiamvu.. et des chefs coutumiers où on trouve ces vaches..

      En effet, Muzito (orginaire de Gungu) au Kwilu n´a rien dit.. Attendons son retour á Kin lui qui aime tenir des conférences de presse ne va pas manquer d´expliquer la situation..

  9. @ Ghost
    Keba Kiamvu akolia yo. Sans blague je suis né de la famille de Kiamvu, en commencant par Kiamvu Kumbu jusqu´au Kiamvu Inana, pour toi comme information. Je suis 100% Lunda. Je connais trés bien notre coutûme et culture, Oui nous pointons du doigt tout ces gens du Bandundu qui mangent avec ce rwandais criminelle qui s´accroche au pouvoir, donc qui sont au PPRD, j´ai fait référence dans mes commentaires à eux. Notre région n´a pas eu des progrés malgré nos premiers ministres et ministres, le Bandundu vit comme à l´époque contemporaine et voilá maintenant on nous amène des rwandais avec leurs troupeaux. Nous avons interpellé tout ces traîtres du Bandundu qui mangent avec le parti des rwandais le PPRD, que jamais nous fils et filles du Bandundu pourrons accepter ca, nos terres sont sacrées et nos coutûmes méritent du respect.

    1. @ Le vrai Kasongo

      Mon grand père, le père de ma mère était le Kiamvu Manonga… Je suis “prince” á Kenge, mes oncles ont toujours assumés cette fonction de Kiamvu depuis l´empire Lunda…en passant par la colonisation et jusqu´á ce jour…

      Les responsables de la “terre” ne vont jamais accepter une invasion rwandaise.. jamais, il ya un lien spirituel sacré entre chaque chef coutumier et la terre..

      Voyons voir la suite de cette histoire

  10. CONGOMIKILI,NAZALI KOSENGA NA BINO BOTIELA BISO BA VIDEO MINGI OYO BOSALA NA TATA NLONGI NE MUANDA NSEMI,MAKAMBO NYONSO OYO LELO EZALI KOBIMA TATA NLONGI ALOBA YANGO KALA,CLASSE POLITIQUE MEDIOCRE,ETAT YA KOKUFA (KIBAMBALA),OCCUPATION PE BITUMBA OYO NIONSO MUANDA NSEMI ASAKOLA YANGO.PO BISO BA CONGOLAIS TOZALI BA TRIBALISTES,PE TODIMAKA MAKAMBO OYO YA MALAMU EWUTI NA BOKOKO NA BISO TE.NE MUANDA NSEMI AZALI GRAND VISONNAIREYA MBOKA CONGO,SOKI TOZALI NA BOKITISI PE BOLINGO YA SOLO,BA CONGOLAIS NIONSO BAKOZALA SIMA YA TATA NLONGI LELO PO NYONSO ASILA DEJA KOLOBA YANGO.CONGO MIKILI NAZALI KOSENGA NA YO OSALISA PEUPLE CONGOLAIS NA BA VIDEO NIONSO OYO BOZALI NA YANGO YA GRAND VISIONNAIRE NE MUANDA NSEMI PO BATO BAYOKA PE BASOSOLA MALAMU,MAKAMBO NINI EZALI KOYELA BISO NA MBOKA YA CONGO.

  11. Sur un sujet aussi capital pour l’avenir du Kongo le caractère hypocrite, irresolu des réactions épidermiques sur ce site donne la nausée, quand on tord le cou aux idées propagandistes conscients et inconscients du Tutsi Power sur cet espace site Kongolais qui est Congomikili, ceux et celles qui courent comme battant l’air se dévoilent au grand jour toute tonte bue…

    Depuis des temps illustres nos us et coutumes Bantous et Pygmées au Kongo ne permettent en aucun cas le mélange des tribus car chacune d’elle s’identifie à leur terre à leur rivière habituellement or les Tutsi Nilotiques venus du Rwanda via le Tigréet Yemen pour se sendariser de force au Kongo nomades faux Kongolais de carte d’électeur se disent Banamulenge du nom de la colline Mulenge leur prêtée justement pour paître leurs vaches Watusi comme dans le Kwango actuellement, depuis leurs descendants constitués en Tutsi Power essaient d’assujetir le Kongo entier…

    C’est suspect surtout vu le déroulement des évènements fâcheux, des massacres des Bantous et des Pygmées Kongolais par eux depuis 1996-2018 qu’ils commencent bizarrement ce mélange impossible avec des tribus lointaines du Banfundu…

    C’est déshonorant surtout insensé qu’un vrai Kongolais qui se dit soi-disant soucieux de sa Patrie accepte bêtement avec des mots voilés cette mystérieuse transhumance des vaches Watusi du Tutsiland jusqu”à l’endroit opposé de leur lieu d’accueil près d’Uvira aux confins de l’est du Kongo,..

    Le Combat de la Résistance disions-nous moult fois est un état d’esprit inébranlable sans demi-verite ni concession sinon le pays Kongo n’existerait plus dans moins des 50 ans.m si l’on se fie aux faibles d’esprit ainsi qu’à la classe politique Kongolaise corrompue médiocre toutes tendances confondues qui ont permis ce genre d’événement de transhumance bizaroide…

    Le modernisme meurtrier de l’ultralibéralisme cher au business capitaliste sauvage qui pousse les Kongolais émotionnels, naïfs, faibles d,esprit à accepter tout et n’importe quoi par des commentaires illégitimes non commodes selon la profondeur du sujet, ce militantisme bancal pour le bénéfice des multinationales sous l’autel d’un pragmatisme faiblard sans jugeote alors que les oligarques impérialistes qui ne poursuivent que l’enrichissement rapide au détriment de la population Kongolaise cataloguee par eux (Oligarques capitaliste sauvages ultralibéraux ) comme inutile, des sous-hommes sans droit de vie sur leur propre sol Kongolais estampillé scandale géologique pour ses multiples minerais contenus tous dans le Tableau de Mendeleev mémé au-delà…

    1. De quel droit nous (Peuple Kongo Souverain Primaire multiethnique) devrons imposer à une tribu, une ethnie Bantoue composante du Kongo du Kivu, du Grand Kasai ou du Bandundu le vivre ensemble avec une race des vipères Tutsi Nilotiques qui déciment les Kongolais depuis 1996 sous prétexte d’un business quelconque… C’est un non-sens…

      Soyons sérieux les Tutsis Nilotiques cohabitent déjà pacifiquement en procédant de la même manière diabolique en Erythrée, au Djibouti, en Erhiiopie, en Somalie, au Kenya, au Soudan, Soudan du Sud, en Ouganda, en Tanzanie, au Burundi, au Rwanda mais ont pris une ratatouille en République Centrafricaine et au Cameroun, les vrais Kongolais leur résistent farouchement…

      Cette transhumance des vaches Watusi peut être une victoire éphémère pour le Tutsi Power au cas où elle cautionnée par quelques Kongolais distraits, ça sera un nouvel affront de plus pour les Bantous et pygmées Kongolais qui ont déjà perdu plus des 12 millions de leurs… L’effet boomerang, le retour de manivelle sera dévastateur…

      Heureusement que les intellectuels du coin dans le Bandundu ont réagi avec virulence poussant les faux politiciens Kongolais médiocres corrompus à faire semblant de reprendre la situation en mains mais le mal est fait, leur collaborationnisme, leur conspirationnisme, leur connivence avec l’occupant Tutsi Power ne fait que se confirmer…

      Peuple Kongo Souverain Primaire soutenons massivement la Coalition Yakutumba la Frappa Mai Mai par l’opération 1 euro-dollar par Paypal sur l’adresse lafrappa-lettre-ouverte.org…

      LA LUTA CONTINUA LA VICTORIA E CERTA. INGETA

  12. salut , juste dire que ezali ba MBORORO du SOUDAN , 10 ans yangoyo leurs bétail ezo brouter au Congo , bazo en grand nombre na parc ya garamba ,au environs de Osiro et même proche de Kisangani pe en progression dans le Pays , suite ya négligence yaba politiques .
    Alors évitons les amalgames .
    Merci

    1. Au Kwango..on cite TANGO FOUR !

      Une ´vidéo circulent où un dignitaire du Kwango cite Tango Four qui semble-t-il fait accompagner les vaches par des militaires des FARDC..
      Pire, les proprietaires de ces vaches semblent avoir le back up de la présidence !

      Cette histoire est étrange… Kabila a fait 17 ans au pouvoir, pour quelle raison il n´a pas fait “envahir” le Kwango avec ces vaches depuis tout ce temps et decide de le faire quand son pouvoir vacile et il est entrain d´être poussé vers un exit forcé ?

  13. NDEKO @GHOST,
    CONNAISSEZ-VOUS UN SEUL ITINERAIRE SUR SOL CONGOLAIS DONT ELEVEUR PEUT-IL QUITTER RWANDA AVEC SES VACHES JUSQUE PROVINCE DE BANDUNDU SANS TRAVERSER DES GRANDES RIVIERES D’UNE GRANDEUR DU FLEUVE -CONGO, ET SANS NON PLUS TRAVERSER DES GRANDE FORETS DE PLUS DE CENTAINES DE KILOMETRE ???
    LA VITESSE MOYENNE D’UN PIETON SANS CHARGE, SANS TROUPEAU EST DE 5KM/H.
    AVEC DES ANIMAUX QUI DOIVENT SE NOURRIR ET BOIRE LA VITESSE MOYENNE SERAIT PEUT-ETRE DE 0,5KM/H.
    FAITES LE CALCUL EN NOMBRE D’HEURES, EN VERDISSANT EN JOURS, EN SEMAINES, EN MOIS …. PAR RAPPORT, A UNE DISTANCE DE 3000 KM !!!
    KIE KIE KIE KIE
    @@GHOST, L’ELEVEUR N’ A PAS BESOIN D’APRETER DES ROUTES, ET CHEMINS, DES HOMMES, DONC VA T-IL AUSSI SE NOURRIR DE PATURAGE COMME DES VACHES DE TEXAS ??? KIE KIE KIE KIE KIE
    COMBIEN DES KG D’ALIMENTS EN TERME DE PROVISION VA T-IL PREVOIRE POUR UNE DISTANCE DE PLUS DE 3000KM, ALORS ??? HI HI HI HI HI HI

    1. NICK@

      Á vous de nous expliquer comment ces vaches transportés par avion cargo..descendent á Kin, et qui sait se retrouvent dans les camions poids-lourd qui les transportent au Kwango et au Kwilu?
      Est-il possible de transporter ces vaches par avion sans attirer l´attention des gens á l´aeroport Ndjili?
      La seule hypothèse crédible est une marche via le Maniema, ensuite Sankuru, Kasai et ensuite le Kwilu á pieds..
      Sauf si on a trouvé des parachutes capables de deposer les vaches en douceur au Kwango?

  14. En tout cas, j’ai toujours pensé que Ghost était plus intelligent que ça sur ce forum. Et pourtant, il vient d’en faire la preuve du contraire de manière spectaculaire. Mr Ghost, pose toi juste une toute petite question. J’espère qu’elle sera facile pour toi. Comment font ces gens pour s’orienter? Ils demandent leur route aux passants? Si tu dis oui, ce que tu n’as jamais été dans le fin fond du Congo. Tu ferais mieux de la boucler

    1. Mister @Ngubu

      GHOST a fait des marches de nuit sur le plateau de Bateke….comme preparation pour la formation Commando á Kota Koli.. lol

      Nous avons marchés la nuit de Kota Koli á Satema, ensuite de Mobayi á Kota Koli 3 jours dansla fôret équatoriale sans voir le soleil… C´était le raid final pour obtenir le brevet commando..

      En bref, il existe dans la diaspora des gens qui ont marchés de Kisangani jusqu´á atteindre le Maroc.. kie kie..

      Vous qui êtes plus intelligents devraient prendre le temps de nous expliquer comment ces vaches sont transportés du Kivu jusqu´au Kwango ?
      Prenez le temps de nous expliquer ce phenomene physique quand une vache a plus de 100 kg…et quel est cet avion cargo capable de transporter plus de 100 vaches sans attirer l´attention ?
      Prenez le temps

  15. @ Ghost, ndenge Fabien ya TV Tsangu alobaki, d’ailleurs ba ngombe na biso na Bandundu baza kitoko ke ba ngombe oyo, banda Kenge, Popokabaka, Kasongo-Lunda, Feshi ti na Kahemba, biso nionso tozalaka na race moko na Bandundu et d’ailleurs pourquoi cette occupation, tozangi ba ngombe pe ba fermiers te na Bandundu, ba fermiers na biso baye koboma bango. Ndenge olobi voyons voir cette histoire mais ngai na yo batu tokolamusa ba ndeko na biso, Panda association ya ba professeurs biso tozo ko informer bango makasi, batelema na likambo oyo. Derrière ces gens se cachent tant des choses cher frère.

  16. NGE NICK+243=NICK+250, NICK+243=NICK+250
    BONI OZARI KOROBA RIKAMBO EZANGA TINA ROKORA BORORE RWANDAIS BOYE?
    TANGO AFDL EN 1997 DEPUIS EST DU PAYS BAKOMAKI NA KIN EN TRAVERSANT LE TERRITOIRE DU KONGO, EST-CE QUE BA PUMBUKAKI TO BAYAKI NA MAKOLO?
    COMPATRIOTE KONGOLAIS OYO AKO BOUFFER LA VIANDE DE LA MALADIE FOLIE ” MALADIE DE CREUZFELDT DE JAKOB ” ETALI YE.
    SOKI NICK+243=NICK+250 OZARI NA COOP YA KOFUNGOLA BOUCHERIE, LIA VIANDE YA BA NGOMBE NAYO YO MOKO.
    JE VOIS POURQUOI NA COMMANDE NA NGAI YA NOEL PONA BA NTABA NA NGAI VOUS AVIEZ VOULU LES SUBSTITUER AUX VACHES ATTEINTES DE LA MALADIE DE CREUZFLEDT JACOB. NABIKI VRAIMENT! NGE NICK+243=NICK+250, NGE WENA NGANGU ZA MBI KIBENI.

  17. ERONGI YA EREVEUR OYO EKOKANI NA M23 OYO AZARI NA FUSIL. BOTARA YE MARAMO, ERONGI YANGO EKOKANI NA GRAND MUZOMBO, N’EST-CE PAS?
    APRES OCCUPATION HUMAINE, VOILA, MAINTENANT LE TOUR YA INFILTRATION ET OCCUPATION DES VACHES AU GRAND KONGO. ENSUITE, EKOZARA INFILTRATION YA BA NTABA, CHIENS, MIKOMBOSO, MABATA, NKEWA..
    MAWA PONA BISO NA KONGO.

    1. MOTO YANGO YE YO NIANGALAKATA KUYA KUYA YANGO YA RWANDAIS NDEKO YA AZARIAS RUBERWA,SOIT DISANT ELEVEUR YA BA NGOMBE BIBWELE LOBI LOBI BOKOMONA YE LOKOLA DEJA AKOTI NA RDC NA BA NGOMBE NA YE ET APRES BOKOMONA YE AKOKOMA BA KO NOMMER YE MINISTRE YA AGRICUKTURE ET ELEVAGE NA MBOKA NA BISO RDC EZALI NDENGE MOKO AZARIAS RUBERWA AKOMISA A NOMMANT GRAND FRERE NA YE CHEF COUTUMIER NA MINEMBWE KIVU, ETPUIS EZALI LISUSU NDENGE MOKO NA PRESIDENT OYO YA RWANDAIS AZALAKA NA RDC HYPOLITE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA YE PE AYAKI NA MAKOLO NA BA BOTTES YA MVULA LELO OYO YE WANA AKOMA PRESIDENT NA MBOKA NA BISO RDC, TOMONI NA INTERVIEW OYO ADOLPH MOZITO ASOLOLI NA YE NIANGALAKA KUYA KUYA OYO YA RWANDAIS KUNA YE MOTO OYO ALOBI YE AYE KOTEKISA BA NGOMBE DEPUIS AYE NA BANDUNDU AZWI DEJA PLACE YA SUR YA KOVANDA NA BA BIBWELE NA YE AMONI QUE AZALI NA YE CALME,EZALI VRAIMENT NANI AZALI KOPESAKA BA RWANDAIS OYO NDINGISA BAKOTA BAYA KOVANDA NA BA NGOMBE BIBWELE NA BANGO NA MBOKA NA BISO RDC ? PONA NDENGE BAYE WANA BAZALI ILLEGALE NA KATI YA MBOKA NA BISO BA RWANDAIS OYO, ENTOUT CAS MBOKA WANA RDC EKOMA NA YANGO SUKA NA PASSOIRE BA FRONTIERES EZALAKA NA YANGO LISUSU TE MOTO NIONSO OYO AZALI KOWUTAKA NA BA PAYS VOISINS SURTOUT BA RWANDAIS ,BA BURUNDAIS NA BA OUGANDAIS BAZALI KOKOTAKA NDENGE BALINGI.
      BATO OYO NIONSO BAKOTI NA RDC SOIENT DISANT BA ELEVEURS BAZALI BA MERCENAIRES RWANDAIS,BURUNDAIS NA BA OUGANDAIS NDENGE BAZALI WANA BAZALI BA MILITAIRES NA BA SOLDATS BA SE SE DEGUISENT LOKOL BAZALI BA ELEVEUERS YA BA NGOMBE BIBWELE, ETPUIS TANGO BAZALI KOKOTAKA NA MBOKA NA BISO RDC ,PEUPLE CONGOLAIS BAZAI KOMONAKA BANGO MAIS TANGO YA KOBIMA JAMAIS BABIMAKA TE BAZALI KOTIKALA LIBELA PE BAZALI KOZWAKA BA POSTES YA MINENE NA MBOKA NA BISO RDC,BATO OYO BAZALI KOLINGA KOZONGA NA BA MBOKA NA BANGO LISUSU TE EPAYI BAWUTAKA OYO EZALI MAWA TROP PONA PEUPLE CONGOLAIS , OCCUPATION RWANDAISE ETRANGERE YANGO OYO EZALI KOKOBA SE KOKOBA EZALI KO CONTINUENT,BINO BA SOIENT DISANT BA POLITICHIENS MARIONNETTES CONGOLAIS BOZALI KOLOBA NINI ?
      N.B : ETPUIS BINO BA SOIENT DISANT BA JOURNALISTES YA BUKANGA LONZO ( (NETI YO ELEZARD MOSELEKETE ) BOZALI CORROMPUENT JUSQU´AUX DENTS BOKOMA NA BINO BISEKA SEKA SOKI BOZWI BA MBONGO EPAYI YA BA RWANDAIS YANGO OYO BOZALI KOMONAKA TE NDENGE MBOKA EZALI ,OCCUPATION RWANDAISE EZALI KO CONTINUENT BOZALI KOLOBA RIEN SURTOUT YO ( ZOBA ZOBA OYO ELEZARD MOSELEKETE IDIOT YA JOURNALISTE YO MOTO ONDIMAKA TE LOKOLA BA RWANDAIS BAFUTAKA YO BA MBONGO BA MIETTES YA MIKE MIKE PONA OZALAKA COLABORATEUR NA BANGO,YO ELEZARD MOSELEKETE YO MOTO ONDIMAKA TE BA RWANDAIS BA SOLDATS NA BA MILITAIRES BA SE DEGUISENT SOIENT DISANT BA ELEVEURS OZALI KOMONAKA NDENGE BAKOTI LISUSU NA RDC ,TANGO YO ELEZARD MOSELEKETE IDIOT BAYEBISAKA YO QUE RDC EZALAKA PAYS SOUS OCCUPATION RWANDAISE YO ONDIMAKA TE ELEZARD MOSELEKETE JOURNALISTE OYO ASALAKA NA ANR.
      BATO OYO BA RWANDAIS EZALI GENERAL AMISI TANGO FORT YE NA HYPOLITE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA LE PRESIDENT RWANDAIS AU CONGO RDC BAKOTISI BA RWANDAIS BANGO OYO NA MBOKA NA BISO RDC PONA BAYA KOSALA BA MASSACRES MOSUSU NDENGE BAMESANA NA MBOKA NA BISO RDC OYO NZAMBE APESAKI BISO YANGO.