fbpx


Kamwa/Sepela/Yeba

Seule la philosophie bantu, “ubuntu” peut sauver l’Afrique, Tomiyeba!

Shares

(Acheter ici Konzo Force dans votre ville en Europe, USA, Canada:https://congomikili.com/konzo-force-revendeur/.)




Seule la philosophie bantu, “ubuntu” peut sauver l’Afrique, Tomiyeba!

La philosophie d’un peuple est sa façon primaire de penser. Malheursement depuis plus de 1000 ans les occidentaux font tout en ce qu’il peuvent pour effacer l’ubuntu des mémoires des bantu.

Pour comprendre la façon d’agir des occidentaux il faut comprendre leur philosophie primaire qui est à la base du capitalisme, et voir sa différence avec L’ubuntu des bantu.

La philosophie nous apprend le rapport de l’homme avec le materiel, avec les autres hommes, et la nature.

Pour l’homme occidental, voici sa philosophie primaire sur laquelle est basée le capitalisme:

Je suis parce que j’ai du materiel
L’homme occidental ce défini par ce qu’il a et possède. Et donc est près à tuer les autres pour accumuler le materiel. Car sans matériel il n’existe pas, il a une scarcity mentality, une obsession à posséder en vain.

Et les milliards une fois accumulé, il faut absolument échapper les impôts, et alors ces milliards ne servent qu’à causer plus de mal en faisant des spéculations en bourse sur les matières premières agricoles, et minérales, pour ne pas diminuer à cause de l’inflation que les riches craignent comme le SIDA.

Ce que j’ai m’appartient à moi seul, et je préfère le gaspiller même si l’autre meure de faim

L’ homme occidental pense qu’on mérite ce qu’on a, et on a le droit de le dépenser comme on veut, sans tenir compte de l’autre.

Pour l’homme occidental, le seul rapport avec l’autre est : Qu’est-ce que je gagne chez l’autre. Comme ils aiment dire eux même que l’occident n’a pas d’amis mais que des intérêts.

La nature n’est qu’une source de matière, de materiel pour combler le moindre désir inutile

L’homme occidental est prêt à sacrifier la nature, et même les humains pour assouvir les désirs de supériorité à d’autres personnes, et de vanité d’honneur.

Il n’a aucun rapport avec Dieu, et pour lui Dieu n’existe pas et il n’a pas crée la nature.

Par contre le bantu dans sa philosophie de l’Ubuntu pense comme ceci:

Je suis, par ce que nous sommes

Ce que j’ai, et ce que nous avons, mon malheur est notre malheur, mon bonheur est notre bonheur. Il ne suffit de visiter un deuil bantu, ou un village bantu pour voir l’ubuntu en action.

Dans les langues bantu le verbe avoir n’existe pas.

En lingala par example: Avoir une maison = Naza na ndako. Ce qui veut dire traduit littéralement: être avec une maison. Donc contrairement à l’homme occidental qui existe par qu’il a. Le bantu conçoit son existence hors du matériel.

Ce qui m’appartient, appartient à la communauté

Je suis par ce que nous sommes, signifie que la plus grande richesse du bantu est sa communauté, la nature, et son rapport avec son Dieu, qui est pour lui le créateur de la nature.

Donc la notion du bonheur individuel, n’est pas dans notre philosophie. Pour le bantu le bonheur de la communauté est égale au bonheur individuel.

Et aujourd’hui on nous casse les oreilles avec l’économie de partage, un concept bantu de l’ubuntu depuis des milliers d’années.

La nature est la parole de Dieu

Pour le bantu, la nature est un echosystème logique que Dieu a mis à la disposition de l’homme pour essayer de le comprendre, et construire des outils pour résoudre ces problèmes.

Pour le bantu Dieu est la seule source de la sagesse qu’il a exprimé à travers ses créatures l’homme et la nature.
L’homme étant l’expression ultime de sa sagesse, donc l’être d’une valeur inestimable. D’ou le nom de la philosophie Ubuntu, et ceux qui pratique l’ubuntu sont des bantu = homme.

Tuer un homme pour le materiel, est un sacrilège dans la philosophie bantu, l’ubuntu.

La nature étant un écosystème logique il est inconcevable pour le bantu même d’imaginer que la nature peut être détruite pour assouvir les désirs de supériorité à d’autres personnes, et de vanité d’honneur comme chez l’homme occidental.

Pour le bantu les désirs d’honneur est une quête vaine, car il ne procure qu’un bonheur temporaire qui laisse un vide qu’il faudra essayer de combler à l’infini sans jamais devenir heureux, jusqu’à mourrir d’overdose de cocaine!

Pour le bantu Dieu a mis dans l’univers l’égalité du bonheur. Si un shegue qui mange un bonbon ressent le même bonheur qu’un milliardaire qui construit une villa sur la lune à quoi sert les vanités d’honneur et de supériorité?

Je m’appelle Yves Kabemba, cette philosophie bantu je l’ai hérité de mon père, qui l’a hérité de son grand père,..et ainsi de suite…

Selon la philosophie bantu, est bantu tout celui qui pratique l’ubuntu peut importe sa race. C’est pourquoi le concept de racisme n’est pas bantu.

Ceux qui veulent plus en savoir sur la philosophie bantu peuvent me contacter à congomikili@outlook.com.

Pricing Plan

PLAN VISIBILITÉ:

60$/MOIS 2$/JOUR

Post will come on top every 7 days in the category boosted

MAX VISIBILITÉ:

200$/MOIS

Post will come on top every 3 days in the category boosted

WITHOUT PLAN

5$/3days:

Bump up without plan

Shares