fbpx


Une équation à 3 inconnus pour Kabila: Le retour à Kinshasa de Bemba, Katumbi, et du corps de Tshisekedi

  • 170760 Views
  • 15 Comment(s)
June 11, 2018 Yeba
Shares




Equation à 3 inconnus pour Kabila: Le retour à Kinshasa de Bemba, Katumbi, et du corps de Tshisekedi. Comment va t-il la résoudre

La décision de la Cour pénale internationale d’acquitter Jean-Pierre Bemba aura permis à l’essentiel de la classe politique congolaise de se retrouver sur une analyse commune : “C’est une victoire évidente pour Jean-Pierre Bemba. Une défaite tout aussi évidente pour le président Joseph Kabila.”

Des membres de la majorité aux ténors de l’opposition en passant par les diplomates occidentaux présents dans la capitale congolaise, tous sont d’accord sur cette grille de lecture. “Même s’il ne peut pas se présenter suite à son passé judiciaire et on peut faire confiance à la majorité pour essayer de trouver des parades contre sa candidature, le retour de Bemba est une bombe dans le paysage politique congolais”, explique un diplomate en direct de Kinshasa.

Pour Frédéric Bolat, juriste congolais installé en Belgique : “Bemba peut se présenter à la présidentielle. Il est toujours sénateur et n’a jamais été condamné en République démocratique du Congo.” Les acteurs politiques congolais se montrent tout aussi certains que “Jean-Pierre” se présentera. “Il ne reculera pas et ne se laissera pas intimider par les mesures qui pourraient être prises par le pouvoir en place à Kinshasa”, explique un de ses anciens “adjoints” du temps de la rébellion du MLC. “La politique, c’est toute sa vie. Il a ruminé son retour pendant dix ans à La Haye”, explique un ancien membre du gouvernement Kabila reconverti dans l’opposition depuis peu. “Et dix ans, c’est long. Il veut revenir et il veut revenir pour le pouvoir. Pendant tout son séjour en prison il a pensé à ce retour aux affaires. Il n’a jamais baissé les bras”, poursuit notre interlocuteur qui l’a vu récemment à La Haye. Pour un autre de ses anciens condisciples, Olivier Kamitatu, devenu porte-parole de Moïse Katumbi, le principal opposant de Kabila depuis plus de deux ans, “l’acquittement de Bemba démontre aussi que les affaires qui sont reprochées à Moïse Katumbi sont une mascarade, du pipi de chat.” Sur le retour de Bemba sur la scène politique, Olivier Kamitatu constate : “Il est évident que ça change la donne. Aujourd’hui, avec Bemba et Katumbi en face de lui, Kabila ne peut même plus essayer de prétendre qu’il peut gagner une élection. Son retour, c’est un plus évident pour la tenue d’un scrutin vraiment crédible.”

Un million de Kinois dans la rue

Dans les rangs de la majorité, certains ne cachent pas que ce retour de Bemba les inquiète. “Personne n’a oublié la foule des Kinois venue saluer le retour d’Etienne Tshisekedi en juin 2016. C’était le retour d’un vieux Monsieur qui était déjà content de pouvoir rentrer au pays. Avec Bemba, la donne est différente, s’il rentre, il met deux millions de personnes dans les rues et ça risque de ne pas être des gens avec des feuilles de rameaux et des bibles”, explique-t-il en référence aux manifestations pacifiques organisées par les églises catholiques de décembre 2017 à février de cette année. “Il faut que l’opposition puisse se mettre rapidement autour de la table”, conseille un ancien ambassadeur français, qui poursuit : “Bemba, c’est une bombe pour Kabila mais ce n’est pas un cadeau pour la démocratie. Tous ceux qui l’ont côtoyé à Kinshasa quand il était vice-président ou dans le bush quand il commandait la rébellion du MLC, vous le diront. Bemba, c’est un type violent, ce n’est pas la solution qu’il faut aujourd’hui pour la RDC. Par contre, son retour, ajouté aux pressions régionales et internationales et au travail de sape de Katumbi risque de précipiter encore un peu plus la fin du régime Kabila. Vous n’imaginez pas le nombre de caciques du régime qui nous contactent pour nous demander d’interférer en leur faveur. Ils sentent que c’est la fin et ils savent que Kabila les laissera sur le carreau s’il peut se sauver seul.”

Pour un autre diplomate, la nécessité pour l’opposition de se mettre autour de la table est aussi dictée par le besoin d’éviter de nouvelles tensions Est-Ouest en République démocratique du Congo. “Bemba vient de l’Ouest et y dispose d’un solide vivier. Katumbi vient de l’Est. Il faut éviter une nouvelle déchirure du pays. Il n’a pas besoin de ça maintenant.”

Source: Libre Afrique, un journal financé par la Belgique


Autres Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

15 thoughts on “Une équation à 3 inconnus pour Kabila: Le retour à Kinshasa de Bemba, Katumbi, et du corps de Tshisekedi”

  1. Mukubwa Rais, toujours serein comme d’habitude. Biso ba Kabilistes de premiere heure to bangaka mvula/mbula na mupepe tse! il faut e beta penza, sinon il y a rien en face…..

      1. Oui, souci ya Bambeleke ezali penza akoma vrai Mukongo puisque amilatisa surnom ” Nsonga nzila”. Kasi moyen akoma Mukongo ezali te; puisque makila ya ba bonobo ezali kocirculer na nzoto na ye.
        Or un Mukongo azali moto ya humilité, scrupule, philanthropie, piété, charité, pacifisme, luzitu (respect) et surtout de bonne gestion de chose publique.

  2. le temps nous donnes tjrs Raison le peuple gagne tjrs voila muana mboka jp Bemba un vrais leader qui ne tue pas les gens pour garde les pouvoirs illegales pendant 2 ans d ou sa place reviens a la cpi

  3. Que ca soit bemba , katumbi ou la depouille du president tshisekedi , ca n´appartient pas au ruandais kabila d´ accepter leur retour au pays. ils sont des enfants du pays , chez eux c´est au congo , ils sont nes´ et grandis au congo au su de tous . Quel coin avait il grandi l´ignare kabila kanambe? Congomikili Tu donnes trop d´importance a´ kabila kanambe , le kadogo ruandais que nous et nos ancetres chasseront bientot .

  4. QUESTION NA YO EZALI MALAMU,OYO NIONSO PONA KOLAKISA ETE MBOKA EZALI PUVOIR YA SOLO TE. LEADERSHIP EZALI YA KOPOLA PE BOZIBA ELEKI KOLEKA.COMMENT PEUT ON EXPLIQUER UN PAYS COMME LA RDC DOIT AVOIR AU SOMMET DE L’ ETAT,D’ ABORD UN ETRAGER,UN ILLETRE,IL N’ A JAMIS ETE A L’ ECOLE ET LES GENS QUI L’ APPELLENT RAIS.ILS ONT LES MEMES NIVEAU QUE LUI PARCEQUE POUR CETTE CATEGORIE DE PERSONNES “CHANCE ELOKO PAMBA”.TALA MBOKA YA CONGO MAWA MINGI PENZA.

  5. VOILA MOI JE NE COMPREND JAMAIS VOS SOUCIS QUE VOUS FAITES POUR KABILA.
    JEAN BEMBA ÉTAIT SON VICE PRESIDENT AVEC DES AVIONS , HÉLICOPTERES ET 12.000
    SOLDATS QUI ASSURAIENT SA SÉCURITÉ. MALGRÉ CELA IL APRIS LA FUITE EN EUROPE
    ABANDONNANT TOUT. TSHISEKEDI ÉTAIT CANDIDAT MALHEUREUX A 2011 ET IL N’EST PLUS. KATUMBI L’HOMME DU PENALTY AVAIT JURÉ KABILA NE DEPASSERA PAS UN SEUL
    JOUR APRES 2016 ET IL A FUIT REUSSI A FUIR EN EUROPE GRACE A KABILA. MAIS ILS
    PEUVENT RETOURNER L’UN COMME L’AUTRE COMME GIDÉON ET ROGER LUMBALA ONT
    FAIT CAR KABILA EN A LE POUVOIR. BIEN ENTENDUS ILS FERONT DU BRUIT A LEUR RETOUR MAIS ILS SERONT DISPERSAIENT AVEC DES GAZ LACRIMOGENES

  6. alieyi nieyi ya koba kanambe Miso mavondro ligorodo Azubi na nganda mundele ndoki ata atindi Kagame abondela mindele esili pona ye akende na malembe sinon ya mbala oyo akozanza batu ye abomisaki Tango aza ko regne sikoyo il faut afuta ba milimo ya batu ye aboma na congo sinon mutu na ye ekolala na balabala ya kin

  7. HUUMMMMM …. … …
    .
    UNE EQUATION A 3 INCONNUS POUR KABILA: LE RETOUR A KINSHASA DE BEMBA, KATUMBI, ET DU CORPS DE TSHISEKEDI ???
    KIE KIE KIE KIE
    KABILA A DEJA FAIT PREUVE DE RESOUDRE UNE EQUATION A 5 INCONNUS !!! C’ EST à DIRE QUATRE REBELLIONS PLUS DONT CELUI DE JP-BEMBA, PLUS TSHISEKEDI ET SON UDPS/LIMETE CONTRE JOSEPH-KABILA.
    4, 5 CONTRE 1 EPESA, 1 + 4 … UDPS DE TSHISEKEDI KUTU EZALAKI PLUS QUE NULLE, PLUS QUE IGNORER … HI HI HI HI HI HI HI ….

  8. NE DONNEZ PAS LA PRESIDENCE A JP BEMBA.
    SOUVENONS NOUS DE NELSON MANDELA.
    LES SUDAFRICAINS SONT TOUJOURS SANS TERRES.
    MANDELA S’ETAIT COMPROMIS EN PRISON.

  9. Balobaki na bino, ete, Nzoto ya Nkondo Tshisekedi ekokundama avant le 30 juin!
    LOOOLLLLL! Avant le 30 juin 2019????
    Kie kie kie!
    Le 30 juin 2020 pe eza kaka mokolo!
    Kie kie kie!
    KONGOZOBAL!