fbpx


Sepela/Yeba

Likolo ya nzala, les miliciens qui s’était rendus, bazongi na nzamba, Fatshi oyo mboka nini?

Shares

(Konzo force à 15$ en ligne et sikoyo disponible na ba boutiques africaines nionso na Europe, Amérique, et Canada. Po na ba adresses contactez +1438-9696652.)




120 combattants Maï-Maï Nyatura qui s’étaient déjà rendus aux FARDC à Numbi, dans le territoire de Kalehe en début du mois de décembre 2019, ont regagné la forêt dans la matinée de ce samedi 25 janvier. Selon la société civile locale, la dernière équipe a quitté le camp de cantonnement aux environs de 4 heures du matin.

« Les éléments Nyatura qui étaient cantonnés à Numbi viennent de regagner la brousse cette nuit du vendredi au samedi 25 Janvier 2020. Ces rendus qui vivaient dans des conditions particulièrement difficiles sur le plan alimentaire et sanitaire, en ont ainsi décidé après une longue période de patience. Sur un nombre approximatif de 120 éléments, les 20 qui restaient sont partis à 4h pour attendre la promesse du gouvernement », a dit à ACTUALITÉ.CD, James Musanganya, Président de la société civile Minova.

Et d’alerter : « La Société Civile de Buzi se dit très préoccupée de cet état de chose d’autant plus que ce monde qui revient après une période passée en souffrance et avec leur présence la situation sécuritaire de la zone reste ingérable et pour ça, le gouvernement devrait prendre plus ses responsabilités tels que l’avait promu le Chef de l’état le peuple d’abord ».

Ces miliciens rendus attendaient leur cantonnement au complexe scolaire Mutuza en attendant leur relocalisation au camp militaire de Nyamunyunyi dans le territoire de Kabare.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pricing Plan

PLAN VISIBILITÉ:

60$/MOIS 2$/JOUR

Post will come on top every 7 days in the category boosted

MAX VISIBILITÉ:

200$/MOIS

Post will come on top every 3 days in the category boosted

WITHOUT PLAN

5$/3days:

Bump up without plan

Shares