fbpx


Sepela/Yeba

Georges Kapiamba saisit la justice contre Kabila, mais batu ya CACH bakomi ko lela lisusu!

Shares

Konzo Force eza nini? Solution po na ko booster Konzo ya Mibali, efficacité garantie, meka o mona yo moko!

O vandaka na Paris? Somba KONZO FORCE direct na paris, tél: +33646008715 ou Benga Mukeba prêtre Shrek Ndundu, tél: 0605710059.

Sinon, oko somba ici en ligne 40% de rabais livraison express Europe, USA, CANADA: Seulement 10$, cliquez awa:

https://zando.congomikili.com/




L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) soupçonne l’ex-président Joseph Kabila et certains de ses anciens ministres d'”enrichissement illicite”.

L’ONG demande à la justice d’enquêter sur le patrimoine de l’ancien président Joseph Kabila et de ses anciens ministres.

Des membres de la coalition pro-Kabila rejettent ses accusations qu’ils jugent non fondées.

Lire aussi:

Angola: le fils de dos Santos inculpé pour fraude

Bolloré mis en cause pour fraude fiscale au Sénégal

L’Association congolaise pour l’accès à la justice appelle le procureur à enquêter sur la richesse de l’ancien président Joseph Kabila et ses ministre.

Le président de cette association pense que certains dignitaires de l’ancien régime, se seraient enrichis de manière illégale.

“Il se dégage aujourd’hui plusieurs soupçons sérieux d’enrichissements illicites dans le chef de la plupart d’entre eux. C’est la raison pour laquelle, nous avons jugé utile de saisir formellement le procureur général près la Cour constitutionnelle pour l’obliger à enquêter sur leur patrimoine”, a déclaré Georges Kapiamba.

De son côté, Ferdinand Kambere, cadre de la coalition pro-Kabila, rejette ces allégations:

“C’est aberrant. S’il y a des preuves, ce qu’il doit faire, ce n’est pas d’utiliser la presse. Ce qu’il doit faire, c’est plutôt aller vers le fisc pour prouver ca”.

Ferdinand Kambere estime que l’ACAJ doit apporter les preuves pour soutenir ses accusations.

La loi congolaise impose au chef de l’Etat, au premier ministre ainsi qu’aux autres ministres de déclarer leur patrimoine, avant d’entrer en fonction, puis à la fin de leur mandat.

Lundi dernier, le premier ministre Sylvestre Ilunga a déposé sa déclaration de patrimoine devant la Cour constitutionnelle. Le chef du gouvernement a invité ses ministres à en faire de même.

Sur les réseaux sociaux, des mouvements citoyens comme Lucha encouragent le président Félix Tshisekedi à rendre aussi publique la liste de ses biens, pour “favoriser la transparence”.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 thought on “Georges Kapiamba saisit la justice contre Kabila, mais batu ya CACH bakomi ko lela lisusu!”

  1. oui c une bonne initiative comme ca la justice va faire son travail. et nous esperons que,il y aura des preuves avec des chiffres pour que le(les) accuses sois condamnes.

Pricing Plan

PLAN VISIBILITÉ:

60$/MOIS 2$/JOUR

Post will come on top every 7 days in the category boosted

MAX VISIBILITÉ:

200$/MOIS

Post will come on top every 3 days in the category boosted

WITHOUT PLAN

5$/3days:

Bump up without plan

Shares